MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Comics en Vrac : Scène de Crime, Scary Godmother

Comics en Vrac : Scène de Crime, Scary Godmother

Une semaine située sous le signe de la mort. La vraie, celle des polars d’Ed Brubaker, va vous interpeller, à coup sûr. Et puis une bien moins terrible, celle des fêtes d’Halloween, c’est la période après tout non ? Dans les deux cas, on tient des bijoux …

ScaryGodmother-haut

 

 

SceneCrime-couvScène de Crime

Scénario : Ed Brubaker

Dessin : Michael Lark, Sean Phillips

Collection : Contrebande

Date de parution : 02/10/2013

Format : couleurs, 128 pages

Editeur : Delcourt, 

ISBN : 978-2-7560-4087-5

Web : http://www.editions-delcourt.fr

L’histoire :  Jack Herriman est un détective privé. Il traîne quelques casseroles. Il n’a, déjà, jamais voulu être flic comme son père, célèbre dans les forces de l’ordre. Et puis la chance ne lui sourit pas toujours, que cela soit dans sa vie personnelle ou professionnelle. Un soir de déprime, encore un, notre ami est contacté par un flic qu’il ne connaît que trop bien. Il lui parle de sa copine, Alex, dont la soeur a disparu. L’homme ne peut a priori pas s’en charger pour des raisons personnelles, enfin c’est ce qu’il dit. Jack se met alors en piste pour retrouver Maggie, la disparue. Celle-ci semble s’être faite embarquer dans une secte, la maison Luna. 

Mais Maggie n’est plus dans cette secte, elle s’est enfuie, sans dommages. Jack la retrouve assez facilement et il passe même une soirée avec elle, tranquillement. Seulement voilà, le lendemain matin on retrouve le corps inanimé de la jeune fille, abattue par balles. L’histoire semble plus compliquée que prévue, cela peut même remonter à de nombreuses années… 

SceneCrime-planches

 

Notre avis : Ed Brubaker n’est pas un débutant. Il est même un spécialiste des polars. Rappelez-vous nos chroniques de Fatale T1 et T2. L’homme a décidément du talent. Il arrive à nous vendre une histoire somme toute banale dans les premières pages de cette BD et puis, tout d’un coup, le récit bascule. Alors qu’on pense être sur les rails, Brubaker fait une nouvelle embardée pour nous paumer un peu plus. 

Il aime le polar, cela se sent. Chaque case, chaque bulle sont empreints de cette passion. Alors oui, c’est du polar à l’américaine finalement assez classique mais il y a ce petit quelque chose en plus qui le magnifie. Il nous décrit ici des personnages torturés. Le héros n’en est pas un, il a sa part de problèmes. Il manque d’ailleurs singulièrement de charisme mais, justement, on sent bien la volonté de l’auteur de ne pas personnifier cette histoire. Pas de héros, pas de personnage central au dessus du lot. C’est simplement un drame humain qui trouve ses origines, une fois de plus, dans l’enfance. 

C’est donc du grand art servi par un dessin sombre à souhait. Le trait est fin et les couleurs donnent une ambiance toute particulière à l’ensemble. 

Le polar du mois d’octobre. 

Appréciation :  4

 

 

ScaryGodmother-couvScary Godmother, Une Terrifiante Marraine

Scénario : Jill Thompson

Dessin : Jill Thompson

Collection : Contrebande

Date de parution : 16/10/2013

Format : couleurs, 208 pages

Editeur : Delcourt

ISBN : 978-2-7560-3965-7

Web : http://www.editions-delcourt.fr

L’histoire :  Hanna est une petite fille tout mignonne. Tout du moins du point de vue des adultes car, un soir d’Halloween, son cousin Jimmy la trouve bien trop petite pour les accompagner à la chasse aux bonbons. Quel boulet elle fait du coup ! Elle, lui et quelques copains font donc le tour des maisons du quartier histoire de cultiver leurs caries. 

Chemin faisant, Jimmy commence à avoir une idée pernicieuse. Pourquoi ne pas faire réellement peur à Hanna pour l’obliger à rentrer chez elle. La bande décide alors de s’arrêter devant une maison déserte, à vendre, et ils demandent à Hanna d’y pénétrer pour récupérer les précieux trésors sucrés. Mais ce n’est peut-être pas Hanna qui va avoir la peur de sa vie ….

ScaryGodmother-planches

 

Notre avis : cet album n’est pas vraiment une BD. C’est un savant mélange de bulles et de livre. Probablement le meilleur ouvrage paru cette année pour les têtes blondes. C’est un recueil d’histoires mettant en scène le monde imaginaire des monstres qui sont tous plus sympathiques et drôles les uns que les autres. Le bestiaire est fantastique, il est inspiré, il est original. Ce qui est marquant c’est l’absence de mièvrerie. On a simplement des histoires simples, pleines de magie et de compréhension.

La petite Hanna est aussi un délice. Sa candeur en fait un personnage très sucré. Je ne vous parle pas de la marraine qui est aussi un personnage haut en couleurs. Et puis les histoires sont élaborées, fines, intelligentes.

Concernant le dessin, comment ne pas tomber sous le charme de ce que fait Jill. Chaque image est un délice. Le trait est habile et le rendu, façon aquarelle, donne de la noblesse à l’ensemble. A déguster sans modération !  

Appréciation :  4


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...