MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Comics en Vrac : Nightfall T1, La Genèse des Jedi T1

Comics en Vrac : Nightfall T1, La Genèse des Jedi T1

Cette semaine, on vous propose un beau petit comics au pays des rêves et un tour dans une galaxie très lointaine. 

 

Nightfall T1, La Nuit

Scénario : Fred FORDHAM

Dessin : Fred FORDHAM

Collection : Comics Fabric

Format : couleur, 96 pages

Editeur : Delcourt

ISBN : 978-2-7560-3743-1

Web : http://www.editions-delcourt.fr

L’histoire :  nous voila projetés dans une société londonienne xénophobe qui fait penser aux pires films d’anticipation. Ceux-là même qui nous montrent des sociétés injustes, élitistes, impersonnelles… Dans ce monde, Donnie est un jeune garçon un peu paumé dans ce monde fou. Il a perdu son père. Sa mère et son frère luttent pour survivre, tant bien que mal. Zeno, le frère, est un activiste des mouvements révolutionnaires qui souhaitent rétablir une forme d’équilibre dans cette société. Pour cela, l’usage de la force est de mise, bien sûr. Un soir, Zino décide d’embarquer Donnie dans une opération de dépose de bombe dans les quartiers riches. Seulement tout ne se passe pas comme prévu et Donnie est atteint par l’explosion, il tombe alors dans le coma. Alors que son corps est inerte à Londres, son esprit est lui en terre d’Asante. Asante est peuplée de lutins et d’anges mais les humains y sont connus, ils visitent cette terre au moment des songes. Les indigènes ont donc l’habitude de les voir débarquer et repartir quand ils se réveillent. Ces immigrés temporaires posent un vrai problème à la population locale : ils sont finalement des intrus. Ils deviennent alors un enjeu politique majeur qui va faire s’affronter les anges entre eux. Cette guerre va déboucher sur la création des mythes les plus connus de notre société. Au milieu de tout cela, nous allons suivre les pas de Donnie qui n’arrive pas à se réveiller…

Notre avis : alors que le début de la BD a bien du mal à convaincre, le récit rebondit dès que Donnie débarque en Asante. L’idée est très belle : nos songes sont des téléporteurs qui nous emmènent sur une terre qui explique toutes nos croyances, dieu, paradis, enfer, anges, démons, monstres en tout genre. L’histoire nous promène alternativement entre le Londres gris (les auteurs utilisent le noir et blanc pour ces phases) et l’Asante colorée mais effrayante. Les anges, Gabriel, Michel et Luc, sont goûteux à souhait. Leur luttes intestines sont passionnantes et voir se dévoiler, petit à petit, les dessous de cette terre des rêves est un plaisir rare. Oui oui, la thématique a déjà été abordée, notamment dans la littérature, mais cette version a quelque chose de classieux. On découvre progressivement les forces en présence et les complots en cours. Et puis un comics qui fait vraiment réfléchir sur nos sociétés inégales et sur nos croyances, ça ne court pas les rues ! Le dessin est parfois un rien figé, notamment sur les visages mais on pardonne assez rapidement ce petit défaut avec le travail fait sur les décors. 

Appréciation :  4

 

 

 

La Genèse des Jedi T1, l’Eveil De La Force

Scénario : John OSTRANDER, Jan DUURSEMA

Dessin : Jan DUURSEMA

Collection : Contrebande

Format : couleurs, 160 pages

Editeur : Delcourt

ISBN : 978-2-7560-3799-8

Web : http://www.editions-delcourt.fr

L’histoire :  l’histoire qui nous est contée ici est située entre 36 000 et 25 000 ans avant la bataille de Yavin. 7 vaisseaux mus par la force décollent de différentes planètes avec, à leur bord, une population sensible aux fluctuations de la force. La flotte se pose sur Tython, planète de force à même d’accueillir ces apprentis. La communauté va s’installer et commencer son entraînement, entre exercices physiques et méditation. Tout se passe pour le mieux ou presque, si l’on considère quelques guerres intestines finalement assez anecdotiques. Dans une autre partie de l’Univers, l’empire des Rakata sème la terreur sur les planètes qu’ils visitent. Ils cherchent ainsi à éliminer tous ceux qui sont sensibles à la force. Ils utilisent pour cela des limiers de la force, sorte de Jedi-esclave capable de renifler les effluves de la force à très longue distance. Alors que les Rakata veulent atterrir sur Thyton, leur vaisseau s’écrase mystérieusement. Le seul survivant est Xesh, leur limier. Il va bousculer l’équilibre de la force …

Notre avis : l’ambition de ce tome est donc d’expliquer les origines de la force et la création de l’ordre des Jedi. Lidée est bonne mais on aurait aimé un peu plus de consistance dans le scénario. Les enjeux, les personnages, les clans sont plutôt simplistes. Cela dit, on suit avec plaisir l’arrivée de Xesh sur la planète de force et sa rencontre avec les Jedi locaux. Il souffre à n’en pas douter, on l’a élevé comme un simple limier sans attaches personnelles ni code moral. En tout cas, c’est assez sympa de voir les clans se former, de voir les premiers pas des hommes au sein de la force. Xesh est un personnage avec une belle consistance et cette planète Thyton est aussi magnifique que mystérieuse. Le dessin est assez classique dans le genre mais cela sert plutôt bien l’histoire. On regrette tout de même un grand classicisme sûrement du aux prémices de cette préquelle. Attendons le tome 2 pour nous faire une idée plus précise. 

Appréciation :  4

 


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...