MaXoE > ZOOM > News > Santé > La respiration nasale synchronise émotion et cognition

La respiration nasale synchronise émotion et cognition

Le rythme respiratoire entretient le rythme oscillatoire de certaines zones du cerveau (aux alentours de 2-12Hz dans les zones liées à la respiration, chez la souris).

Ce rythme se répercuterait en cascade dans les autres zones du cerveau, et aiderait notamment à la mémorisation des odeurs. Mais jusqu’à présent, cela n’avait été démontré que chez le rongeur.

Cela vient d’être démontré chez l’humain via des enregistrements EEGs. Chaque respiration (par le nez, attention !) synchronise l’activité électrique du cortex olfactif avec celui des aires du cerveau impliquées dans les émotions et la mémoire, jusqu’à l’expérimentation qui les désynchronise (par la bouche, attention encore !).

La phase d’inspiration augmente même les performances lors de tests de mémoire ou de détection et discrimination de stimuli effrayants…

 

Nasal Respiration Entrains Human Limbic Oscillations and Modulates Cognitive Function

Zelano, Jiang, Zhou, Arora, Schuele, Rosenow, Gottfried (J. Neuroscience, 2016) – DOI: 10.1523/JNEUROSCI.2586-16.2016


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...