MaXoE > RAMA > Dossiers > Cinéma / DVD > La Résurrection ou l’entrée dans la 4ème dimension…

La Résurrection ou l’entrée dans la 4ème dimension…

Jouer avec la mort, avec celle des proches devenus lointains et qui ne survivent que par la mémoire des gens. Jouer avec la vie c’est autre chose de bien plus terrifiant… Telle est la leçon que nous apprend cet épisode de la 4ème dimension…

 

Lorsque sort en mai 1964 Mr. Garrity and the Graves, le 152ème épisode de la 4ème dimension, George A. Romero n’a pas encore débuté son travail sur ce qui deviendra le film culte des morts-vivants, The Night of the Living Dead. Pour autant d’autres films touchant de près au mythe du zombie ont vu le jour comme ceux de Jacques Tourneur (Vaudou) ou Victor Halperin (White Zombie) tout en étant plus ancrés dans sa version vaudou.

Mr. Garrity and the Graves ou La Résurrection en français sort donc entre les deux phénomènes du genre. Il n’emprunte pas aux rites vaudous mais n’exprime pas non plus toute la portée symbolique du mort-vivant de Romero. Il pose pourtant les bases d’un phénomène à explorer.

Jared Garrity arrive dans un village reculé d’Arizona, Happiness (Félicité). Un village au passé a priori chargé comme l’indique la plaque commémorative qui trône à son entrée et qui fait mention des « 128 personnes tuées durant les débuts mouvementés de cette ville ». Aujourd’hui la bourgade semble avoir retrouvé un semblant de calme… mais on n’échappe pas à son passé, c’est tout du moins ce que vont découvrir les habitants ayant survécus à cette surmortalité des premiers instants.

Jared arrive au saloon, lieu de vie par excellence, là il va entrer progressivement en contact avec la plupart des villageois et apprendre de chacun d’eux des bribes d’une histoire cachée et peu avouable.

Tout bascule lorsque Jared répond à la question fatidique du barman :

 « Que faites-vous ?
– Euh moi mon travail ? Je suis souvent sur la route, je vends des services à vrai dire.
– Des services, ah oui ? Et quel genre de services ? Je pourrais peut-être vous aider.
– Euh ce serait possible, ce genre de ville a besoin de moi.
– Quel genre de service vendez-vous ?  
– La résurrection des morts ».

De là va s’ensuivre des discussions animées et passionnées autour de la résurrection des êtres proches, comme le frère du tenancier, décédé dans des circonstances troubles, mais aussi de proches des clients habitués de ce lieu sacré que représente le débit de boisson. La suspicion sera bien sûr de mise car qui pourrait rendre la vie aux personnes décédées dont certaines depuis longtemps ? pour crédibiliser son action Jared va redonner la vie à un chien écrasé, il redonnera aussi la vie au frère du barman… Mais si les morts sont morts c’est aussi pour des raisons valables, tout du moins pour ceux qui ont réussi à préserver leur vie. Les habitants de Félicité vont alors décider de payer rubis sur l’ongle le mystérieux étranger pour qu’il n’utilise pas son don… Mais personne ne se pose finalement la bonne question, celle de savoir si Jared possède vraiment le pouvoir de redonner la vie…

Dans la 4ème dimension il faut parfois savoir ne pas franchir les bandes du chemin tracé péniblement dans le temps car à trop vouloir jouer avec la mort elle finirait bien par se réveiller et avec elle son charriot de macchabées…

Mr. Garrity and the Graves issu de la 5ème saison de la série The Twilight Zone – 1964 (disponible en DVD Universal Pictures – série complète disponible à partir de 55 euros)


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Les films, vous les regardez de préférence...





Loading ... Loading ...