MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Comics en Vrac : la série DCeased de Tom Taylor (Urban Comics)

Comics en Vrac : la série DCeased de Tom Taylor (Urban Comics)

Dernier dossier sur la destruction des mondes. Cette fois on va vous parler de la série DCeased qui présente un monde en proie à la destruction menée par des super-héros zombies. 

 

 

DCEASED

4

Darkseid est vaincu. La Ligue de Justice l’a maîtrisé et elle lui intime l’ordre de quitter la Terre immédiatement. De retour sur Apokolips, il rejoint son complice, Desaad, qui tient Cyborg prisonnier. Car oui il ne cherchait pas à envahir la Terre mais bien à récupérer notre héros qui semble être la partie manquante pour son équation d’anti-vie qui pourrait lui donner le pouvoir absolu. Pour éviter que Cyborg ne meure dans l’opération de fusion pour créer cette équation d’anti-vie, il va chercher la mort elle-même afin de mieux la contrôler. Mais rien ne va plus, le mélange hasardeux des éléments s’empare de Darkseid qui devient une sorte de zombie. Devenu complètement fou, il plonge dans le noyau d’Apokolips. Il y explose provoquant ainsi la disparition de l’astre. Cyborg est renvoyé sur Terre, infecté. Et comme il est constamment connecté, le virus se propage via les équipements électroniques, transformant les usagers en monstres assoiffés de sang. Et les super-héros ne sont pas immunisés.

Vous connaissiez la série Marvel Zombies et bien voilà son équivalent chez DC et c’est plutôt réussi. La recette est un peu la même, ce genre de scénario permet d’exploser les frontières du convenu, de jouer totalement avec l’univers DC. C’est bien fait et le dessin de Trevor Hairsine est parfait. Je dois tout de même dire que le fait de passer par les terminaux électroniques me semblait un peu bizarre au début de la lecture mais on pourrait y voir une forme de critique de notre société submergée par l’informatique. Ne sommes-nous pas parfois des zombies avec tout cela ? Quelle que soit votre interprétation de cette BD, c’est un moment débridé et jubilatoire pour tous ceux qui aiment cet univers.

Contenu vo : DCeased #1-6, DCeased: A Good Day To Die #1

Scénario : Tom Taylor – Dessins : Trevor Hairsine – Urban Comics – DC Deluxe – 240 pages – février 2020 – prix 22,5 €

 

 

DCEASED, HOPE AT WORLD’S END

3

Et voici un nouvel opus dans le monde de DCeased. On vous en a déjà parlé ici et . Je vous replace un peu le contexte : un virus créé par Darkseid, à base d’équation d’anti-vie, a infecté une grande partie de la population terrestre. Il se propage au travers des réseaux informatiques. Tom Taylor ne nous livre pas encore son tome 2 (attendu pour septembre), il veut prendre son temps, c’est déjà ce qu’il a fait avec DCeased Unkillables. Cette fois, il nous propose des événements qui se déroulent en même temps que le premier tome justement. C’est simplement un nouveau point de vue. Partons au Kahndak, pays gouverné par Black Adam. Il a réussi à purifier son pays, en tuant tout simplement tous les infectés, chose que s’interdit de faire Superman. Justement, ce dernier, flanqué de quelques membres de la Ligue de Justice, vient demander l’asile à Black Adam pour une partie de la population mondiale. Ce dernier refuse, mais de retour dans son château, une drôle de surprise l’attend. 

On replonge avec délice dans cet univers teinté de mort de DC. Le fait de suivre nos héros et de voir leur parcours erratique dans ce monde hostile est assez agréable. On y voit des ennemis faire cause commune avec la Ligue, on y voit aussi des jeunes héros devenir des hommes. J’ai ainsi beaucoup apprécié le focus sur Damian Wayne qui doit faire face au décès de son père. Le reste est une histoire d’action non-stop. C’est parfois un peu classique mais on prend plaisir à voir cette catastrophe sous un nouvel angle. 

Contenu vo : Dceased : Hope at world’s end #1-15

Scénario : Tom Taylor – Dessins : collectif – Urban Comics – DC Deluxe – 176 pages – avril 2021 – prix 18 €

 

DCEASED : UNKILLABLES

4

Voici un spin-off de la série principale appelée tout simplement DCEASED. Mais oui vous connaissez puisque nous vous avons parlé de celle-ci ici. Encore mieux, l’album a fait partie de la Sélection Comics de notre Festival 2020. Je ne vais pas vous spoiler, mais sachez qu’il reste peu de héros sur Terre. Celle-ci est toujours infestée de zombies, malheureusement, et l’auteur s’intéresse à quelques personnages qui doivent aussi lutter pour leur survie. Ainsi on retrouve ici Slade Wilson qui, en pleine exécution d’un contrat, se trouve confronté à une cohorte de zombies nazis (oui oui on connaît). Il va rapidement s’inquiéter du sort de sa fille. Il y a aussi Red Hood qui se retrouve sans sa famille d’adoption et le commissaire Gordon qui est en train de lutter dans son commissariat. Le monde bascule dans l’horreur et les héros comme les vilains vont devoir s’unir. 

Je dois avouer que j’ai été très agréablement surpris. Au départ, je me suis dit que ce spin-off pourrait tomber dans une forme de facilité. C’est d’ailleurs un peu le cas car on retrouve un schéma propre au film d’horreur : des survivants tentant d’échapper à la meute, soit en se barricadant, soit en fuyant désespérément. Malgré cet aspect un rien convenu, l’auteur arrive à nous captiver de bout en bout. Je n’ai pas décroché de ces pages, à aucun moment. Les personnages sont parfaits, il a su mettre en avant des protagonistes hauts en couleur. Et puis j’aime bien quand les comics nous permettent de s’intéresser à des héros ou vilains plus intimistes. Tom Taylor sait aussi créer le suspense et les surprises. Et puis son usage de Wonder Woman est juste parfait. Bref, c’est du tout bon. Le seul point négatif, c’est le dessin, je n’ai pas accroché. Je l’ai trouvé trop souvent maladroit, surtout sur les visages. Mais tout cela est subjectif bien sûr. Il faut garder en tête un bel album pour tous les fans de ces récits de genre. 

Contenu VO : Dceased : Unkillables #1-#3

Scénario : Tom Taylor – Dessins : Karl Mostert – Urban Comics – DC Deluxe – 136 pages – juillet 2020 – prix 15,50 €

 


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...