MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > La BD du jour : Entretien avec un vampire d’Ashley Marie Witter

La BD du jour : Entretien avec un vampire d’Ashley Marie Witter

Le miroir lui renvoie son image, celle d’une petite fille habillée comme une poupée. Pourtant elle ne compte plus les années qui défilent et la plongent dans un ennui presque mortel. Elle, c’est Claudia, fille vampire « créée » par Lestat. Ashley Marie Witter reconstruit le roman d’Anne Rice au travers du regard de celle qui précipitera les évènements et les tensions déjà palpables entre Louis et leur maitre. Une version personnelle qui complète astucieusement Entretien avec un vampire !

 Claudia-haut 

Claudia-couvClaudia s’éveille doucement. La jeune fille vient de boire le sang de Lestat et se transforme ainsi en vampire. Non loin de là Louis fulmine ne comprenant pas le choix de son maitre. Puis la vie reprend son cheminement, imperturbable. Claudia trouvera la chaleur « humaine » auprès de Louis mais découvrira sa vraie nature aux côtés de Lestat qui n’hésite pas à expliquer le sort qui est le sien, son nouveau rapport à la vie, à la mort et à cet entre-deux dans lequel tous les trois évoluent. Les années passent sans véritable relief et Claudia arrive ainsi à poser un mot sur ce qu’elle vit, l’ennui : L’ennui lié à mon immortalité me pesait de plus en plus. Il n’y avait pas assez de livres ou de musique dans le monde pour combler le vide qui m’habitait. Elle se questionne dès lors sur sa condition. Elle, immortelle dans un corps d’enfants, sera condamnée à ne pas être femme, à ne jamais pouvoir agir comme en adulte sous le regard des gens de ce monde qui souffre cruellement de relief. Résignée à ne jamais grandir elle se fixe comme objectif de remonter le temps pour connaitre ses origines, essayer de retrouver d’autres vampires et vaincre son isolement qui devient plus prégnant et plus aliénant chaque jour. Avec Louis elle fomente un projet qu’elle espère pouvoir mettre rapidement à exécution : gagner l’Europe où des foyers de vampires sont mentionnés. Mais avant cela il faudra vaincre Lestat, vaincre le maitre, celui qui l’a forgé et qui ne peut s’éteindre…

Entretien avec un vampire popularisé par le film éponyme de Neil Jordan a été écrit par Anne Rice en 1976. Plutôt récent, il s’impose pourtant déjà comme un véritable classique du genre. Peut-être de par son approche et la réflexion qu’il délivre tout du long sur l’état/le statut de vampire, cette créature puissante, sans véritable faiblesse, qui devient chez Anne Rice sujette à de véritables introspections. Peut-être aussi car il introduit son lot de singularités autour de Louis, vampire qui refuse de s’abreuver du sang humain et de Claudia, la jeune vampire encore fillette. Ashley Marie Witter adopte dans son adaptation le point de vue de Claudia, gommant au passage l’ouverture du roman construite sur la rencontre de Louis et d’un journaliste de radio de San Francisco ainsi que la première partie du récit qui présente les liens qui (ré)unissent Lestat et Louis. Le récit proposé respecte pour autant la trame du roman en donnant des images aux questionnements de la fillette autour duquel gravite l’action. La dessinatrice américaine excelle dans la mise en place du huis clos pesant qui laisse les trois personnages principaux dans leurs errements sans fin. D’un point de vue graphique Ashley Marie Witter offre un luxe de détails notamment dans les scènes extérieures mais aussi dans l’expressivité des personnages et de Claudia la narratrice de cette adaptation. La déclinaison en teintes brunes renforce quant à elle le côté XIXème siècle décadent, avec son point culminant dans les scènes vécues sur le vieux monde qui correspondent aussi à la lente descente aux abysses. Une adaptation subtile, tout en finesse, féminine d’Entretien avec un vampire qui retranscrit fidèlement les questionnements de Claudia. Un must !

Ashley Marie Witter (d’après Anne Rice) – Entretien avec un vampire – Pika Graphics – 2013 – 12,90 euros


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...