MaXoE > RAMA > Downloads > Musique > Barbara Béghin : le clip ‘Toujours, Toujours’ et sur scène du 19 m…

Barbara Béghin : le clip ‘Toujours, Toujours’ et sur scène du 19 mars au 6 avril

Enfant, déjà, Barbara Béghin aimait jouer, raconter des histoires qu’elle mettait en scène pour un public imaginaire dans le grenier de la maison familiale. Le spectacle sera le fil d’Ariane de son enfance, de son adolescence et de sa vie d’adulte.

Sa famille quitte la région du nord, et s’installe en Normandie, ‘le sud’, où Barbara suit des cours de danse, de piano, de théâtre et de chant qui confirment son désir d’être sur scène et de se raconter par les gestes et la parole. Encore adolescente, elle enregistre un 4 titres.

En 2009, maquettes en poche, elle s’inscrit sur le site participatif Akamusic, en quelques mois  sa chanson « Pas seulement pour lui » fédère une grande communauté d’internautes, qui, grâce à leurs dons, lui donnent la possibilité de produire ce titre. C’est à ce moment qu’elle fait la connaissance de Vincent-Marie Bouvot (réalisateur, compositeur, producteur de « Je, tu, ils », « Zen » de Zazie, de « Châtelet les Halles » de Florent Pagny entre autres…), une rencontre fondamentale qui permettra aux chansons de Barbara de prendre corps. Ils rentrent en studio et enregistrent  « Pas seulement pour lui » et « Être libre ».

Conquis, Barbara et Vincent-Marie décident de continuer à travailler ensemble. Vincent-Marie met alors tout en oeuvre pour tailler un album iconoclaste et multicolore (rock, classique, électro…) à la hauteur de la personnalité fantasque et mutine de la jeune artiste. Barbara ne revendique aucune école musicale, elle écrit des chansons en français, simplement, comme une évidence.

Le résultat est un album composé de 11 chansons, autant de fragments du quotidien (« Les bonnes nouvelles », « Toujours Toujours »), de tableaux représentants l’Homme et ses amours (« Comme une allumette », « La femme de mon amant »), avec comme fondement un narrateur central : la Femme.  Son nom de scène n’est pas un hasard, Barbara a souhaité rendre hommage à une femme importante de sa vie, sa grand-mère dont elle empruntera le nom : Béghin.

Son inspiration, Barbara Béghin la puise dans l’air du temps, assise à la  terrasse des cafés elle observe, saisit au vol un mot, une idée, capture une image qu’elle note dans ses carnets qui ne la quittent jamais. De ces instants fugaces, Barbara puise l’inspiration, pour nous conter, toujours avec optimisme et humour, sa vie, la des autres. C’est sur scène que Barbara Béghin veut continuer à construire son univers et faire prendre vie à ces personnages : un album comme une ébauche de ce qui constituera la mise en scène de cette comédie humaine.

Barbara a  pris le temps de s’imprégner de toutes les influences, sans à priori, balayant les préjugés pour inventer sa propre histoire d’artiste, une histoire qui commence avec la sortie de cet album début 2013. Elle sera sur la scène du théâtre Les Déchargeurs du 19 mars au 6 avril, du mardi au samedi à 21h30. (tarifs de 10 à 20 euros).

A découvrir ci-dessous, le clip « Toujours, Toujours« …


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Les films, vous les regardez de préférence...





Loading ... Loading ...