MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Comics en Vrac, Spécial Arts Martiaux : Les Tortues Ninja T1, 5 Ronin

Comics en Vrac, Spécial Arts Martiaux : Les Tortues Ninja T1, 5 Ronin

2 comics qui ont un lien avec les arts martiaux. Il faut se dire qu’il n’y en a pas tant que ça. Mais nous avons réussi à vous dégotter 2 BD, une plutôt destinée aux enfants et l’autre qui se veut un hommage aux héros Marvel. 

 

Les Tortues Ninja T1, Nouveau Départ 

Scénario : Kevin Eastman & Tom Waltz

Dessin : Kevin Eastman & Dan Duncan

Collection : Soleil US Comics

Format : couleurs, 128 Pages

Editeur : Soleil

ISBN : 978-2302020146

Web : www.soleilprod.com

L’histoire :  nous voilà aux origines de la légende. On retrouve non pas 4 tortues mais trois seulement. En effet, au début de cette histoire, Raphaël est aux abonnés absents. La bande, constituée des 3 carapaces et du maître sont à la recherche du 4ème larron qu’ils ne connaissent pas plus que ça. Ben oui les tortues Ninja viennent de naître.

Tout commence dans un laboratoire secret cherchant à développer, évidemment, des armes létales de dernière génération. Un rat et quatre tortues y subissent un certain nombre d’expériences. Tout semble maîtrisé jusqu’au soir où des cambrioleurs viennent embarquer tout ce petit monde ainsi que du matériel chimique. Dans la panique qui suit, les produits tombent sur les créatures les transformant alors en bestioles parlantes et à taille humaine. Mais une des tortues s’égare. Elle ne sait même pas qu’elle a des frères. Il s’agit alors de retrouver Raphaël alors que Old Hob rôde. Bon vous l’aurez compris, le scénario tient sur un quart de page. L’idée est bien celle du reboot, pas de soucis on peut comprendre. 

Notre avis : voici un comics définitivement destiné au jeunes. Le scénario n’ira pas trop bousculer leurs neurones en pleine croissance et la violence est propre, très propre. Pas de sang qui gicle, pas de têtes qui volent. C’est quand même plutôt bien fait. On se laisse embarquer dans cette histoire simple qui a le mérite de remettre les compteurs à zéro. N’allez pas non plus chercher des thèmes profonds, tout est ici affaire de premier dégré. On pourrait tout de même dégoter quelques petites choses sur les dangers de la recherche scientifique non contrôlée mais ce n’est franchement pas flagrant. Reste que l’on ne s’ennuie pas en lisant cette BD, l’action est présente et les personnages sont attachants, tous autant qu’ils sont. En Bref, ce n’est pas le comics du siècle mais il nous fait passer un bon moment sans prétention d’autant plus que le dessin, très crayonné, est une vraie réussite. 

Appréciation :  4

 

 

5 Ronin 

Scénario : Peter Milligan

Dessin : Tom Coker, Dalibor Talajic, Laurence Campbell, Goran Parlov, Leandro Fernandez

Collection : Marvel Graphic Novels

Format : 160 pages, couleurs

Editeur : panini comics

ISBN : 978-0785151012

Web : http://www.paninicomics.fr

L’histoire :  le récit regroupe cinq novels parues séparément aux US. Ces 5 histoires ont un point commun : le Daïmio. C’est un maître Samouraï qui règne sur une région nippone. Les 5 personnages de ces histoires ont tous une bonne raison de lui faire manger les pissenlits par la racine.

Le premier est un ronin (samouraï qui n’a plus de maître). Justement, son maître a été abattu par les troupe du Daïmio. Il n’en faut pas beaucoup plus pour éveiller, chez lui, un désir légitime de vengeance. Il se forge une réputation de guerrier immortel et sans pitié. Il porte des griffes aux poignets, ça vous rappelle quelque chose ? Il aurait aussi le pouvoir de guérison, mais c’est un leurre, il a en fait de nombreux jumeaux, frères d’armes en plus. Alors, que je réfléchisse, griffes et immortalité mais oui c’est bien sûr ! Il s’agit de notre ami Wolverine ! Voilà donc une transposition de notre héros avec quelques artifices histoire de respecter cette époque médiévale et ne pas y introduire une dimension fantastique. Voilà une idée excellente ! Le deuxième récit nous conte l’histoire d’un moine qui s’est retiré du monde car il a une double personnalité qui peut faire de lui un monstre. 3ème héros : il s’agit là d’un soldat revenant de la guerre et qui constate que sa famille a été massacrée pendant son absence. Il va falloir punir les coupables. Les deux derniers sont une esclave qui a quelques talents pour deviner les intentions de ceux qu’elle croise et un guerrier fou qui est probablement le plus dangereux de tous. Leurs destins vont se croiser lors du dernier chapitre  …

 

Notre avis : dire que ce comics nous a plu est un doux euphémisme. Vous l’aurez compris, nos 5 héros sont en fait Wolverine, Hulk, The Punisher, Psylock et Deadpool. Mais c’est retranscrit avec une belle finesse, pas de pouvoirs fantastiques, rien que des allusions, des flirts avec l’irréel. Tout cela prouve que l’on peut faire du super-héros sans tomber dans la démesure irréelle. Voilà 5 récits qui nous plongent dans un Japon bien sombre, terriblement sauvage et qui dégage, du coup, un charme fou. L’honneur est au centre du débat, il n’est pas question d’oublier les règles de l’art. Chacune des histoires nous emmène un peu plus loin vers une forme de folie mise au panthéon dans le dernier chapitre. Là tout se dénoue, on comprend un peu mieux les tenants et les aboutissants.

Vous allez prendre beaucoup de plaisir à parcourir ces planches. La manière dont les héros ont été transposés est un modèle du genre, c’est fait avec beaucoup d’intelligence. Le thème de la vengeance et de ses conséquences souvent néfastes est merveilleusement mis en lumière. La colère n’est pas bonne conseillère non plus et c’est diablement bien enseigné ici. 

Bon vous l’avez compris : courez acheter cet ouvrage ! 

Appréciation :  4


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...