MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Comics en Vrac : Croquemitaines T2 (Glénat Comics) et Le Premier Meurtre (Delco…

Comics en Vrac : Croquemitaines T2 (Glénat Comics) et Le Premier Meurtre (Delcourt)
Deux incontournables

Une bien belle semaine. Il y a le deuxième tome de Croquemitaines, toujours aussi savoureux mais aussi un album fantastique appelé Le Premier Meurtre. 

 

Croquemitaines T2

5

Voici le deuxième et dernier tome de cette histoire. Si vous avez loupé le début, vous pouvez toujours relire notre chronique du tome 1. C’est l’histoire d’Eliott, un petit garçon qui sait depuis qu’il est né que les monstres existent. Ceux-ci ont tué ses parents et il se retrouve en cavale avec l’un d’entre eux : le Père-La-Mort. Cet ancêtre fait partie de la première génération de monstres qui a disparu depuis. Les jeunes monstres ont les dents longues et une purge a eu lieu pendant que notre Père-La-Mort s’était réfugié dans la maison d’Eliott. Il a voulu changer de vie mais les événements récents ont relancé la traque. Il fuit, avec Eliott. Oui, il a changé et c’est ce petit garçon qui est responsable de cela. 

Ne vous y trompez pas, l’action que propose cette BD n’est qu’un écran de fumée. Ces monstres qui s’attaquent, cette lutte des jeunes contre les anciens, cette protection du petit humain, tout cela n’est qu’un prétexte pour soulever délicatement des thèmes qui touchent notre société depuis que l’Homme existe. On y parle de changement de l’être, du fait qu’il n’y a pas de fatalité, que chacun peut trouver une autre voie que celle qui lui a été tracée au départ. On aborde évidemment les peurs de l’enfance mais moi j’y vois surtout un hommage à notre jeunesse. Cette jeunesse qui regarde avec le coeur, qui ne s’embarrasse pas de préjugés. 

Et puis cette dernière planche, servie par un dessin juste, va vous scotcher par sa grande humanité. Savourez !

Scénario : Mathieu Salvia – Dessins : Djet – Croquemitaines T2 – Glénat – Glénat Comics – 128 pages – mai 2017 – prix 17,95 €

 

 

Le Premier Meurtre

5

Une histoire banale d’un homme qui se retrouve coincé dans une ville car son avion ne peut pas décoller. Il retrouve une petite amie sur place. Rien de bien excitant, d’ailleurs on se demande bien où veut en venir l’auteur sur ces premières planches. Mais poursuivons, il s’assied sur un banc. Là un vieil homme lui demande une cigarette et du feu. En échange, il lui propose de lui raconter une histoire. C’est une histoire d’anges, les anges du commencement, ceux qui ont travaillé dur à la construction de l’univers. Et dans ce monde, il y a eu un meurtre : on a retrouvé un ange mort, sur le sol froid de ce monde à part. Il travaillait sur la notion de suicide. C’est Raguel, l’archange de l’équité, présenté comme celui de la vengeance, qui doit enquêter dans ce monde si particulier. 

Quelle drôle d’idée que cette enquête dans le saint des saints. On pourrait penser à quelque chose de farfelu mais le résultat est juste très impressionnant. On suit cette histoire avec passion et on se laisse convaincre par les grands thèmes soulevés ici. On y parle d’amour, de différence mais aussi de jalousie, du bien et du mal. Et puis la fin nous explique enfin pourquoi on nous racontait tout cela. Et on prend une jolie claque. On nous a un peu emmenés en bateau et on adore ça. Le dessin est parfait en tous points. En tout cas il colle parfaitement à l’ambiance. Enfin, l’ouvrage se termine par une interview de l’auteur qui nous dévoile toutes ses ficelles. Bref, un indispensable. 

Scénario : Neil Gaiman, P. Craig Russel – Dessins : P. Craig Russel – Le Premier Meurtre – Delcourt – Contrebande – 112 pages – août 2016 – prix 15,95 €


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...