MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > La BD du jour : Le premier bal d’Emma de Dutertre et Mary (2024)

La BD du jour : Le premier bal d’Emma de Dutertre et Mary (2024)

Fable loufoque et déjantée proposée par un jeune duo d’auteurs qui joue avec les formes, avec les codes de la BD et qui repousse les limites de la création, tel est Le premier bal d’Emma. Un grand moment de lecture !

Quel beau moment pour une jeune fille que le premier bal ! Enivrée par les beaux instants à vivre, les rencontres à faire, la joie à partager, les verres à tinter, les musiques entraînantes à découvrir et tout le lot de courbettes à effectuer comme un jeu de sociabilisation, Emma ne sait où donner de la tête… Accompagnée par son oncle, baron de son état, soiffoir notoire, les deux se rendent dans leur bolide vers le lieu de toutes les débauches. Ce faisant ils en oublient presque que le monde ne les appartient pas. A un carrefour de trois chemins, la coïncidence veut que la voiture du baron, déjà correctement imbibé, rencontre le coche de Lord Pudding et de son tigre du Bengale et la camionnette d’un boucher s’en allant gaiement vers sa chaumière. Le choc frontal accouche de la victime la plus innocente de tous, le travailleur du peuple tandis que Lord Pudding et le baron s’invectivent déjà sur les bords de la route sous les yeux médusés de la belle Emma.

Les sirènes au loin d’une police réactive se font déjà entendre et tout ce beau monde reprend la route dans la voiture préservée du baron. Route faisant les invectives se poursuivent bon train entre les deux nobliaux qui en oublient presque la jeune Emma. A la faveur d’un virage serré, la demoiselle tombe de la voiture dans un ravin et roule, roule en contrebas. Sonnée mais encore en vie elle tente de se relever mais tombe entre les mains d’un savant fou qui expérimente le mélange des corps, découpe des bras, des jambes, des têtes pour former une armée indestructible de monstres manipulables à utiliser à l’envie pour assoir des dessins mal définis. Que va-t-il advenir de la fragile Emma, de son oncle et de Lord Pudding ?

Le premier bal d’Emma s’impose comme une bouffonnerie joyeuse emmenée sur un rythme effréné sans réelle pause dans lequel la jeune nièce du baron va connaitre une mue des plus radicale, passant du statut de jeune fille fragile à la peau diaphane de la haute société à celui de femme émancipée, maître de ses choix et de son destin. Juchée sur le tigre de Lord Pudding elle va renverser les évidences et faire de cette première soirée loin de ses doux appartements un moment d’affirmation et de révélation de sa personnalité. Au départ de ce projet une rencontre de deux auteurs Sophie Dutertre et Donatien Mary. Le jeune homme passe son examen des Art déco à Strasbourg et s’associe à Sophie Dutertre qui représente la promo précédente. Les deux mettront en place le récit un peu fou et déglingué d’Emma. Le récit sera d’abord publié dans la revue Lapin en cinq épisodes d’une dizaine de pages. Pour la présente édition les deux auteurs ont revu leur projet, ajouté des planches, repensé la structure pour parvenir à ce récit décalé, farce joyeuse, relevé de couleurs improbables. Si les codes de la BD explosent les uns après les autres le rendu final se fait savoureux, déjanté et démontre que l’on peut faire autrement sans pour autant perdre le lecteur, pris dans le récit dès cette planche originale qui s’ouvre sur les premières paroles d’une chansonnette de la fin du dix-neuvième siècle dont il possède la folie et la savoureuse déraison. Un inclassable déjà indispensable.

Dutertre/Mary – Le premier bal d’Emma – 2024


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...