MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > La BD du jour : Paradise Island de Lu Ping & Teufel

La BD du jour : Paradise Island de Lu Ping & Teufel

Une île paradisiaque perdue en plein milieu d’un océan. Des prestations haut de gamme sans commune mesure avec la concurrence, voici le programme qui attend nos deux héros dans cet album réservé à un public averti…

 

Lors d’un jeu télévisé un couple gagne un voyage somptueux sur une île paradisiaque que l’on suppose perdue au milieu du Pacifique : Paradise Island, qui, comme son nom l’indique est dédiée aux plaisirs. Un moment de détente s’offre à Chloé et Tom qui n’en demandaient pas tant. Larges piscines, bars et restaurants ouverts selon le fameux principe du All Inclusive. Mais un All Inclusive d’une saveur bien particulière car le jeune couple découvre très vite que les autres pensionnaires ont un sens débridé du « service intégral ». De jeunes demoiselles déambulent dans des tenues bien légères, seins nus, corps offerts, prêtent à tout pour ravir la gente masculine (ou féminine d’ailleurs…) et assouvir tous leurs fantasmes. Dans un tel environnement Chloé se sent en décalage et reste sur la défensive. Elle ne refuse pas en revanche les soins de beauté offerts à toutes ses dames dont les massages relaxants, le service épilation et coiffure. Car après tout pourquoi se priver ? Tom lui aussi profite de l’ensemble des services proposés et lorsque la séance de massage vire au massage thaï, il n’ose pas freiner les ardeurs de sa masseuse motivée…

Après une virée en discothèque au cours de laquelle Tom se trouve « pris en main » par deux naïades aux formes généreuses, Chloé vire au rouge et décide de repartir au plus vite. Mais le yacht qui assure la navette avec l’île principale de l’archipel ne repasse que le dimanche suivant. Bloqués sur Paradise Island, le couple et notamment Chloé va progressivement se libérer. La jeune femme ira jusqu’à s’offrir à un grand black dans le salon de massage sous le regard approbateur de Tom lui-même aux prises avec une belle brune dans une position enlevée. Les séances collectives se multiplient jusqu’à virer au SM. Le voyage se révélera au final bien plus enrichissant que supposé pour le jeune couple qui se (re)découvrira entièrement.

Lu Ping et Teufel posent leur cadre sans tabou en déclinant les scènes les plus osées sans que cela ne vire pour autant à la performance vulgaire. Teinté d’humour cet album très paradisiaque revendique sa légèreté sans pour autant s’y enfermer. Réservé vous l’aurez compris à un public averti, il ravira à coup sûr les amateurs du genre !

Lu Ping & Teufel – Paradise Island – Drugstore – 2012 – 15, 50 euros


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...