MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Le Coin du Polar : Un dernier verre avant la guerre de Dennis Lehane

Le Coin du Polar : Un dernier verre avant la guerre de Dennis Lehane

Nous avons déjà parlé dans cette rubrique de Dennis Lehane, auteur majeur dont l’œuvre est profondément ancrée à Boston et dont les deux personnages emblématiques sont les détectives Kenzie  et Gennaro. Cette semaine, je vous invite à découvrir son premier roman, Un dernier verre avant la guerre.

L’histoire :

Patrick Kenzie et Angela Gennaro se connaissent depuis l’enfance et sont aujourd’hui associés dans une agence de détectives privés. Ils sont contactés par deux sénateurs, dont l’un connaissait le père de Patrick, pour retrouver des documents confidentiels qui leur ont été dérobés par Jenna Angeline, une femme de ménage noire. Sans dévoiler le contenu des documents, les politiciens laissent entendre aux deux détectives que leur contenu pourrait être compromettant pour les échéances électorales à venir.
En se mettant à la recherche de Jenna et des documents, Kenzie et Gennaro vont se rendre compte que les informations qu’ils contiennent semblent explosives, et qu’ils intéressent beaucoup de gens, pas tous recommandables.
Leur quête de la vérité va les confronter à la misère, à la violence et au racisme qui rongent leur ville.

Un roman qui pose les bases de l’œuvre à venir de son auteur.

Dans ce premier roman, on retrouve tous les ingrédients qui font le succès de la « série » des Kenzie et Gennaro.
Tout d’abord le cadre, ce Boston populaire, ouvrier et irlandais dans lequel évoluent les personnages.
Puis les personnages eux-mêmes bien sûr, et principalement Kenzie et Gennaro, aujourd’hui figures incontournables du genre. Sans oublier tous ces personnages secondaires récurrents particulièrement intéressants, que l’on retrouvera tout au long de la « série », et qui viennent enrichir la dynamique qui existe entre les deux détectives. Dans ce registre, on découvre notamment pour la première fois dans ce livre Bubba Rogowski, leur indéfectible ami, psychopathe trafiquant d’armes, excellent personnage qui s’étoffera dans les livres à venir.

On découvre surtout dans ce premier opus le sens de la narration de Lehane, sa capacité à développer son intrigue et à nous tenir en haleine.

Et comme toujours dans son oeuvre, il existe dans ce livre plusieurs degrés de lecture, Lehane mêlant suspense et critique sociale et abordant à travers son enquête plusieurs thèmes qui lui sont chers et que l’on retrouvera par la suite dans ses livres.
En recherchant Jenna Angeline et en s’intéressant peu à peu au contenu des documents volés, Kenzie et Gennaro vont plonger dans la réalité de ce Boston fractionné entre blancs et noirs, qui se croisent et se télescopent sans même se voir.
En se confrontant à cette réalité, en affrontant des membres de gangs et une justice corrompue, ils vont prendre la pleine mesure du racisme qui touche leur ville et leur communauté, et dans lequel ils baignent sans même plus le voir.
Le thème du racisme est omniprésent dans le livre et l’on retrouve également les autres thématiques qui vont jalonner les livres de l’auteur : la violence, la misère sociale, l’enfance abîmée et la pédophilie, les relations père-fils.

Lehane parvient, et c’est ce qui fait la force de livre et de son œuvre, à développer des thèmes très riches sans pour autant faire de son livre un pamphlet social, et surtout sans jamais noyer ou même négliger l’intrigue , qui reste toujours passionnante.


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...