MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > La BD du jour : Jim Curious de Matthias Picard

La BD du jour : Jim Curious de Matthias Picard

Explorer les mondes sous-marins, et découvrir des paysages riches d’une faune et d’une flore plurielle, trouver aussi au détour d’un rocher ou d’une plongée dans les abysses un navire échoué ou un monde perdu, telles sont les aventures que vivra Jim, ce héros au visage caché derrière le hublot de son scaphandre. Une épopée marine riche et une expérience à partager…

 jim

Jim-Curious-CouvKlang, bong, bong bong. Jim quitte son étroite maison de pierre située dans un village côtier pour aller goûter les joies de la plongée. Equipé d’un lourd scaphandre, il déambule vers le phare et s’aventure jusqu’au fond de la jetée, là où un escalier descend jusque dans la mer. C’est le début de la grande aventure pour notre héros vite happé par le monde mystérieux et riche qui se cache sous les flots. Un monde où la faune luxuriante accepte l’étrange au point de faire corps avec lui. Poissons de toutes formes et de toutes tailles surgissent devant un Jim ébloui qui poursuit toujours plus loin l’aventure. Mais attention, certaines espèces pourraient se révéler bien plus dangereuses qu’un simple ban de sardines… Au gré de son parcours Jim découvrira des choses étranges, ici une voiture abandonnée, là un caddie ou un écran d’ordinateur, bref la mer poubelle, mais en osant s’éloigner un peu des côtes et en choisissant de s’enfoncer toujours plus loin, notre héros souriant découvrira des trésors qui cultivent notre imaginaire. Un navire coulé qui ferait le bonheur d’archéologues sous-marin ou de pilleurs de richesses, là encore une cité grecque recouverte par les eaux mais dont l’architecture semble parfaitement conservée. S’agit-il de l’Atlantide ou d’une autre cité disparue qui attirerait les chercheurs de tous poils avides de gloire ? Peu importe, l’intérêt pour Jim est ailleurs, dans l’émerveillement permanent qui dénote d’un beau voyage…

Jim Curious n’est pas à proprement parler un album de BD classique. A vrai dire son intérêt est ailleurs. Il s’envisage plutôt comme une véritable aventure de lecture et place celui qui décide de le parcourir en co-acteur principal de ce qui se vit sur les pages grand format en noir & blanc qui composent ce luxueux album. Pourquoi ? Parce que Jim Curious explore la voie de la lecture dessinée en 3D par anaglyches (les lunettes à filtres rouge et bleu sont fournies en deux exemplaires). Au niveau technique cela laisse sans voix. Les volumes, les perspectives savamment construites par Matthias Picard nous transportent dans un ailleurs qui nous ferait presque revenir en enfance. Dans cet album, pas de véritable histoire, pas de découpage classique ou de trame construite pour faire monter progressivement l’adrénaline. Non, Jim Curious fait appel à d’autres atours pour nous surprendre. D’un point de vue technique et pour reprendre les notes qui accompagnent l’album : Notre frétillant auteur a d’abord enduit des feuilles rhodoïd (feuilles de plastique transparentes) d’une couche de peinture noire d’un côté et de peinture blanche de l’autre. Avec un arsenal d’outils (hachurateurs, scalpels…) il est venu gratter la surface noire, faisant apparaître le blanc présent sur l’autre face. Et ça fonctionne ! Si Jim Curious se décline en album, le projet a aussi donné lieu à une exposition créée pour le festival Sismics à Sierre en 2011. Une expo que l’on peut encore visiter sur l’année 2013 et qui complétera agréablement votre lecture. A découvrir et à faire découvrir !

Matthias Picard – Jim Curious – Editions 2024 – 2013 – 19 euros


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...