MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Comics en Vrac : Fables T1, T2 et T3

Comics en Vrac : Fables T1, T2 et T3

Dans le cadre de notre focus BD sur la féérie, nous ne pouvions pas passer à côté de la série Fables. Et pour la peine, nous vous proposons de revenir sur les 3 premiers tomes de la série. 

FablesT123-haut

 

 

Fables-T1-couvFables T1, Légendes En Exil

Scénario : Willingham Bill 

Dessin : Hamilton Craig,Leialoha Steve,Medina Lan

Collection : Vertigo classiques

Date de parution : 13 avril 2012

Format : couleurs, 144 pages

Editeur : Urban Comics

ISBN : 9782365770255

Web : http://www.urban-comics.com/

L’histoire :  Fableville. Mais qu’est-ce que c’est ? On y retrouve, pêle-mêle, blanche-neige, les petits cochons (pas si petits que ça d’ailleurs), barbe bleue, le prince charmant, la bête, j’en passe et des meilleurs. Fableville n’est pas une ville, c’est plutôt le nom d’une communauté. Une communauté en exil. Les fables, comme on les appelle, ont été bannis, enfin pas tout à fait. Le monde des contes a été attaqué par les forces occultes obligeant les fables à fuir dans le monde réel, pour leur survie. Nous voilà donc avec ces héros de conte projetés dans notre réalité et plus particulièrement dans celle d’un quartier de New York. Dans cette vie là, le chef de la communauté c’est le roi Cole, chef fantoche car le pouvoir est dans les mains de Blanche Neige, son premier ministre. Elle est secondée par le grand méchant loup qui, sous apparence humaine, est en fait le shérif du groupe.

Et justement, une affaire grave frappe fableville. Rose Rouge, soeur de Blanche Neige, a disparu. Encore pire, son appartement a été retrouvé dévasté et maculé du sang de la pauvre.

FablesT1-planches 

Notre avis : Quelle belle idée ! Bon ok le principe de projeter des personnages de contes dans notre monde moderne n’est pas franchement une nouveauté mais là c’est traité de bien belle manière. Le vase clos à New York crée les tensions et cela donne toute l’épaisseur à l’histoire. 

Wolf va mener son enquête à la manière d’un Hercule Poirot. Mais n’est pas Agatha Christie qui veut… Le rythme pêche un peu par moments et les protagonistes manquent de omplexité. Mais l’intérêt de ce comics n’est pas dans cette enquête. Il est plutôt dans le décor qui est planté là. On découvre avec émerveillement cette communauté pas comme les autres. 

Ainsi, les échanges sont sans concessions. Les fables s’opposent en permanence. La belle et la bête ne filent pas le parfait amour, Blanche-neige est séparée de son prince, … En bref, on nous dépeint des personnages comme on n’a pas l’habitude de les voir : cyniques, égoïstes, antipathiques pour la plupart. Vraiment sympa cette idée.

Voilà donc un premier tome qui nous présente ce nouvel univers plein de surprises et qui, à défaut de proposer une intrigue de feu, propose un moment très agréable et très décalé.

Appréciation :  4

 

 

 

 

Fables-T2-couvFables T2, La Femme Aux Animaux

Scénario : Willingham Bill 

Dessin : Hamilton Craig,Leialoha Steve,Medina Lan

Collection : Vertigo classiques

Date de parution : 13 avril 2012

Format : couleurs, 144 pages

Editeur : Urban Comics

ISBN : 9782365770262

Web : http://www.urban-comics.com/

L’histoire :  on découvre dans ce volume que la communauté ne réside pas uniquement en ville. Il existe une ferme, isolée du monde où séjournent tous les êtres qui ne peuvent avoir apparence humaine : les cochons, la famille des ours, le renard, les faucons, … Voilà donc le deuxième lieu stratégique des fables. Evidemment, comme on peut le prévoir, nos amis de la ferme ont quelques ressentiments envers les citadins. Ils se sentent lésés, relégués à la seconde zone et surtout, ils voudraient retourner au pays des contes. Ils décident de se révolter au moment même ou Blanche Neige et Rose Rouge leur rendent une petite visite d’agrément. Cela va rapidement tourner en massacre sous l’égide d’une boucle d’or qui semble bien loin de son image d’enfant sage … 

FablesT2-planches

Notre avis : après un premier opus sympathique mais un peu mou parfois, voilà que le monde des Fables passe la vitesse supérieure. Cette petite révolution est parfaite en tous points. Leur guerre a tout pour nous plaire. Les personnages sont sans concessions (mention spéciale à Boucle d’Or) et Blanche Neige affirme encore plus sa position de leader. Il y a même une certaine violence qui s’installe. Les Fables se déchirent dans la joie et l’hémoglobine. Le pire c’est que l’on aime ça ! Wolf est un peu absent dans ce numéro mais il y a une telle pléthore de personnages secondaires qu’on peut l’oublier un peu. 

Une fois de plus le récit ne manque pas de saveur ni d’humour. L’univers des Fables s’étend sous nos yeux. Le dessin est du même acabit que celui du tome 1, efficace, rien à redire. 

Pour finir, on apprécie que chaque personnage nous soit expliqué en marge de l’album, histoire de refaire notre culture sur les contes du monde. 

Appréciation :  4

 

 

 

Fables-T3-couvFables T3, Romance

Scénario : Willingham Bill 

Dessin : Buckingham Mark, Medina Lan, Talbot Bryan

Collection : Vertigo classiques

Date de parution : 24 août 2012

Format : couleurs, 168 pages

Editeur : Urban Comics

ISBN : 9782365770644

Web : http://www.urban-comics.com/

L’histoire :  tout est redevenu normal au pays des Fables, tout du moins, c’est ce que l’on croit. Un journaliste débarque sans crier gare et annonce à Bigby qu’il sait tout sur la communauté des Fables. Il va falloir que notre loup adoré s’en charge, tout en douceur. On n’a pas non plus de nouvelles de Boucle d’Or. Elle est toujours en cavale, et elle a même trouvé un abri plus près que l’on ne croit. Elle fomente encore un mauvais coup avec l’aide d’un des Fables qui souhaite se débarrasser de  Blanche Neige et de Bigby. Nos deux héros vont se retrouver en pleine forêt, perdus et sous la menace constante d’une Boucle d’Or plus pugnace que jamais. 

FablesT3-planches

Notre avis : ce tome propose deux histoires. La première, avec le journaliste est sympathique mais elle n’arrive pas à la cheville de la deuxième. Voir notre ami le loup et Blanche Neige en train de se serrer les coudes et de se rapprocher est un vrai plaisir. Et puis les personnages s’affinent de plus en plus. Barbe Bleue révèle son côté sombre et le Prince Charmant est plus malin que ce que l’on croyait. Mais le plus plaisant, c’est le final qui laisse penser que le monde des fables pourrait bien changer, définitivement.

Côté dessin, c’est bien moins convaincant sur la dernière partie de l’album. Wolf est franchement méconnaissable. 

En tout cas, voilà une série qui est bien en place et qui arrive à construire des personnages suffisamment fins pour éveiller la curiosité. 

Appréciation :  4


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...