MaXoE > GAMES > News > Autres > Asmodée rachète FFG !

Asmodée rachète FFG !

AsmodeeLa news date un peu, certes (mi-novembre), mais nous ne pouvions pas ne pas vous en parler.

Asmodée est le plus gros éditeur de jeux AU MONDE. Pas du quartier ou de France, non non, du monde, qu’on se sent tout petit quand on en parle. Et dans le secteur du jeu, il y a des sous. De plus en plus. Surtout quand on est le premier.

Aussi, Asmodée c’est fait récemment plaisir en achetant Days of Wonder, éditeur par exemple du célébrissime Aventuriers du Rail, qui fête ses 10 ans et un volume d’achat monstrueux. Mais il faut croire que l’ogre n’était pas rassasié, puisqu’ils ont aussi absorbé Fantasy Flight Games, mettant encore davantage le pied en Amérique. FFG, c’est juste le taulier de l’ameritrash, les jeux « à l’américaine », avec beaucoup de matos et d’immersion, que l’on oppose souvent aux « kubenbois », réputés plus austères et plus abscons. FFG, ce sont aussi des licences monstrueuses : Star Wars, Le Seigneur des Anneaux, Warhammer (en cartes), Cthulhu (même si c’est un cas particulier), Netrunner, Le Trône de Fer, Battlestar Galactica, et plus encore.

Attention, pour Asmodée, il ne s’agit pas de manger le copain, il s’agit d’acquérir un savoir-faire qu’ils n’ont pas nécessairement, d’avoir de nouvelles possibilités et même des idées neuves. Aussi ne font-ils pas le ménage : le patron de FFG reste en place. Asmodée sait vendre, mais le marché américain est très spécifique, et FFG en est une clé. Un échange de savoirs en vue, donc, qui a déjà fait ses preuves via Libellud ou Ystari, par exemple.

FFG, de son côté, y gagnera sans doute une exposition nouvelle sur le vieux continent. Bien sûr, nous ne sommes pas dupes : le patron, maintenant, c’est Asmodée, mais jusqu’ici les absorptions ont été plutôt paisibles et intéressantes, et les joueurs que nous sommes peuvent et doivent s’en réjouir puisqu’elles ouvrent probablement de nouvelles perspectives.

Au-delà de ça, c’est donc une boîte française qui domine le jeu mondial. FFG a probablement joué un peu avec le feu en investissant sur des licences juteuses mais très chères, pourtant aux dernières nouvelles leur économie était saine. On peut donc avec cynisme imaginer que le patron a pris un très gros chèque, mais les modalités tendent à montrer que le but n’était pas seulement celui-là.

Voilà qui prouve en tous cas que la place forte du jeu dans le monde, c’est désormais officiellement la France… Alors oui, on peut craindre une situation de monopole qui ne fera de bien à personne. Non, les petits studios et le Kickstarter ne seront pas une réponse si demain l’ogre veut tout dévorer.

Mais en attendant, les signaux sont plutôt positifs, et pour nous, joueurs, l’heure semble venue de se réjouir !


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...