MaXoE > RAMA > Dossiers > Cinéma / DVD > Les César 2014 – La Bande Annonce du Jour : Renoir

Les César 2014 – La Bande Annonce du Jour : Renoir

Quatre vingt huit ans. L’âge actuel de Michel Bouquet. Déjà récompensé par deux César du Meilleur Acteur – le premier en 2002 pour Comment j’ai tué mon père et le second en 2006 pour son interprétation magistrale du Président François Mitterrand dans Le Promeneur du Champ de Mars – le voici de nouveau nommé pour son incarnation d’un autre personnage historique : Auguste Renoir. Le film – tous simplement Renoir – est par ailleurs nommé dans les catégories « Meilleure photographie », « Meilleurs décors » et « Meilleurs costumes ».

Renoir Une

 

Renoir AfficheRéalisation : Gilles Bourdos

Scénario : Gilles Bourdos, Michel Spinosa et Jérôme Tonnerre

Casting : Michel Bouquet, Christa Théret, Vincent Rottiers, Romane Bohringer, Carlo Brandt,…

Genre : Drame

Durée : 1h 52min

Sortie en salle : 2 janvier 2013

Sortie en DVD & Blu-Ray : 2 mai 2013

Synopsis officiel : 1915. Sur la Côte d’Azur. Au crépuscule de sa vie, Auguste Renoir est éprouvé par la perte de son épouse, les douleurs du grand âge, et les mauvaises nouvelles venues du front : son fils Jean est blessé… Mais une jeune fille, Andrée, apparue dans sa vie comme un miracle, va insuffler au vieil homme une énergie qu’il n’attendait plus. Éclatante de vitalité, rayonnante de beauté, Andrée sera le dernier modèle du peintre, sa source de jouvence.
Lorsque Jean, revenu blessé de la guerre, vient passer sa convalescence dans la maison familiale, il découvre à son tour, fasciné, celle qui est devenue l’astre roux de la galaxie Renoir. Et dans cet éden Méditerranéen, Jean, malgré l’opposition ronchonne du vieux peintre, va aimer celle qui, animée par une volonté désordonnée, insaisissable, fera de lui, jeune officier velléitaire et bancal, un apprenti cinéaste…

Critiques de la presse : A l’image de ses tableaux, Renoir est un film d’une beauté ensorcelante alternant paysages du Sud écrasés par le soleil ou bleutés par les ombres au crépuscule. Gilles Bourdos signe une mise en scène pleine de grâce. Michel Bouquet est tout simplement stupéfiant, créant un personnage qui se place au point de rencontre du modèle et de l’interprète, de la même manière qu’il incarna Mitterrand dans le film de Robert Guédiguian. Une belle histoire qui rappelle ô combien le cinéma est un art du récit.


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Les films, vous les regardez de préférence...





Loading ... Loading ...