MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > La BD du jour : Prends soin de toi de Grégory Mardon (Futuropolis)

La BD du jour : Prends soin de toi de Grégory Mardon (Futuropolis)

La vie tient parfois à peu de choses et le nombre d’aléas qui la traverse viennent sculpter une direction qui aurait pu être tout autre si nous avions opté pour un ou des choix différents. Achille découvre par accident une lettre d’amour égarée destinée à l’ancienne occupante de l’appartement qu’il vient d’acheter. Dans son esprit se forme très vite l’image d’un amour perdu, la souffrance d’un homme qui n’a jamais eu de réponse… De quoi l’inviter à prendre la route…

Un homme rêve être passager d’un avion qui se crashe à l’atterrissage. L’explosion de la carlingue qui s’en suit laisse peu de chances aux secours de trouver des survivants. Pourtant l’homme parvient à s’extraire des flammes rougeoyantes. Il se réveille peu après effrayé de ce qu’il vient de vivre. A vrai dire ce cauchemar qui semble récurrent résume la vie actuelle d’Achille qui vient de se séparer de sa compagne et traverse de fait une période difficile qui passe non seulement par un changement de vie, d’habitudes mais aussi par l’achat d’un nouvel appartement. Des visites qu’il a effectuées, il a opté pour un petit deux pièces qui nécessite des travaux de fonds. De quoi occuper son temps sur les week-ends à venir. Alors qu’il arrache le linoleum de l’entrée du nouvel appartement il découvre une lettre qui y était coincée juste en dessous. Une lettre écrite par un certain Tristan Vanek et destinée à Suzanne Cardin, l’ancienne occupante des lieux. Une lettre dans laquelle l’homme demandait à son amante de le rejoindre à Marseille pour y vivre ensemble. La lettre coincée sous un linoleum décollé n’est jamais parvenu à sa destinataire, mettant l’amour de cet homme et de cette femme en sommeil. Achille, troublé par son contenu, décide alors de partir en scooter vers le Sud dans l’espoir de retrouver Tristan…

En 2011, dans son roman Rouler, Christian Oster faisait quitter Paris à son personnage principal pour un périple de reconstruction en direction du sud, avec, comme point d’arrivée, Marseille et son port si vivant. Grégory Mardon dans Prends soin de toi fait suivre la même trajectoire à Achille, son héros, qui se rend dans la cité phocéenne pour fuir un quotidien plombé par une séparation qui a du mal à suturer. Si le personnage de Christian Oster accomplissait sa déambulation en voiture Achille joue quant à lui la carte de l’originalité en s’aventurant sur les routes sinueuses de son parcours à bord d’un scooter chargé d’une tente qui lui sert d’abris à chaque étape. Mais Achille, dans son voyage vers le sud, ne fait pas que fuir son quotidien il va aussi chercher à transmettre une lettre d’amour destinée à l’ancienne occupante de l’appartement qu’il vient d’acheter retrouvée sous le sol de l’entrée en effectuant des travaux. Une lettre écrite 40 ans plus tôt, envoyée par un amant marseillais qui se remémorait les bons moments passés avec sa muse et l’invitait à poursuivre leur relation.

Ému par les mots couchés sur le papier et par cet amour resté en sommeil Achille va entreprendre de retrouver l’homme qui en est l’auteur. Ce faisant il va aussi panser ses propres plaies en empruntant des routes sinueuses qui s’ouvrent sur de superbes paysages qui agissent comme autant de bols d’air frais. Le recul dont il avait manifestement un impérieux besoin va lui permettre de trouver de nouvelles voies et de nouvelles perspectives à sa propre vie. Grégory Mardon fait montre d’une incroyable délicatesse dans la façon dont il expose les moments de vie de son personnage. Tout en prenant le temps de décrire chaque instant il met en évidence les lézardes qui creusent de manière irréversible nos quotidiens au point d’ouvrir des béances qui nous éloignent des notions même de plaisir, de passion ou d’envie. Minimaliste en texte, le récit vaut par les non-dits, les moments partagés avec un personnage que le lecteur semble suivre sur la place arrière de son scooter, au plus près de lui. Un album marquant dans la veine des précédents projets d’un auteur devenu essentiel. 

Grégory Mardon – Prends soin de toi – Futuropolis


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...