MaXoE > RAMA > Dossiers > Musique > La Playlist : DAD, Lukid, Mat3r Dolorosa

La Playlist : DAD, Lukid, Mat3r Dolorosa

Cette semaine de la pop/rock franco-canadienne qui a su capter l’attention de nos esgourdes et de l’électro qui nous a moins convaincu. 
 
 
 
Vitro
 
Artiste : DAD

Genre : pop/rock

Date de sortie : 16 octobre 2012

Web : http://www.facebook.com/dadmusik

Notre avis : DAD est un groupe franco-canadien qui fait dans le pop/rock. Ils nous servent ici un album aux influences diverses, à vrai dire tellement diverses qu’il est parfois un peu difficile de suivre une ligne directrice. Mais ceux qui aiment picorer, explorer des univers musicaux hétéroclites seront aux anges. Sensation  est un morceau qui prouve, à lui seul, qu’on peut mélanger les genres avec un belle réussite. Rain Dance pousse l’adage encore plus loin. Une voix hip hop, des cuivres jazzy, une basse rock et pourtant ça marche ! Medecine assume plus ouvertement son appartenance à un courant du jazz. Globalement le groupe nous propose une musique très construite, très élaborée, pas le genre de morceau immédiat. On aime ou on aime pas, mais en tout cas, c’est difficile de rester indifférent. Les artistes distillent une ambiance bien particulière. A découvrir …

Appréciation :  3

 

  

 
Lonely at the top
 
Artiste : Lukid

Genre : électro, bass music

Date de sortie : 5 novembre 2012

Label : Ninja Tunes

Web : http://lukid.tumblr.com

Notre avis : Lukid avait fait parler de lui en 2007 avec son album Onando. Le jeune artiste anglais nous revient pour un nouvel opus et franchement, nous n’avons pas été convaincus. Il nous livre ici une oeuvre un peu décousue. Les morceaux s’enchaînent sans véritablement nous embarquer, surement la faute à l’absence d’une véritable identité. Encore mieux, on a souvent l’impression d’un artiste qui se fait plaisir mais qui a du mal à partager ses créations. Tomorrow nous a vraiment laissé cette impression. C’est obscur, peu accessible, peu mélodique … USSR suit la même route, on a vraiment du mal à accrocher, ça ne se discute pas. Ne soyons tout de même pas trop sévères. Les morceaux savent aussi nous offrir une exploration musicale intéressante, qui plaira surtout à ceux qui aiment les expériences sonores un peu à part. Ainsi Laroche déroute et charme en même temps. C’est finalement sur des écoutes individuelles que la galette s’en sort le mieux … Si vous aimez des univers cohérents, vous serez déçus. Si vous aimez les recherches sonores, les rythmes obsessionnels vous adhérerez ! 

Appréciation :   2

 

Vidéo

Cette semaine, un peu de Mat3r Dolorosa, en attendant la prochaine chronique sur l’album …

 


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Les films, vous les regardez de préférence...





Loading ... Loading ...