MaXoE > RAMA > Dossiers > Musique > La Playlist : Verve, Basia Bulat, Abakan

La Playlist : Verve, Basia Bulat, Abakan

Belle semaine encore pour la Playlist. Des remixes de classiques pour commencer. Nous vous proposons ensuite de la pop classique mais portée par une chanteuse de grand talent. Et puis un coup de coeur dans notre vidéo de la semaine. Découvrez Abakan, cela vaut le détour. 

BasiaBulat-TallTallShadowhaut 
 
 
VerveRemixed-jaqVerve Remixed, The First Ladies
  
Artiste : Verve

Genre : électro

Label : Universal Music Division Classics Jazz

Date de sortie : juillet 2013

Web : http://www.vervemusicgroup.com/ververemixed

Notre avis :  Verve Remixed, c’est une série d’album qui nous proposent des remixes de titres tous plus connus les uns que les autres. Les albums de remixes on aime ou on aime pas. C’est souvent un conglomérat de choses hétérogènes qui peuvent dérouter comme charmer. En tout cas, pour ce qui concerne cette galette on peut dire que ce charme opère. Les morceaux ont été minutieusement choisis, les remixes sont de grande qualité. Prenez par exemple Too Darn Hot par exemple. Le mix est inspiré avec une dernière partie jazzy des plus savoureuses. Fly Me To The Moon pourra en agacer plus d’un. Ce morceau est tellement dans l’inconscient collectif que certains pourraient crier au scandale mais cette version électro nous a vraiment plu. Bon évidemment tout ne nous a pas transporté comme Woman of The Ghetto ou encore My Man. Par contre, on a beaucoup apprécié Don’t Let Me Be Misunderstood. Et puis, même si vous n’aimerez pas chacune des pistes proposées, l’album s’écoute sans coup férir. Idéal pour mettre un peu d’ambiance dans une soirée. 

Appréciation :  5

 

 

 

BasiaBulat-TallTallShadow-pochetteTall Tall Shadow  
  
Artiste : Basia Bulat 

Genre : pop

Label : Secret City Records

Date de sortie : 2 octobre 2013

Web : http://basiabulat.com

Notre avis :  la première piste de la galette, Tall Tall Shadow, va vous faire l’effet d’une claque. C’est somme toute assez classique, comme le reste de l’album d’ailleurs, mais la voix de la chanteuse est une tuerie intégrale. On hésite entre Dolores O’Riordan et Annie Lennox. Une belle fragilité et en même temps une maîtrise qui force le respect. Sur ce premier morceau, elle est servie par une composition toute en énergie, totalement débridée. On pourrait regretter un manque d’audace sur certaines pistes mais on ne peut s’empêcher de tomber sous le charme de la belle. Les accompagnements minimalistes sont parfaits pour ce cristal sonore mais on aime aussi quand les instruments se font plus présents comme sur The City With No Rivers. Justement, parlons de ces instruments, toujours à leur place, toujours fins, ils donnent une teinte très particulière à la galette. A écouter en douceur, dans le noir. 

Appréciation :  5

 

 

Vidéo de la semaine

Encore un coup de coeur. Abakan nous propose un premier single avant un album en fin d’année. C’est fin, c’est bourré d’influences, on adore. 

 


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Les films, vous les regardez de préférence...





Loading ... Loading ...