MaXoE > KISSA > Dossiers > Anime > Anime Cyberpunk Partie 2 : Ghost In The Shell SAC_2045, Psycho-Pass

Anime Cyberpunk Partie 2 : Ghost In The Shell SAC_2045, Psycho-Pass
De quoi compléter l'univers

Voici la deuxième partie de notre tour d’horizon des anime cyberpunk. On retrouve un classique du genre, Ghost In The Shell, et une série un peu moins connue : Psycho-Pass. 

Allez, on commence avec Ghost In The Shell. Nous vous avons déjà présenté pas mal de choses avec le film et les séries ici et  mais également les deux anime.  Et voilà qu’une nouvelle série a débarqué sur Netflix. Elle s’appelle Ghost In The Shell SAC_2045 (2020 – 12 épisodes – Kenji Kamiyama). Nous sommes donc en 2045 et une catastrophe économique mondiale a éclaté un an plus tôt. Les monnaies ne fonctionnent plus, les marchés se sont effondrés. En gros, c’est un bazar sans nom. La section 9 n’existe plus vraiment même si nos héros agissent encore ensemble mais comme des mercenaires, il faut bien survivre après tout ! Car oui dans cet univers, des guerres sont entretenues au travers du monde pour continuer à faire fonctionner une forme d’économie, celle des riches bien sûr : on appelle ça la guerre viable. 

Evacuons tout de suite le gros problème de la série : les dessins. Ils ont fait le choix de la 3D CGI, pourquoi pas mais là c’est juste moche. Les décors sont vides, les personnages sont sans vie, on se croirait sur une film d’animation d’il y a 15 ans. Ils ont fait le choix d’une sorte de Cel-Shading mais cela ne fonctionne pas. Heureusement le scénario nous permet d’oublier tout cela. Encore une fois, la section 9 nous offre des aventures palpitantes au sein d’une société malade de ses complots et de ses luttes d’influence. Oui nos amis vont se poser beaucoup de questions sur la motivation des uns et des autres. Les rebondissements sont nombreux et les réalisateurs jouent avec nos nerfs en multipliant les fausses routes nous empêchant de deviner la fin. Les douze épisodes se dévorent littéralement nous faisant attendre impatiemment la saison 2 avec, on l’espère, une autre direction graphique. 

Ghost In The Shell Stand Alone Complex 2045 (2020 – 12 épisodes de 25 minutes – Kenji Kamiyama, Shinji Aramaki – Production I.G)

 

 

Et puis on ne pouvait pas ne pas parler de la série Psycho-Pass. Il y a désormais 3 saisons et des OAV. Nous allons simplement nous intéresser à la saison 1 : Psycho-Pass Saison 1 (2014 – 22 épisodes – Katsuyuki Motohiro et Naoyoshi Shiotani). Le pitch est le suivant : nous voilà en 2112, au Japon. Il existe un dispositif placé sur chaque être humain qui permet de mesurer l’état de sa conscience, donc le bien ou le mal qui l’habite, et sa propension à commettre un futur meurtre. Tout cela est géré par Sybil, une IA créée par le gouvernement. Ce dernier a tout mis en place pour le bonheur du peuple, y compris la possibilité d’allonger la vie avec des implants cybernétiques. Dans ce monde, nous suivons les premiers pas d’une inspectrice : Akane Tsunemori. Elle sort de l’académie et doit se faire à l’idée que le monde est bien cruel et que les exécuteurs qui travaillent dans son équipe ne font pas forcément dans le détail. Ces derniers sont des anciens criminels qui ont un psycho-pass sous contrôle et sous haute surveillance. On va ainsi suivre un certain nombre de missions policières dans une équipe haute en couleur. 

La série est passionnante, on vit tout cela avec délectation. L’action va bon train et les dessins, dans la plus pure tradition japonaise, sont très plaisants. Les animations ne sont pas en reste. En bref, visuellement, c’est très bien. Mais ce qui est encore mieux, ce sont les nombreux thèmes soulevés autour de l’innocence, de la liberté individuelle, du contrôles des populations. Alors oui, on ne retrouve pas tous les ingrédients du cyberpunk mais il y a la base : une technologie omni-présente, un pouvoir qui soumet les populations, une IA à surveiller, … Si vous n’avez jamais vu cette série, il est temps de vous rattraper. 

Psycho-Pass saison 1 (2014 – 22 épisodes de 21 minutes – Katsuyuki Motohiro et Naoyoshi Shiotani – Production I.G)


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...