MaXoE > RAMA > Downloads > Musique > Kyan Khojandi : Le clip ‘Haagen-Dazs’ avant la sortie de son album &…

Kyan Khojandi : Le clip ‘Haagen-Dazs’ avant la sortie de son album ‘L’horizon des évènements’

Kyan Khojandi sortira son premier album ‘L’Horizon des évènements‘ le 26 novembre prochain, et il dévoile son premier extrait ‘Haagen-Dazs‘ dont le clip est à découvrir plus bas.

La présentation officielle de l’album débute par : ‘Spoiler alert : Je vais bien. Grâce à ces textes, grâce à ces 10 chansons : aujourd’hui ça va.

Le ton est donné. La suite est à la fois énigmatique et inspirée, et nous vous proposons de la découvrir dans son intégralité car elle est écrite par lui-même et donne de nombreux détails sur l’album et ce qui l’a inspiré.

Comme à mon habitude, que ça soit dans ma série “bref.” ou mes spectacles sur scène : j’ai pris des évènements plutôt négatifs dans ma vie et j’y ai injecté de la créativité.

Et miracle : je vais mieux.
C’est de ça dont traite l’album. S’exprimer pour aller mieux. Comme une envie compulsive de guérir par la création. 3 ans de création et de travail pour remettre des bases saines dans ma vie et mon rapport aux autres.

L’horizon des évènements, c’est le nom de mon dernier premier album !
C’est aussi la frontière d’un trou noir. Un trou noir absorbe le temps et la lumière à partir de
cette limite. Exactement comme quand on va moins bien, le temps ralentit et la lumière
s’estompe dans notre esprit.

L’horizon des évènements est aussi par conséquent la sortie d’un trou noir, là où la lumière revient, là où le temps reprend son court : là où la vie et le goût de la vie reviennent. J’ai décidé avec cet album, d’aller explorer les quelques noirceurs qui restaient dans mon esprit, dans mon vécu. Les ruptures amoureuses, les relations toxiques, le deuil. J’y explore mes fantasmes aussi, mes rêves inavoués et mes envies pour le futur : mon envie d’évoluer, de changer. D’en finir avec les cycles et les schémas négatifs pour enfin être apaisé. De me débarrasser des choses qui ne m’appartiennent pas. Ne plus être victimes des autres et bourreau de moi-même.

Comment j’ai fait ? Comment faire un premier album ? Je ne savais pas. J’ai appris. J’aime les challenges, j’essaie en permanence de me renouveler même dans la comédie. C’est pourquoi je voulais expérimenter ce nouveau format pour moi. Je me suis entouré de Clément Libes (qui a collaboré avec des artistes comme Bigflo et Oli, Christophe, Soprano), petit génie de la composition et de la production de 25 ans au début de notre collaboration. Bigflo et Oli me l’ont présenté. J’ai rencontré un homme aussi humble que talentueux, qui a su me donner confiance et me faire oublier ce que je suis censé incarner aux yeux des gens qui me connaissent pour aller vers l’écriture pure et sa musicalité.

Je lui dois beaucoup. Merci à lui.

Guillaume Brière (The Shoes / Orelsan) a également composé la musique d’”Haagen Dazs” et Ben Mazué est venu nous apporter du soutien pour trouver le refrain de la chanson “J’te Déteste”.

Ai-je failli ne pas aller au bout de ce dernier premier album ?
Absolument. Plusieurs fois. Mais Clément Libes a toujours su me remotiver pour amener le projet à son terme. Je sors de cette expérience avec encore plus de respect pour celles et ceux qui font des albums, je sais aujourd’hui à quel point c’est un art difficile.

Pourquoi le format de l’album ? Pour raconter une histoire : celle d’un plongeon dans un trou noir, pour aborder le deuil d’une vie d’avant. Pour tourner enfin la page et commencer à vivre le reste apaiser.
L’ordre des titres respecte parfaitement le schéma du deuil :
CHOC – DÉNI – COLÈRE – MARCHANDAGE – TRISTESSE – ACCEPTATION – RECONSTRUCTION.

Combien de temps pour faire cet album ?
3 ans de production avec des textes qui murissent depuis plusieurs années dans mon esprit.
J’ai pris mon temps pour avoir le recul nécessaire, ne pas me précipiter.

Pour conclure :
Je voulais revenir à mon premier amour : la musique. Je suis rentré au conservatoire de Reims à mes 5 ans, pour y ressortir après 15 ans d’alto, d’orchestre, de musique de chambre, de duo, de trio, de composition, de concert devant des parents d’élèves. La musique a toujours été un allié pour écrire mes textes.

Merci d’avoir lu jusqu’à ici. Merci pour votre temps. Bonne écoute.

Le clip ‘Haagen-Dazs‘ est à découvrir ci-dessous. A noter que Kyan Khojandi sera sur la scène du Casino de Paris du 04 au 16 janvier 2022 avec son spectacle ‘Une bonne soirée’ avant une tournée dans toute la France. Place au clip !


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Les films, vous les regardez de préférence...





Loading ... Loading ...