MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Comics en Vrac : Brightest Day, l’intégrale

Comics en Vrac : Brightest Day, l’intégrale

A l’occasion de la sortie du 3ème et dernier tome de la série Brightest Day. Nous vous proposons, naturellement, le test de ce volume mais aussi les chroniques des deux premiers. Ces chroniques, nous vous les avons proposées par le passé, mais nous les avons insérées ici, histoire que vous ayez une vue globale de la série . Comme vous pouvez le voir ci-dessous, la série se tient de bout en bout. Un must-have pour les fans du monde DC. 

BightestDay-T3-haut 

 

BightestDay-T3-couvBrightest Day T3, Le Retour du Héros 

Scénario : Geoff Johns, Peter Tomasi

Dessin : Ivan Reis, Ardian Syaf, Scott Clark, Joe Pardo

Collection : DC Classiques

Format : couleurs, 288 pages

Editeur : Urban Comics

ISBN : 9782365772785

Web : http://www.urban-comics.com

L’histoire : la lanterne blanche continue d’oeuvrer pour le bien de la Terre. Son bras armé ? Deadman qui a retrouvé une enveloppe charnelle. Il est le messager de cette lanterne qui a, rappelez-vous, ressuscité douze héros et vilains qui doivent, chacun de leur côté, participer à cette partie d’échec contre les ténèbres. On retrouve ainsi Firestorm en proie à des interrogations métaphysiques. De son côté, le couple Hawk semble avoir réussi à vaincre leurs ennemis et la malédiction qui les frappaient. Après une lutte épique sur Zamaron, ils pensent goûter un repos bien mérité mais la lanterne les renvoie à leur funeste destin.  Et puis il y a Aquaman, le Limier, … La lanterne prétexte un dessein plus grand, la lutte contre la contamination du réseau vital de la terre. Elle a donc besoin de tous ces êtres qui, à leur manière, vont tenter d’enrayer cette contamination. 

BrightestDayT3-planches

Notre avis : voici donc le dénouement de cette histoire au long cours. Une fois de plus, le récit ne se concentre pas sur les vedettes habituelles de l’univers DC (mis à part sur la fin de l’album). Non l’avenir de la Terre est entre les mains des héros secondaires : Hawkman et Hawkgirl, la Colombe, Mira, Deadman, … C’est vraiment cela qui donne du sel à l’ensemble. Et puis nous avons un invité surprise, la créature du marais. Non non ce n’est pas un spoil, la couverture du volume est suffisamment explicite. 

Les différents destins ne manquent pas d’éveiller l’émotion. On apprécie l’affrontement entre deadman et la lanterne, on aime l’aspect dramatique de l’histoire de Hawkman et Hawkgirl, on est porté par la philosophie du Limier martien. Mais au-delà de ces destinées, c’est le thème de la deuxième chance qui est soulevé ici. Que ferions-nous si l’on avait l’occasion de revenir après notre mort ? Voilà un livre qui soulève habilement cette question et qui laisse aussi un espoir, celui que la lumière n’est jamais très loin. 

Le rythme est toujours aussi soutenu, le dessin est efficace. C’est surtout touffu, on aime cette manière de zapper entre les personnages et le rebondissement de fin d’album est des plus goûteux. 

Appréciation :  4 

 

 

 

 

BrightestDay-T3-couvBrightest Day T2, Destins Croisés

Scénario : Geoff Johns, Peter Tomasi

Dessin : Ivan Reis, Patrick Gleason, Scott Clark, …

Collection : DC Classiques

Format : couleurs, 240 pages

Editeur : Urban Comics

ISBN : 9782365772679

Web : http://www.urban-comics.com

L’histoire :  voici donc le deuxième tome de la série (Vous pouvez retrouver notre chronique sur le tome 1 ici). On retrouve Deadman, toujours affublé de l’anneau blanc qui commence à lui préciser ses intentions. Il cherche, en effet, un nouvel héros, celui qui pourrait sauver l’humanité voire l’univers. Parmi les douze ressuscités, on suit essentiellement quelques uns des destins. Le Limier Martien se retrouve face à des questions existentielles sur la survie de sa race. Hawman et Hawkgirl ont été projetés dans Hawkworld (oui oui ce n’est pas très original) et ils doivent affronter de très vieilles connaissances. Aquaman découvre beaucoup de choses sur Mera et sur le fils d’un ennemi de toujours. FireStorm devient de plus en plus puissant et il peut aussi se révéler très dangereux. Et puis, surtout, Deathstorm fait son apparition, c’est le pendant Black Lantern de Firestorm et il n’est pas venu seul …

BrightestDay-T3-planches

Notre avis : une fois de plus, on nous sert des destins croisés. Chacune des histoire est délicieuse et pour une simple et bonne raison : les auteurs ne se contentent pas de nous livrer des combats épiques. L’affrontement principal a lieu dans la tête de nos héros. Ils se battent avec leur passé, ils se posent énormément de questions sur leur renaissance. Oui le thème abordé est bien celui du but de la vie, celui de la mission de chacun dans cet univers et surtout que ferions-nous d’une deuxième chance ? Alors évidemment, cela reste du comics de super-héros, le rythme est soutenu et les coups volent. L’arrivée de Deatstorm est une vraie aubaine pour le scénario. Celui-ci est rondement mené et la fin du tome est suffisamment alléchante pour nous obliger à acheter le 3ème et dernier opus. 

Le dessin est inégal. Parfois génial (chapitre 11), à la limite du manga et du trait US, parfois laborieux et sans vie (chapitre 15). Mais bon, tout est affaire de goût n’est-ce pas ?

Au final, voici donc un comics efficace, haletant et soulevant quelques thèmes bien sentis ! 

Appréciation :  4

 

 

 

BrightestDayT1-couvBrightest Day T1, Secondes Chances 

Scénario : J. Geoff, T. Peter

Dessin : F. Pasarin, I. Reis, J. Prado, …

Collection : DC Classiques

Format : couleurs, 256 pages

Editeur : Urban Comics

ISBN : 9782365772440

Web : http://www.urban-comics.com

L’histoire :  rappelez vous Blackest Night (nos deux chroniques sont ici et ). Nos héros avaient du batailler dur contre les Black Lantern et c’est finalement grâce à une lanterne blanche que l’invasion a été endiguée. Mais non contente de repousser les ténèbres, la dite lanterne a aussi décidé de ressusciter quelques morts. Voilà ainsi que Hawk-Man Hawk-Girl, le Limier Martien, Aquaman ou encore    Captain Boomerang reviennent à la vie. Les gentils comme les méchants sont de retour et il semble qu’ils vont devoir assumer un certain rôle. Cet album raconte leur histoire mais aussi celle de Dead Man. Celui-ci devait, avant, s’incarner dans des êtres vivants pour pouvoir agir sur notre monde. Il est désormais bien tangible et affublé d’un anneau blanc qui le dirige comme on le ferait d’un pantin. Les autres survivants semblent goûter aux plaisirs de la vie mais ils sont aussi en pleine introspection. Pourquoi eux, pourquoi la lumière les a choisis. Que doivent-il faire ? Et puis un certain nombre d’événements très étranges entourent nos amis. Quel est donc le revers de la médaille de cette résurrection ? 

BrightestDayT1-planches

Notre avis : ce comics nous a vraiment beaucoup plu. Le retour à la lumière ne se fait pas sans douleur. On accompagne avec un plaisir rare les pas de ces “nouveaux-nés”. Ils sont en plein doute, ils se posent mille questions et c’est plutôt communicatif. Le parcours de Dead Man nous a captivé. Que veut donc cet anneau blanc ? Pourquoi lui ? Autant de questions que vous allez vous poser. Et puis les forces des ténèbres n’ont pas abandonné, loin de là. Les meurtres se multiplient encore et toujours. Le parcours d’Aquaman et de Mera va aussi piquer votre curiosité comme celui du limier d’ailleurs. En substance, on aime suivre les destins de chacun surtout que ceux-ci ne vont pas tarder à se croiser … Une autre chose positive, c’est le retour parmi les humains. Dans Blackest Night, nous avions droit à des affrontements dantesques dans l’espace ou dans des dimensions annexes, ici, les super-héros retournent au sein de la société et c’est en cela qu’ils sont intéressants.

Les thèmes soulevés sont ceux de la deuxième chance évidemment. Que faire d’une résurrection si on nous l’offre et puis quel prix a celle-ci. Doit-on abandonner son âme ? Autant de questions que les auteurs nous posent. Alors bien sûr, cela reste une BD de super-héros mais le ton est plus profond qu’il n’y parait et on aime bien suivre les pérégrinations des seconds couteaux du monde DC.

Du côté des dessins, c’est assez classique mais efficace, comme toujours. La narration l’est aussi et ce n’est pas toujours le cas dans les comics, donc autant le dire !

Appréciation :  4

 


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...