MaXoE > RAMA > Dossiers > Musique > Les bons conseils musicaux de Tonton Zender

Les bons conseils musicaux de Tonton Zender

Tous les goûts sont dans la nature. Une maxime usitée à foison mais qui a, il faut bien l’avouer, souvent bon dos. Par peur d’afficher clairement leurs préférences esthétiques, bon nombre d’esthètes de la musique brandissent cette logorrhée verbale comme porte drapeau de leur timidité culturelle. Un brin facile ! Pas le courage de leurs opinions moi je dis. Il faut s’affirmer que diable ! Quitte à déranger. Pourtant, un jour dans l’année, il est permis de se lâcher. Sans retenue. De tout faire entendre. De tout écouter. Sans exception : du braillard mal accordé à la chorale bien proprette. Cette tolérance profitable a un nom : Fête de la Musique.
En ce jour béni du 21 juin, un seul mot d’ordre : le partage. Pendant quelques heures, les chamailleries sur les interminables problématiques qui divisent le monde (qui sont les meilleurs, les Beatles ou les Stones ?) n’auront plus lieu d’être. La musique adoucira bien les mœurs. L’instant d’une journée tout du moins. On s’assoit et on écoute. On s’écoute.

C’est donc dans cet élan de fraternité sonore que MaXoE a voulu faire les choses en grand. Quoi de plus normal donc que de partager avec vous, chers lecteurs, les nombreuses vibrations qui me titillent l’esprit, les artistes qui rythment mon quotidien, moi qui baigne depuis mon plus tendre âge dans les eaux cajoleuses de la musique. Histoire d’échanger quelques bonnes ondes. On se dévoile un peu que voulez-vous ! Je vous ai donc concocté un petit échantillon, pas piqué des hannetons. Attention, il n’y a que du très grand, voire du génie pur. Adorateurs de Mickey 3D et autre Benabar, fuyez, cette sélection coup de cœur risque de vous déroutez quelque peu. Vous n’êtes pas habitués à l’excellence et je vous comprends…

Dream Team
On commence avec Jamiroquai, simplement le plus grand groupe des années 90 (et 2000). C’est simple, prenez le meilleur chanteur, les lignes de basse les plus inventives et les plus stylées, saupoudrez d’un soupçon de funk qui dépote et garnissez le tout d’une section de cuivres à faire blanchir James Brown et vous obtenez là ce qui se fait de mieux sur la planète Acid Jazz. Tout simplement inconturnable. On reste dans la musique urbaine et viscérale avec un petit tour d’horizon des têtes d’affiche de la « Motown Area », avec Stevie Wonder, Prince et Michael Jackson. Trois fauves lachés en liberté. Des légendes au cœur fragile qui ont su révolutionner la musique tout en gardant leur style et leur personnalité. Sans conteste les plus grands de tous.

On quitte la cour des chevaliers de la soul pour pénétrer dans celle des rockeurs affamés. Du vrai rock, teinté de blues, de jazz et de funk. Sans frontière ni escorte. Pour représenter ce style musical, j’appelle donc sur scène le bohémien des villes, l’unique Jimi Hendrix. Un sublime gaucher, autodidacte, aussi enflammé sur scène que sa guitare. A ses côtés, Led Zeppelin. Que dire sur cette formation. Les images parlent d’elles-mêmes. Toujours copiés (pillés même), jamais égalés. Pour se joindre à eux, j’ai invité quatre inclassables californiens, les Red Hot Chili Peppers. Un vrai bonheur à voir et à entendre.

Enfin, pour conclure, je ne pouvais écarter de cette liste non exhaustive deux de mes maîtres. Deux batteurs qui symbolisent à merveille la puissance et l’émotion de la musique. Deux musiciens qui savent ce que le travail veut dire et représente : Dave Weckl et John Blackwell. Si vous souhaitez un jour vous glisser derrière une batterie, ne paniquez pas ! Emboitez le pas de ces deux monstres du groove et tout ira sans encombre.

J’espère que cette série de liens vous chatouillera les oreilles et fera vibrer chacun de vos sens. Bonne fête de la musique à tous. Et n’oubliez pas, quel que soit votre instrument, le moment de la journée, ou bien le talent qui vous habite, JOUEZ, JOUEZ et JOUEZ encore de la musique. Là est le remède à tous vos maux. Sur ce, bonne écoute !

Quelques liens vers les portes du bonheur !

Jamiroquai : les temps changent, le génie demeure
0102030405

Stevie Wonder : de l’aveuglement jaillit la lumière…
01

Prince : le roi du Funk
01

Michael Jackson : un grand enfant au pas de velours
0102

Jimi Hendrix : laissez-vous envoûter par le Voodoo Child
0102

Led Zeppelin : Stairway to eternity
0102

Red Hot Chili Peppers : La californie sous acide
0102

Demonstration de groove
John Blackwell
Dave Weckl

 

Initialement publié le 21.06.2006


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Les films, vous les regardez de préférence...





Loading ... Loading ...