MaXoE > ZOOM > Dossiers > Environnement > L’Islande, terre des Vikings

L’Islande, terre des Vikings
Un peu de dépaysement en cette période de confinement !

J’ai eu la chance de voyager en Islande en 2019. Je n’ai pas l’intention de vous raconter mon voyage mais j’ai eu l’occasion d’apprendre quelques petites choses sur le pays et sur les Vikings que je vais partager avec vous !

L’Islande est connue pour avoir été fondée par les Vikings, mais ce n’est pas eux qui l’ont découverte en réalité. En effet, les Vikings ont découvert l’île au IXe siècle, mais il semblerait qu’elle ait été connue avant. Bien avant même, puisque le navigateur grec Puthéas parle d’une île qu’il nomme « Thulé » entre 330 et 320 avant JC. Il la situe comme la dernière île de l’archipel britannique. Il pourrait s’agir de Islande. De plus, au Moyen Âge les irlandais étaient à la recherche de lieux isolés. Parce qu’à l’époque il était de bon ton de servir Dieu dans la solitude (de nos jours, on appelle ça être introverti). Ils sont arrivés aux îles Féroé au VIIe siècle et auraient atteint Thulé.

Le premier Viking à mettre les pieds sur l’île est le Norvégien Naddoður. Il était en route pour les îles Féroé mais se perdit en mer (et ça se prétend Viking). Il arriva sur la côte Est de l’Islande qu’il nomma « Terre de neige ». Le second Viking à y mettre les pieds est Garðar Svavarson, d’origine suédoise cette fois-ci. Ce dernier contourna les côtes et constata que c’était une île. Et oui personne ne le savait, il n’y a pas de message d’accueil sur les rives « Bonjour, vous êtes arrivé sur une île. Ramassez vos déchets derrière vous et ne marchez pas sur les parterres de fleurs ». Il s’arrêta au Nord (bloqué par l’hiver) et fonda Húsavík. Il appela très humblement l’île « Garðarshólmi » (l’île de Garðar). Quand lui (et son équipage) quittèrent l’île, ils laissèrent derrière eux trois esclaves dont Náttfari. Ce sont eux les premiers résidents islandais. D’ailleurs des études génétiques ont montré qu’une partie importante de leur ascendance est irlandaise et écossaise. Donc le génome islandais a pour principale origine les esclaves apportés par les Vikings.

Et c’est au Viking norvégien Flóki Vilgerðarson, surnommé Raven-Flóki et qui s’installa avec sa famille dans un fjord du nord-ouest, que l’on doit le nom Islande. Alors pourquoi portait-il ce surnom ? C’est parce qu’il partit en direction de la fameuse île au Nord avec trois corbeaux dans son bateau. Pas en référence à Odin, non. Les corbeaux étaient réputés à l’époque pour leur faculté d’orientation. Après avoir passé les îles Féroé, il lâcha un corbeau qui repartit du côté des îles Féroé. Le lendemain, il lâcha le deuxième qui lui aussi fit demi-tour. Raven-Flóki décida alors de se laisser mener par le courant pendant plusieurs jours. Et quand il lâcha le dernier corbeau, celui-ci prit une autre direction.

Quelques généralités sur les Vikings

Les Vikings viennent du Nord de l’Europe et plus précisément du Danemark, de la Norvège et de la Suède. Ils avaient en commun la langue, la religion et le désir de voyager. D’ailleurs, le mot Viking aurait pour origine « Vikingr » en vieux scandinave. Il était utilisé pour parler d’une personne qui quitte sa patrie à la recherche de nouvelles terres et richesses. Mais ils se différenciaient par une chose : la raison pour laquelle ils voyageaient. Les Suédois avaient choisi d’explorer l’Europe de l’Est, les Danois cherchaient la fortune et les Norvégiens de nouveaux lieux.

Avant de devenir chrétiens (plus ou moins volontairement), ils honoraient Odin et tout un Panthéon d’autres dieux. Ils croyaient aux créatures magiques dont les trolls et les elfes, et vous trouverez beaucoup d’histoires et de lieux liés à ces créatures magiques en Islande.

Un des faits particuliers de l’Islande est que la langue est restée très proche de celle des Vikings, le vieux norrois. En effet, grâce à son isolement leur langue a peu subi d’influences extérieures. Par conséquent, les petits islandais peuvent lire les anciennes sagas nordiques en vieux norrois et les comprendre.

À plusieurs endroits de l’île, vous trouverez des musées racontant les sagas de certains Vikings islandais comme la saga d’Egil. Je vous conseille vivement d’en faire un ou deux si vous allez en Islande. C’est très instructif et vraiment très intéressant.

Les forets islandaises

Lorsque les Vikings sont arrivés sur l’île, il existait déjà de nombreux arbres. En fait un quart de l’île était recouverte de forêt, plus particulièrement près des côtes. Une véritable aubaine pour les Vikings qui adoraient utiliser le bois sans oublier les pâturages nécessaires pour le bétail ! Et après plusieurs décennies de déforestation intensive, l’Islande est devenue ce qu’elle est actuellement : une île avec très peu d’arbres, donc plus de barrières aux vents violents et au sable. Mais le gouvernement et le peuple islandais ont décidé de rectifier cela. Les préoccupations liées au changement climatique et à la préservation de la biodiversité et des sols ont fait que la reforestation est devenue une priorité nationale depuis 2018.

Depuis 2015, environ 1000 hectares d’arbres ont été plantés, soit 3-4 millions d’arbres. Pour comparaison, sur la même période, la Chine a planté 6-7 millions d’arbres. Quant à la France… Je préfère ne rien dire.

Pour cela, ils font pousser des bouleaux, seule espèce originaire de l’île. Mais ces arbres étant peu productifs, ils se sont tournés vers d’autres espèces capables de résister aux conditions climatiques de l’île. Ainsi des pins et peupliers d’Alaska ont fait leur apparition. De nombreuses pépinières se sont donc développées. Les arbres vivent leurs trois premiers mois à l’abri, à une température de 21°C (merci la géothermie) avant de finir l’année à l’extérieur. À noter que l’Islande est probablement le seul pays pour lequel le réchauffement climatique a un effet positif : la croissance des arbres s’est améliorée et une nouvelle biodiversité est apparue avec la colonisation récente d’espèces d’oiseaux comme le hibou grand-duc ou la bécasse des bois.

Quelques sites touristiques islandais

Þingvellir, le plus vieux Parlement de l’Histoire

Þingvellir est un site historique et un parc national. Il est à la limite entre les plaques tectoniques nord-américaine et eurasienne. Ces failles sont assez impressionnantes à voir. Et de par leur configuration, certains endroits donnaient une belle résonance et permettait de se faire entendre par une foule. C’est pour ça que l’Althing avait lieu ici.

L’Althing est le premier Parlement de l’Histoire. Oui, celle avec un grand H. C’était une assemblée composée de 36 chefs locaux et clans. Chaque année ils se réunissaient au solstice d’été pour quinze jours. Un président était élu pour trois ans et détenait le pouvoir législatif et judiciaire pour toute l’île. Mais le pouvoir exécutif restait aux mains de chaque chef de clan. C’est au cours d’une de ces assemblées qu’ils décidèrent de se christianiser à la demande du roi Norvégien. Les débats furent houleux et après une nuit de discussions ininterrompues, c’est le président qui a tranché. Donc en l’an 1000, les Vikings islandais choisirent de devenir chrétiens.

Gullfoss et Geysir

Pas loin, vous trouverez les célèbres chutes Gullfoss et le geyser qui a donné son nom aux geysers : Geysir. Ces trois sites font partie du Cercle d’Or, un des tours des plus touristiques qui peut se faire en un week-end ou même en un jour.

Skógafoss et son trésor caché

Cette cascade fait 25m de large et 62m de haut. Et comme beaucoup d’endroits, il y a une histoire de trésor rattachée à cette chute d’eau. La différence par rapport aux autres légendes est que celle-là est vraie et que vous pouvez voir une partie du trésor au musée de Skógar.

Þrasi Þórólfsson, un Viking issu de l’époque de l’Althing, aurait déposé son trésor dans le plus grand secret, derrière le rempart que forme cette cascade. Un trésor qui ferait de celui qui le trouverait l’homme le plus riche du monde. Quelques années plus tard, un jeune enfant jouant près de la cascade, aurait aperçu les brillantes pièces d’or de l’autre côté de la chute d’eau. S’il l’enfant ne put s’emparer du trésor, il réussit tout de même à en extirper une poignée.

Alors, prêt(e)s à vous envoler pour l’Islande dès que cela sera à nouveau possible ?


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...