MaXoE > RAMA > News > Cinéma / DVD > Celluloid Angels et SND se mobilisent pour la restauration du film de Maurice De…

Celluloid Angels et SND se mobilisent pour la restauration du film de Maurice Delbez ‘Rue des Cascades’

Après avoir œuvré pour la restauration en 4K des Tontons Flingueurs et participé au sauvetage d’un film perdu avec Jean Gabin, La Belle Mariniere (1932), Celluloid Angels, la première plateforme de financement participatif pour restaurer les films de patrimoine, se lance un nouveau défi.

Il s’agit cette fois d’aider à financer la restauration de Rue des Cascades, un film poétique de Maurice Delbez tourné en 1963 dans le quartier de Belleville à Paris. Au-delà de cette mobilisation exceptionnelle, Celluloid Angels et SND, la société qui porte le projet de restauration, ont réussi à réunir les jeunes interprètes du film qui se retrouveront pour la première fois avec leur réalisateur, 54 ans plus tard.

Les enfants du film ont été retrouvés

Depuis le début de la campagne lancée pour restaurer le film de Maurice Delbez, les équipes de Celluloid Angels s’étaient données pour objectif de retrouver les six enfants du film afin de les réunir autour de leur réalisateur aujourd’hui âgé de 94 ans. Pari réussi : cinq d’entre eux viennent d’être retrouvés et se sont donnés rendez-vous Mardi 11 avril à 14h30 au Café de la Fontaine Henri IV (42 Rue des Cascades, 75020 Paris), l’une des rues sur laquelle de nombreuses scènes du film ont été tournées, afin d’offrir au cinéaste la surprise de leurs retrouvailles.

Parmi ces cinq acteurs, deux d’entre eux ont connu une certaine notoriété. Roland Demongeot interpréta le rôle de Tom Sawyer dans la célèbre série éponyme des années 60. Christine imon rencontra une belle carrière au cinéma et à la télévision et devint notamment célèbre grâce à son rôle dans la série Vive la vie.

Ne manquera à l’appel que le sixième enfant, Serge Srour, à moins que d’ici là, les efforts de Celluloid Angels et de SNC ne permettent de le retrouver.

Des fans du film et de la plateforme invités à assister à ces retrouvailles

Pour remercier ses contributeurs, Celluloid Angels a convié les plus généreux d’entre eux à assister à cette rencontre entre les acteurs et leur réalisateur. Parmi eux, Thierry Blondeau est un collectionneur et cinéphile hors pair. Cet entrepreneur s’est constitué au fil du temps une cinémathèque de plus de 10 000 films, avec une passion toute particulière pour les comédies populaires françaises des années 50 à 70.

Il s’est créé sa propre salle de cinéma privée et rêve, aujourd’hui, d’aider les films oubliés à renaître. Admirateur de Maurice Delbez, il a retrouvé le scénario original de Rue des Cascades annoté ainsi que le dossier presse de l’époque. C’est lors de leurs retrouvailles que ce passionné de cinéma compte bien montrer ses précieux documents à l’équipe du film.

Une mobilisation important pour sauver Rue des Cascades

En plus des donateurs anonymes, des entreprises du quartier de Belleville ont tenu à participer au financement de la campagne dès le début de la collecte sur la plateforme Celluloid Angels. Parmi elles, l’agence immobilière John d’Orbigny ou encore les Editions iXe.

Paris par rues méconnues, une entreprise de tourisme solidaire et éthique, a même souhaité proposer des cadeaux aux contributeurs. Spécialisée dans l’organisation de balades interactives dans les quartiers de la capitale, cette entreprise propose des rencontres avec des habitants hors du commun ainsi que la découverte de coins secrets à travers des anecdotes liées à l’histoire de Paris.

Pour soutenir la campagne de restauration du film Rue des Cascades, Paris par rues méconnues offre 10 ballades dans Belleville valables pour deux personnes aux 10 prochains contributeurs qui auront fait un don d’au moins 90€ pour sauver le film. Enfin, si le projet de restauration arrive à son terme, Paris par rues méconnues organisera, le jour de la projection du film en présence des invités, une balade spéciale dans les rues du tournage du film. Une manière de rendre hommage au très beau film de Maurice Delbez…

SND et Celluloid Angels comptent désormais sur cet élan pour faire décoller la campagne qui réunit à cette heure 3 050 euros grâce à 32 contributeurs (15 % du budget recherché). Si l’objectif budgétaire est atteint (20 000 euros), le film pourra être restauré en 4K et retrouver une existence, plus de 50 ans après avoir connu de nombreuses difficultés pour sortir en France.

Si vous voulez soutenir cette initiative, rendez-vous sur cette page !


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Les films, vous les regardez de préférence...





Loading ... Loading ...