MaXoE > RAMA > Dossiers > Cinéma / DVD > Nouvelle Séance : Old Boy, de Park Chan-wook

Nouvelle Séance : Old Boy, de Park Chan-wook
La vengeance est un plat qui se mange froid, très froid.

Côté cinéma asiatique, je connaissais bien évidemment les œuvres classiques de Takeshi Kitano, Yasujiro Ozu, Shôhei Imamura ou encore celles du maître Akira Kurosawa. À l’inverse, la nouvelle génération m’était peu connue. Old Boy, Grand Prix du Festival de Cannes en 2004 (dont le jury était alors présidé par Quentin Tarantino), est le film qui m’a fait découvrir le cinéma asiatique contemporain et plus particulièrement sud-coréen.

Fin des années 80. Oh Dae-Su, marié et père de famille, est kidnappé devant chez lui sans raison apparente. Il se retrouve peu de temps après dans une cellule privée avec comme seul lien vers l’extérieur une télévision par laquelle il apprendra le meurtre brutal de sa femme. Meurtre dont il est le principal suspect.

Les années passent et quinze ans plus tard Oh Dae-Su (Choi Min-Sik, impressionnant) est relâché toujours sans explications. Il va alors chercher à découvrir qui est son ravisseur mais son cauchemar ne fait que commencer.

Encore un film de vengeance me direz-vous ! Certes oui, mais Old Boy (adapté d’un manga de Nobuaki Minegishi et Garon Tsuchiya sorti en 1997) se démarque des autres films servant ce même thème. Park Chan-wook mélange cette vengeance avec les codes du polar classique presque « hitchcockien » et une forme de noirceur poétique, cela afin de nous montrer comment un homme lambda va être transformé par la folie.

Nous sommes vite lancés avec le personnage principal dans cette chasse à l’homme furieuse, en nous posant les mêmes questions qu’Oh Dae-Su : être séquestré pendant quinze ans, pourquoi et par qui ?

Au fur et à mesure qu’avance cette quête de réponses, le passé va resurgir dévoilant les secrets de chacun en nous faisant passer par tous les sentiments. Park Chan-wook enchaîne les images poignantes et fortes d’une esthétique incroyable.

Le dégoût, l’horreur, la haine viendront pareillement se mêler à l’humour noir. Car même si Old Boy est un film sombre et inquiétant par son histoire, il nous sera permis de rire quand même un peu ! En témoigne la séquence d’arrachage de dents sur Les quatre saisons de Vivaldi pouvant rappeler par ailleurs le découpage d’oreille de Reservoir Dogs (réalisé par  Quentin Tarantino en 1992) sur Stuck in the middle with you de Stealers Wheel.

Il faut également souligner le talent de l’acteur principal, Choi Min-Sik, incarnant avec prouesse la folie d’un homme perdu à la recherche de son passé. Sa performance contribue pour beaucoup à la qualité du film. 

Old boy est le deuxième volet d’une trilogie sur la vengeance orchestrée par le talent unique de Park Chan-wook avec Sympathy for Mister Vengeance (2003) et Lady Vengeance (2005). À déguster sans modération, et froid de préférence !

Et pour finir un petit peu de musique classique !

Old Boyréalisé par Park Chan-wook. Avec Choi Min-Sik, Yoo Ji-Tae, Kang Hye-Jeong, … Sorti sur nos écrans le 29 septembre 2004.

Sur ce, bon film !


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...