MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Comics en Vrac : Marvel Zombies T5, Les Fils de Minuit

Comics en Vrac : Marvel Zombies T5, Les Fils de Minuit

Voici un nouvel opus de la saga Marvel Zombies. Celui-ci est dans la droite ligne du tome 4, on y retrouve des héros alternatifs du monde Marvel et c’est toujours avec autant de plaisir. 

 

Marvel Zombies T5 (mini-série 4 US), Les Fils de Minuit

Scénario : Fred Van Lente

Dessin : Key Walker

Collection : 100% marvel

Format : 96 pages

Editeur : Panini Comics

ISBN : 978-2809412109

Web : http://www.paninicomics.fr/

Notre avis : rappelez-vous ! L’A.R.M.O.R., agence de surveillance des réalités parallèles, avait réussi à contre-carrer les plans des zombies de l’Univers-Z grâce à Machine-Man et à Jocaste. Seul hic, 2 infectés ont tout de même réussi à se faire la malle sur notre terre. Les deux compères sont Simon Garth, bien connu des spécialistes du monde Marvel et DeadPool lui aussi une figure emblématique incontestable. Pour dire vrai, de DeadPool il ne reste qu’une tête que Simon promène partout comme un sac à main. Avant d’entrer dans le vif du sujet, sachez que ce duo vaut le détour et justifie, à lui seul, l’achat de cette BD. Le père Simon n’en décroche pas une, ou presque, et DeadPool est toujours aussi incisif avec son humour dévastateur. 

Le duo s’échappe donc des profondeurs abyssales du complexe de l’A.R.M.O.R. Au passage, ils en ont profité pour contaminer des créatures marines humanoïdes qui s’empressent d’attaquer un paquebot de plaisance. La situation est grave, assez pour faire appel à une vieille bande de héros,  les fils de minuit, qui est composée du Loup-Garou, de Jennifer Kale la sorcière, de Hellstorm et de Morbius le vampire ! Belle équipe que celle-là : sombre, occulte, sans pitié. On aime beaucoup. La bande tente d’arrêter les humaines infectés avec le vaccin élaboré par Morbius. Super idée puisque le vaccin fait muter le virus Zombie qui devient une sorte de nuage nocif capable de contaminer à grande échelle.

La situation est vraiment désespérée mais quelques bonne surprises vont peut-être sauver la situation. On a ainsi droit à la venue de la créature des marais.

Toujours aussi efficace dans la narration, l’ami Van Lente s’amuse comme un petit fou en mêlant les histoires, en multipliant les personnages. On adhère totalement et l’humour de DeadPool apporte juste ce qu’il faut de légèreté à l’ensemble. Les dessins sont toujours aussi convaincants dans le sang comme dans la lumière.

Cet opus est inséparable du précédent, ils méritent tous deux de figurer dans votre bibliothèque.  

 Appréciation : 4


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...