MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Comics en Vrac : Le Dernier Des Dieux T1 de Johnson & Federici (Urban)

Comics en Vrac : Le Dernier Des Dieux T1 de Johnson & Federici (Urban)

Très bel album cette semaine. Un comics qui débarque avec une forme BD franco-belge, pour notre plus grand plaisir. Si vous aimez la Fantasy, lisez attentivement cette chronique. 

Le Dernier Des Dieux T1

5

Urban Comics décide de lancer une nouvelle marque appelée Urban, sobrement. Le but c’est de publier des comics dans un nouveau format, plus grand, se rapprochant du franco-belge. On se trouve ainsi un peu à mi-chemin des deux mondes entre Comics et BD européenne. Après tout, la BD c’est surtout une histoire de récits non ? 

Ici, c’est l’histoire d’une légende qui pose les bases de la contrée de Cain Anuun. C’est un pays dans lequel on retrouve toutes sortes de peuplades, les humaines, les aelviens, les rivéens, les archenains, j’en passe et des meilleurs. Tout ce petit monde connaît bien la légende qui parle de cet escalier noir, dans l’orient lointain, dont les marches mènent au coeur même du vide. C’est cet escalier qui fut emprunté par un commando hétéroclite venu enrayer l’avancée d’un fléau dévastateur : la pestefleur. C’est une sorte d’épidémie végétale qui transforma les êtres en monstres faits de chair et de bois. Et ils réussirent à vaincre la source du mal, notamment par l’épée de Tyr, devenu désormais roi de toutes les nations. Les années ont passé, la contrée est prospère mais il semblerait que le mal frappe de nouveau à la porte de Cain Anuun. 

Quel bel univers ! Cela fait longtemps qu’une BD d’Heroic Fantasy ne m’avait pas autant scotché. On y trouve de tout : des peuplades aux relations diplomatiques tendues, un ennemi insaisissable que l’on croyait mort, et des mensonges… Oui ici les auteurs nous proposent de nous pencher sur les mensonges d’état, ceux qui sont proférés pour soi-disant protéger le peuple. Ici la pilule est amère et le retour de flammes très violent. Bref, j’ai adoré. Le dessin est parfait, sombre et lumineux à la fois, les grandes planches offrent quelques paysages à couper le souffle. Et puis l’album est entrecoupé de récits anciens qui consolident l’univers créé. Il y a même des chansons avec quelques partitions. Tout un travail minutieux qui emporte le lecteur dans un autre monde. A lire sans attendre. 

Contenu vo : Contenu : The Last God #1-3

Scénario : Phillip Kennedy Johnson – Dessins : Riccardo Federici – Urban – DC Black Label – 96 pages – mars 2021 – prix 17 €


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...