MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > La BD du jour : Ça m’intéresse le vin de Rousseau et Frécon

La BD du jour : Ça m’intéresse le vin de Rousseau et Frécon

Une BD sur le vin de plus… pourquoi cette agitation et cela est-il légitime ? A regarder de plus près Ça m’intéresse le vin, nous pouvons dire que l’album explore un créneau peu étudié ailleurs, plus complet que Les Fondus du vin, mais peut-être avec moins d’humour, il offre une bonne vulgarisation à celui qui veut en savoir plus. Donc conseillé !

 Le vin

CouvertureLe vin possède suffisamment de complexité et de variété pour émouvoir la plupart de ceux qui s’y laissent prendre. La quantité ne fait pas forcément bon ménage avec la qualité et le consommateur prendra sûrement bien plus de plaisir à déguster une bonne bouteille conservée dans les règles de l’art, à l’abri de la lumière dans une pièce ni trop chauffée, ni trop fraiche, ni soumise aux variations trop importantes de température, que de se ruer sur une piquette de bas étage. Oui mais voilà lorsqu’on ne s’y connait pas vraiment comment choisir, et au-delà comment comprendre le vin, la vigne, les procédés de fabrication qui président à révéler le fameux breuvage qui colore de sa robe pourpre, rubis ou or nos verres à dégustation ? Ça  m’intéresse relève donc pour nous le challenge en décidant de nous offrir quelques éléments concrets pour élever notre culture sur un domaine parfois difficile à saisir…

Concrètement l’album se divise en quatre parties, le terroir (travail de la terre), le raisin (culture de la vigne), la vinification (élaboration du vin) et la dégustation (rencontre avec le vin). Ces parties sont elles-mêmes divisées en sous-parties pour aller au fond du sujet. Pour le terroir par exemple sont définis les quatre critères qui influent sur le résultat final. Nous découvrons ainsi que la richesse d’un terroir dépend du climat, de la topographie, du sol et de l’homme. L’album se poursuit sur une longue fresque historique qui, de l’antiquité précoce à nos jours, analyse brièvement les grands mouvements autour de la culture, du commerce et du travail de la vigne. Le vin est ensuite analysé par rapport à son appellation (AOC, AOVDQS, IGP…), son type (Effervescent ou tranquille, rose, rouge ou blanc), sa capacité de vieillissement… Au final tout ce qui participe à une meilleure compréhension du vin, de la culture du raisin jusqu’à la mise en bouteille est étudié avec un souci pédagogique évident. Le volet humoristique n’est pas négligé pour autant et permet de ne pas sombrer dans des lourdeurs propres à tout sujet disséqué dans ses grandes largeurs. C’est plutôt bien fait et différent des autres albums récents, donc largement complémentaire ! A noter le petit rappel à nos poètes Nerval, Petit piqueton de Mareuil, Plus clairet qu’un vin d’Argenteuil et Baudelaire Aujourd’hui l’espace est splendide ! Sans mors, sans éperons, sans bride, Partons à cheval sur le vin, Pour un ciel féerique et divin ! Recommandé

Rousseau et Frécon – Ça m’intéresse le vin – Dargaud – 2013 – 9,99 euros

 


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...