MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Comics En Vrac spécial Scott Snyder & Batman : La Cour Des Hiboux, La Nuit…

Comics En Vrac spécial Scott Snyder & Batman : La Cour Des Hiboux, La Nuit Des Hiboux, Le Deuil De La Famille

Cette fois nous nous intéressons à la période Renaissance de notre héros. Vous le savez DC a fait une sorte de reboot de ses séries en 2011. En ce qui concerne Batman, c’est une véritable réussite. Voici une chronique complète sur 3 albums déjà chroniqués dans nos colonnes, les 3 premiers.

BatmanT2-haut

 

 

batmanT1CourDesHiboux-couvBatman Tome 1, La Cour Des Hiboux 

 4

 

Ne tournons pas autour du pot. Voici notre coup de coeur de l’été 2012. Batman, c’est sombre, toujours mais là on atteint des sommets (ou des abîmes comme vous voulez) dans la noirceur. Alors que la carrière de super-héros de notre chauve-souris semble battre son plein, un mystérieux meurtrier promet de tuer notre ami Bruce Wayne. Il semblerait que ses plans de développement et de rénovation de Gotham City ne plaisent pas à tout le monde. Derrière cette menace se cache un organisation secrète appelée la cour des hiboux. Cette organisation est dans les esprits depuis plusieurs centaines d’années et elle a la réputation de « veiller » sur Gotham. Quand on dit veiller, le terme exact serait plutôt diriger en sous-marin. Le plus troublant dans tout cela c’est que cette histoire semble impliquer les ancêtres de Bruce, fondateurs de la ville.

Que l’on soit bien clair. Une fois que vous aurez commencé cette BD, vous ne pourrez pas vous arrêter. Le récit vous plonge immédiatement dans la noirceur de la ville et dans les ténèbres des âmes. La cour des hiboux est une vraie belle trouvaille et ses combattants ne sont pas des enfants de choeur. L’action est intense et l’introspection de Bruce est jouissive. Le final donne des sueurs froides surtout quand on sent un Batman plus fragile que d’accoutumée. Du très grand art ! Cela va être difficile d’attendre l’épisode suivant … 

Ah oui un dernier détail. Le dessin est fantastique. Le crayonné renforce la noirceur globale et les planches figent des instants magiques. Voilà une BD que l’on regarde autant qu’on la lit.  

Scénario : Scott Snyder – Dessins :  Greg Capullo – Batman, Tome 1, La Cours Des Hiboux – Urban Comics – DC Renaissance – 176 pages – juin 2012 – prix 15 €

 

 

 

BatmanT2-couvBatman Tome 2, La Nuit Des Hiboux 

 4

 

Nous voilà de retour avec ces maudits hiboux. Rappelez-vous : dans l’opus précédent, Batman avait été emprisonné par la cour des hiboux. Il a du alors affronter l’un de leurs meilleurs ergots. Plein de ressources, il a réussi à s’en sortir non sans y laisser des plumes (hum hum ok celle-là est pas terrible).

Au début de ce tome, on retrouve Bruce dans son manoir, à peine remis et cogitant sérieusement sur les moyens à mettre en oeuvre pour détruire les volatiles en question. Mais la cour ne lui laisse pas de répit, elle lâche tous ses ergots sur la ville. Leurs cibles : les femmes et hommes publics qui apportent du changement, du modernisme à Gotham car les hiboux sont conservateurs. Le manoir Wayne n’est pas en reste, il est assailli par un commando d’ergots. La situation est très très délicate …

BatmanT2-planche

C’est encore du grand art. Le fait de lâcher les ergots dans la ville apporte une dimension dramatique des plus goûteuses. Nous vous conseillons d’ailleurs de lire les Batman Saga qui proposent de suivre les combats de différents héros appelés à la rescousse par Batman et Alfred. Pendant que j’y suis, cette revue a aussi proposé les planches qui sont dans cet album. Ne soyez donc pas surpris et regardez bien avant d’acheter les deux supports. 

En tout cas le récit vous tiendra en haleine une fois de plus. L’armada d’ergots fait froid dans le dos et du coup le suspense est totalement entretenu. La cour est dangereuse certes mais derrière elle il y a un nouveau personnage mystérieux. Et là le scénario arrive encore à nous surprendre. Le volume nous propose aussi un autre récit appelé Premières Neiges. Il met en scène Victor maître du froid qui a collaboré avec les Hiboux dans l’élaboration de leur sérum d’hibernation. Le personnage est truculent. 

Les thèmes soulevés sont ceux des puissances occultes, des lobbys et du poids de l’enfance. Tous les comics ne peuvent pas en dire autant. 

En bref, le Batman de DC Renaissance est en grande forme. On l’avait déjà constaté dans dans Batman Saga. Et puis c’est servi par un trait sombre à souhait, on a beaucoup aimé. 

Scénario : Scott Snyder, James Tynion IV – Dessins :  collectif – Batman, Tome 2, La Nuit Des Hiboux – Urban Comics – DC Renaissance – 208 pages – avril 2013 – prix 17,50 €

 

 

 

 

Batman-Tome-3-couvBatman, Tome 3, Le Deuil De La Famille

5

  

Nous en sommes déjà au numéro 3 des nouvelles aventures de Batman signées Scott Snyder. Qui, soit dit en passant, est en train de se faire une belle petite réputation. Il a déjà frappé fort avec les hiboux et là il récidive avec l’indéboulonnable ennemi de l’homme chauve-souris, j’ai nommé Le Joker.

Bruce se remet à peine de ses aventures précédentes et son vieil ennemi décide de revenir sur le devant de la scène. Rappelez-vous, il s’était échappé d’Arkham (qui a dit encore ?) et avait laissé comme seule trace tangible la peau de son visage prélevée délicatement par un autre cinglé, le taxidermiste. 

Cette fois le Joker semble vouloir aller plus loin. Il s’attaque à l’ensemble de la troupe des amis de Batman. Encore mieux, il cherche à semer à la discorde dans cette belle famille. Pour tout dire, il est à la recherche du passé, il cherche à retrouver le Batman du début, c’est un jeu pour lui …

Batman-Tome-3-planches

On continue sur les chapeaux de roue. Le Joker est plus inquiétant que jamais. Encore mieux, il semble plus dangereux et encore plus vicelard que par le passé. Une fois de plus Scott Snyder maîtrise le suspense à merveille. Il manipule le lecteur comme il l’entend, il ne lui laisse aucun répit et comme on sait qu’il est capable de tout, on craint le pire, à chaque page. Le plus fort, c’est de nous proposer un Joker encore plus instable, plus machiavélique que jamais, on pourrait presque croire que rien ne peut l’arrêter. Même Bruce semble impuissant (au début tout du moins) face à tant d’ingéniosité, tant de préparation du crime. 

Il invite quelques autres vilains à la danse, on retrouve Le Pingouin, Harvey Dent mais aussi le Sphinx. Mais toutes ces personnes ne sont là que pour montrer que Bruce et Le Joker sont finalement indissociables. C’est la démonstration de mister Snyder. On sent une véritable jubilation dans sa narration, presqu’un culte à l’univers sombre des deux ennemis. 

Le dessin est, comme d’habitude, parfait. Il s’ajoute au reste pour vous dire qu’il s’agit encore là d’un indispensable dans votre bdthèque. 

A noter que cette histoire a été publiée récemment dans Batman Saga, comme de coutume. 

Scénario : Scott Snyder – Dessins :  Greg Capullo, Jock – Batman, Tome 3, Le Deuil De La Famille – Urban Comics – DC Renaissance – 176 pages – février 2014 – prix 17,50 €

 

 

 

 


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...