MaXoE > RAMA > News > Musique > Laure Briard, son premier EP chez Tricatel le 28 janvier 2013

Laure Briard, son premier EP chez Tricatel le 28 janvier 2013

L’animateur de notre Top of the Pops national, feu Pascal Sevran, avait sans même le savoir prophétisé du destin de Laure Briard. Car s’il est aujourd’hui admis qu’en matière de pop la France a souvent raison, le premier EP de la Toulousaine chante une France du milieu, à la fois décomplexée et ambitieuse.

Composées par Julien Barbagallo – pillier du groupe Aquaserge, batteur de Tame Impala et Tahiti 80, les cinq chansons de « Laure Briard chante la France » transpirent la simplicité et le plaisir des charmes sans artifices. Mélange de nostalgie eighties sur la forme et de petites saynètes contemporaines pour le fond, ce premier EP publié chez Tricatel s’inscrit dans la filiation des ainées, de Valérie Lemercier à April March en passant par Showgirls.

Les 180 pages de Laure racontent la vie complexe de la femme moderne, ses drames cosmétiques, ses rames de métro ratées et la presse féminine qui magnifie les corps sur papier glacé. La production synthé sans tic de Tant d’hivers fait le joint parfait entre Alain Chamfort et Jean-Pierre Mader. La langueur de Demain c’est l’été permet d’oublier l’heure d’hiver et les folkeries de cheminée René Brisach. La très électro-pop Fashion Victim évoque le Week-End à Rome d’Etienne Daho.

Quant au bien nommé morceau Tatoo, son refrain tout en chœurs rappelle en creux que la belle n’a pas signé chez Tricatel par hasard. De ses chansons, le saint patron Bertrand Burgalat dit d’ailleurs « qu’elles décrivent en creux la France et la société d’aujourd’hui ». Effectivement. A mi chemin entre le Holidays de Polnareff et la pop moderne d’Alice Lewis, le duo Briard & Barbagallo est une noble réponse du berger à la bergère, souvent trop occupée à chercher le « produire français » pour comprendre que la pop n’est pas qu’une histoire de langue maternelle.

Enregistré par Julien Barbagallo dans le Sud-Ouest, du studio toulousain Condorcet à celui plus champêtre de Burgalat dans les Pyrénées, « Laure Briard chante la France » raconte la vie comme elle l’est, à la fois sans réalité augmentée ni poudre aux yeux. Passionnée de cinéma et de criminologie, Laure Briard est une femme comme les autres; on peut danser et chanter ses comptines en Français dans le texte sans avoir peur du ridicule. C’est une grande première en France. Il vous faut donner la chance à ses chansons.


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Les films, vous les regardez de préférence...





Loading ... Loading ...