MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Comics en Vrac : Le Cercle T1

Comics en Vrac : Le Cercle T1

Cette semaine, un seul comics. Il est frenchy. Il sort dans le cadre  du label Comics Fabric créé par Delcourt. 

 

Le Cercle T1, Your True Colors

Scénario : Andoryss

Dessin : Nesskain

Collection : Comics Fabric 

Format : couleurs, 96 pages

Editeur : Delcourt

ISBN : 978-2-7560-3353-2

Web : http://www.editions-delcourt.fr/

L’histoire :  tout commence par un meurtre. Adam Claridge, 33 ans est retrouvé mort, une balle dans la tête. Tout porte à croire qu’il s’agit d’un suicide mais certains indices pourraient induire que les choses sont plus compliquées qu’il n’y parait. Adam n’était pas une personne comme les autres, il était magnétiseur. Il faisait partie du cercle. N’y voyez pas une bande organisée de super-héros, non il ne s’agit pas de la ligue de justice. Le cercle regroupe un certain nombre de personnes possédant certains pouvoirs, le cercle leur permet d’échanger et de se sentir moins seuls au monde. On peut citer Pia, Yumemi de son état, une liseuse de rêves. En gros, ses songes lui donnent des informations qui sortent de l’ordinaire. C’est le personnage principal de l’histoire. Elle est épaulée par Nicolas qui perçoit les couleurs du monde : il peut voir les traces émotionnelles laissées par les événements sous la forme de résidus chromatiques. Erik est un peu plus distant mais il est un ami des deux précédents. Son pouvoir à lui, c’est être medium. Enfin, il y a aussi Lorelei qui est plus mystérieuse, plus énigmatique et du coup très intéressante.

La mort d’Adam fait peser une menace sur nos héros. Pia va mener sa propre enquête, parallèlement à celle de Mary, flic de son état, qui pense aussi que le suicide est une piste trop évidente. 

 

Notre avis : c’est très très prometteur. Ce premier tome plante le décor. Il nous présente des personnages hauts en couleur. La note de 5/5 pourrait paraître exagérée pour une BD qui ne fait, somme toute, qu’amorcer les choses mais il se dégage quelque chose de tout à fait particulier à chaque page. Ce cercle nous attire, il titille notre curiosité. Pia est un personnage assez rafraîchissant alors que Nicolas nous renvoie une image beaucoup plus sombre. La palme du bizarre revient à Lorelei dont la froideur ne saurait vous laisser indifférent. Mais au-delà de ces personnage goûteux, c’est l’approche des pouvoirs qui donne une teinte toute particulière à l’ensemble. Les pouvoirs ne sont pas forcément un cadeau et Nicolas nous le rappelle à chaque bulle. 

Il y a comme un vent d’étrange sur toutes les pages. On ne sait pas à qui se fier, les pistes sont brouillées, chaque page nous enfonce un peu plus dans le mystère. Et puis ces héros ont un problème d’acceptation d’eux-même, problème qui nous les rend sympathiques. 

Le dessin colle merveilleusement bien à l’ambiance. Le trait est fin et l’encrage joue sur des teintes très particulières propres à ajouter aux ténèbres.

Voilà donc un comics qui nous donne vraiment envie d’en savoir plus…

Appréciation :  4

 

  


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...