MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Chroniques Fantastiques – Lost Planet Tome 1 – First Colony chez Gl…

Chroniques Fantastiques – Lost Planet Tome 1 – First Colony chez Glénat

Alors que le jeu vidéo Lost Planet 3 est sorti cet été, Glénat nous propose une adaptation BD de la série pour la rentrée. Comme c’est étrange, Capcom nous sort là un beau produit dérivé pour exploiter sa licence.

Supposée se dérouler 40 ans auparavant Lost Planet 3 (voir notre test du jeu vidéo Lost Planet 3), l’histoire de First Colony nous plonge aux côtés de l’équipage du Crusader, l’équipage de pirates d’un vaisseau spatial. Infiltrés à bord du Centaurus, vaisseau de transport de mineurs du consortium NEVEC, le capitaine June, Syd et Stan simulent une prise d’otage dont le but n’est pas d’obtenir une rançon ou de voler le vaisseau Centaurus mais de pirater le réseau de la NEVEC afin d’obtenir des informations de valeurs. C’est ainsi que l’équipage du Crusader repère une planète, E.D.N. III, où la NEVEC aurait abandonné du matériel de terraformation. Ils voient dans cet abandon la promesse d’obtenir de l’argent très facilement en récupérant ce matériel pour le revendre à prix d’or.

Le Crusader est à peine entré dans l’atmosphère d’E.D.N. III qu’il subit des dommages lourds dus à une tempête de classe empereur. Le vaisseau est salement touché et cloué au sol. Le cockpit est brisé, le système d’aération est touché ainsi que le moteur 3 : impossible de repartir; et un membre d’équipage est gravement blessé. Quatre membres de l’équipage, dont le capitaine, se mettent en route à pied vers la base de la NEVEC dans l’espoir de ramener des pièces de rechange pour le moteur ainsi que du matériel médical. Le désert de glace qu’est la planète E.D.N. III va se révéler être un piège mortel au vu des nombreuses créatures terrifiantes qu’elle recèle.

Alléchant en apparence, First Colony ne tient pas ses promesses et est plutôt décevant. On peut dire qu’il y avait mieux à faire au point de vue du scénario pour IZU alias Guillaume Dorison, frère de Xavier Dorison, comme quoi le métier de scénariste, c’est de famille! IZU n’en est pas à son coup d’essai avec également l’adaptation de Devil May Cry en BD. Etrange, la licence de Devil May Cry n’appartiendrait-elle pas à Capcom? Le dessin de Massimo Dall’Oglio est correct mais sans plus. Bref, vous arriverez sans mal à la fin de cet album mais il n’apportera rien à votre collection.

planche lostplanet

Lost Planet – Tome 1 – First Colony
Scénario : IZU (Guillaume Dorison), Desin Masimon Dall’Oglio
Glénat, 28/08/2013

Pas franchement conquis, ni complètement dégoûté, Lost Planet se lit sans grande conviction. La pillule serait-elle mieux passée ou bien aurait-elle été plus appropriée sous un format comic : pas sûr! On vous conseillera plutôt de vous rabattre sur le troisième volet du jeu où là, au moins, vous aurez des sensations fortes.


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...