MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > La BD du jour : Mars Horizon de Florence Porcel et Erwann Surcouf (Delcourt)

La BD du jour : Mars Horizon de Florence Porcel et Erwann Surcouf (Delcourt)

La conquête de mars. Beaucoup en ont rêvé, presque autant que de la conquête de la Lune, plus proche et mieux connue. Depuis le premier pas de l’homme sur le satellite de la Terre, la conquête spatiale s’est lancé de nouveaux défis, et Mars, représente l’Eldorado des scientifiques, tant par la géographie et sa structure complexe que pour les perspectives qui s’en détachent…

2080. Première expédition à destination de Mars. Jeanne Clervois dresse le bilan de son arrivée sur la planète rouge. Si l’atterrissage s’est plutôt bien déroulé, la fatigue se fait sentir. Elle et trois compagnons d’aventure, Tsu-Ki, ingénieur, Sam, médecin et Nikash, botaniste, vont devoir récupérer un cargo contenant une serre et des cyanobactéries qui, en raison de la défaillance d’une de ses rétrofusées, s’est posé à plus de 500 km de la base. Le contenu de ce cargo pourra permettre non seulement de produire de la nourriture mais aussi de fabriquer des médicaments, des biomatériaux et de produire du carburant. Autant dire que sa récupération sera le défi des prochains jours de nos quatre spationautes pour assurer leur survie et permettre de lancer les premiers programmes qui participeront à une installation pérenne de Jeanne sur Mars…

L’exploration spatiale a toujours fasciné l’homme. Pourquoi ? Parce qu’elle alimente une foisonnante machine à rêves qui émerveille petits et grands captifs des moindres images de lointains encore mal définis. Parce qu’elle ouvre aussi des perspectives scientifiques et humaines sans véritables limites. La course à l’espace puis à la conquête de la lune dans les années 60 a tenu en haleine hommes, femmes et enfants des cinq continents qui n’auraient jamais cru pouvoir vivre en direct les premiers pas de l’homme sur un sol situé bien loin de notre belle planète bleue. Près de 50 ans après l’exploit d’Armstrong et d’Aldrin d’autres perspectives s’ouvrent et parmi elles l’une des plus folles se dessine autour de la conquête de Mars. Une planète qui attise toutes les convoitises et pour laquelle les scientifiques semblent s’accorder pour dire qu’une implantation sur son sol de stations spatiales internationales, qui préfigureraient une future installation humaine à sa surface, serait tout à fait plausible à moyen terme. La fascination pour Mars la rouge ne date pas d’hier. Des écrivains tels Guy de Maupassant, H.G Wells, Ray Bradbury, Isaac Asimov, Philip K. Dick, des cinéastes tels Ridley Scott ou John Carpenter l’ont pris pour cadre. La bande dessinée s’est emparée elle-aussi de la magie de Mars avec à sa tête, et pour ne prendre qu’un exemple récent, Alex Alice dans le troisième volet de sa saga du Château des étoiles. Pour inaugurer Octopus, sa nouvelle collection scientifique, Delcourt a choisi de donner la parole à Florence Porcel, rôdée à la vulgarisation scientifique, et notamment aux questions qui touchent à l’astronomie. Elle est accompagnée sur ce projet par Erwann Surcouf qui nous avait séduits sur son précédent projet Pouvoirpoint (Vide Cocagne) qui avait déjà pour cadre l’espace lointain. Le duo nous fait vivre de l’intérieur un témoignage fiction très bien ficelé dans lequel les données scientifiques ne viennent jamais desservir l’histoire qui se construit autour d’une équipée de spationautes organisée autour de Jeanne Clervois, future première résidente régulière de mars. La tension de chaque instant, les joies et les peurs entretenues sont remarquablement mis en scène dans un scénario qui joue astucieusement sur la rédaction du carnet de bord de Jeanne qui apporte les données scientifiques essentielles pour comprendre les perspectives et les possibles développements de l’installation sur Mars. Le dessin d’Erwann Surcouf reste dans la veine de son précédent projet, d’une extrême lisibilité avec une variété de cadrages qui soutiennent le propos. Une efficacité redoutable, une héroïne attachante, de l’émotion, de l’aventure, du rêve… que demander de plus ?

Porcel/Surcouf – Mars Horizon – Delcourt


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...