MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Comics en Vrac : Infinity 8 T4 de Trondheim, Kris et Trystram chez Rue de Sèvre…

Comics en Vrac : Infinity 8 T4 de Trondheim, Kris et Trystram chez Rue de Sèvres
Vers l'infini et au-delà !

Une seule BD cette semaine. Un ouvrage qui aura toute sa place au sein du festival MaXoE. On part pour l’espace avec cette série originale qui mêle action et réflexion sociale

 

Infinity 8 T4, Guérilla Symbolique

4

Première fois que je mets le nez dans cette série. Et bien je ne suis pas déçu. Voici donc le numéro 4 mais sachez que Seb vous avait déjà parlé de cette saga dans son dossier. A l’initiative de cet univers, nous avons Lewis Trondheim et Olivier Vatine mais cette fois ce dernier laisse la place à Kris et à Martin Trystram. Pourquoi Infinity 8 ? Simplement car chaque volume joue avec les trames temporelles et la possibilité de revenir éventuellement 8 heures en arrière pour dessiner un nouvel avenir. Et cela on ne peut le faire que 8 fois en plus ! Tout cela se passe à bord d’un vaisseau appelé Infinity 8, vaisseau de croisière transportant des centaines de milliers de passagers de toutes races. Oui oui ils aiment le 8 !

Chaque volume nous propose une enquête menée par une nouvelle héroïne à chaque fois, enquête qui peut donc se finir par une remontée dans le temps de 8h. Cette fois, c’est Patty Stardust qui est sur le devant de la scène. Elle est infiltrée depuis cinq ans au sein d’un groupuscule politique appelé la Guérilla Symbolique. C’est un mouvement très suivi sur les réseaux sociaux. Leur chef n’a pas l’air tout blanc en tout cas. Le hic, c’est que l’infiltration est stoppée nette par une demande du capitaine du vaisseau, il envoie Patty analyser la nécropole géante qui enquiquine le vaisseau depuis le tome 1. Elle va appréhender cette mission en essayant de sauvegarder sa couverture. 

C’est vraiment une BD à part. Si vous n’avez pas lu les premiers tomes, vous serez un peu en difficulté sur les premières pages. Le temps de capter l’esprit des auteurs, de comprendre leur deuxième degré. Celui-là même qui leur permet de faire passer des messages sur la chasse à la popularité virtuelle, sur la manipulation des foules voire même sur la peur de l’inconnue. 

Une fois qu’on est dans cette ambiance, on se délecte à chaque page. Ce ton est vraiment particulier dans le monde du comics. Et c’est franchement rafraîchissant. Ajoutez à cela un dessin habile et vous aurez compris qu’il faut lire cette BD. 

Scénario : Lewis Trondheim, Kris  – Dessins : Martin Trystram – Infinity 8 T4, Guérilla Symbolique – Rue De Sèvres – 96 pages – mai 2017 – prix 17 €


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...