MaXoE > RAMA > News > Cinéma / DVD > L’hommage à Johnny Hallyday de Académie des César

L’hommage à Johnny Hallyday de Académie des César

Les hommages à Johnny Hallyday se succèdent depuis son décès, ils sont nombreux, fans et amis, atristés par sa mort et l’Académie des César aussi tenu à rendre hommage à Johnny Hallyday.

Voici le communiqué officiel publié dès hier d’Alain Terzian, Président de l’Académie des Arts et Techniques du Cinéma :

Légende française absolue dans le monde entier, idole de tous, c’est tout un peuple qui est dévasté aujourd’hui ! Johnny Hallyday était vénéré dans la musique, il était aussi un comédien hors pair. Johnny et sa voix magique avaient enchanté le cinéma français avec ce même panache qui lui avait permis de conquérir la musique. Son visage de rockeur et ses yeux bleu clair n’ont cessé d’éblouir nos écrans.

C’est aux côtés de Claude Lelouch, qu’il retrouvera à plusieurs reprises, que ses qualités de comédien se sont révélées au plus grand nombre : « L’aventure c’est l’aventure », « Salaud, on t’aime » ou « Chacun sa vie » sont autant de films où la caméra de Lelouch a su percevoir la sensibilité, le charme et la force de Johnny Hallyday. Jean-Luc Godard avec « Détective », puis Costa-Gavras avec « Conseil de famille » se sont également attachés aux talents d’interprète indéniables du grand acteur qu’il était devenu.

Comédies, drames, films d’auteurs, parodies biographiques… Johnny Hallyday avait cette capacité à s’immiscer dans des univers multiples, tout en brillant aux côtés d’autres stars du 7e Art : Lino Ventura, Jacques Brel, Nathalie Baye, Fabrice Luchini, Jean Rochefort, Fanny Ardant, Sandrine Bonnaire, Irène Jacob, ou encore son ami, Eddy Mitchell.

Nous nous souviendrons de ses rôles dans « Point de chute » de Robert Hossein, « L’Homme du train » de Patrice Leconte, pour lequel il obtient en 2003 le Prix Jean Gabin, ou encore, plus récemment, « Rock’n’Roll » de Guillaume Canet où il se plaisait à incarner sa propre image de rockeur rebelle. Il était de tous les genres, ami de tous les cinéastes, idole de tous les spectateurs.

Sa voix de rockeur légendaire n’avait d’égal que son interprétation, toujours sincère, toujours juste. Il était un homme de passions, un artiste complet. Sa disparition est une perte immense autant pour la musique que pour le cinéma.

L’Académie des Arts et Techniques du Cinéma pleure aujourd’hui l’une des plus grandes légendes de tous les temps et tient à témoigner de son infinie tristesse à sa famille, à Laeticia, sa femme, à Laura, à David, à Jade, à Joy, et à tous les leurs…

Son ami et père spirituel Charles Aznavour lui avait écrit « Retiens la nuit », l’une de ses premières et plus belles chansons, Cher Johnny, nous aurions tant aimé te retenir…
Aujourd’hui la France te pleure, la France est en deuil.

Alain Terzian
Président de l’Académie des Arts et Techniques du Cinéma


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Les films, vous les regardez de préférence...





Loading ... Loading ...