MaXoE > GAMES > Dossiers > 3DS > La Nintendo 3DS sous toutes ses coutures !

La Nintendo 3DS sous toutes ses coutures !

NOTE DE MaXoE
4 / 5
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Déballage et revue de la nouvelle Nintendo 3DS.

Neuf mois après son annonce en grande pompe à l’occasion du salon de l’E3, la Nintendo 3DS est, en ce vendredi 25 mars 2011, désormais disponible dans nos contrées. Pour rappel, la Nintendo 3DS est la dernière née des consoles portable de Nintendo. En plus d’être bien plus puissante que la Nintendo DS, la Nintendo 3DS est dotée de deux écrans, dont un 3D sans lunettes.

Il ne s’agit pas d’une énième version de la Nintendo DS (« tank », lite, DSi ou XL) mais bien d’un tout nouveau modèle avec ses propres jeux. Vendue en moyenne à 250 euros, elle est disponible depuis le 25 mars 2011. Voici nos premières impressions après déballage de la bête !

 

Grand déballage

Le coffret renfermant la Nintendo 3DS est deux plus fois plus grand que celui de la Nintendo DS à l’époque. En effet, on retrouve à l’intérieur une présentation cartonnée en deux étages avec sur l’étage supérieur, toute la documentation et sur l’inférieur, la console ainsi que les accessoires. Le coffret est plutôt esthétique avec sur la face supérieure, une photo de la console fermée et de son logo.

Lorsqu’on ouvre le coffret, on tombe directement sur l’étage supérieur contenant une documentation bien fournie dans plusieurs langues (mode d’emploi, guide de démarrage rapide de la Nintendo 3DS, un guide de présentation de la « place Mii StreetPass » et enfin un dépliant d’information sur le contrôle parental).  S’y trouve également un assortiment de 6 cartes de « réalité augmentée ».

Dans l’étage inférieur : la console, un bloc d’alimentation et une station de recharge. A noter qu’un stylet Nintendo 3DS ainsi qu’une carte SD de 2 go sont insérés dans la console.

 

Premier contact !

La Nintendo 3DS ressemble à s’y méprendre, à la Nintendo DSi lorsqu’elle est fermée. La console en notre possession est de couleur Aqua Blue. Si l’on pouvait douter de l’opportunité d’un tel choix, finalement c’est réussit et change des couleurs plus traditionnelles. Lorsque la console est fermée, la partie supérieure est constituée d’une surface brillante de couleur Aqua Blue. Comme son nom l’indique, cette couleur est un bleu à la limite du vert. La partie inférieure est quant à elle constituée d’un plastique mate de couleur turquoise.

Une fois la console ouverte, la partie supérieure encadrant l’écran est noire (probablement pour améliorer la sensation de 3D) tandis que la partie inférieure encadrant l’écran tactile est de couleur Aqua Blue. On se retrouve donc avec une console bi voire tricolore.

Avec des dimensions très proches de la DSI soit 135 x 73,6 x 20,3 et un poids de 237 grammes (contre 214 grammes pour la DSI) la Nintendo 3DS tient bien en main même si les plus grandes auront probablement quelques difficultés. Enfin, comme tout objet dans le genre, mieux vaut-il la traiter avec attention, elle n’a pas l’air très solide…

 

Quelques nouveautés

La 3D constitue la principale nouveauté et évolution de la console. Seul l’écran supérieur est capable d’afficher de telles images. Les effets 3D générés par l’écran développé par Sharp, tirent parti de la disparité binoculaire des yeux. Ainsi, en positionnant correctement la console face à vos yeux et à une distance correcte, vous verrez des images en trois dimensions. Les effets sont agréables et apportent dans certains cas, un vrai plus aux graphismes.

L’effet 3D n’est cependant pas toujours le bienvenu et il fatigue les yeux. C’est pourquoi un curseur 3D sur le côté droit de l’écran permet d’ajuster l’intensité de la 3D. Nintendo recommande d’ailleurs fortement de désactiver la 3D dans les transports en commun et pour les enfants de moins 6 ans. Il est probable que nous prendrons l’habitude de baisser l’intensité de la 3D en fonction des jeux et de la durée de nos sessions.

L’ajout d’un joystick en sus de la croix directionnelle est une excellente nouvelle, cela offrira bien plus de finesse dans le gameplay de certains jeux.

Autre nouveauté, les sauvegardes pourront désormais se faire sur carte SD, SDCH, Mini SD ou Micro SD. Pour rappel, une carte de SD de 2 GO est fournie avec la console. Attention, n’espérez pas utiliser vos cartes SD d’une capacité supérieure, elles ne sont pas compatibles. Il faudrait sinon utiliser une SDHC jusqu’à 32 GO. A noter que la console bénéficie également d’une mémoire flash interne de 1,5 GO.

Terminée la clef USB Wifi qui ne marchait jamais, dorénavant on a enfin le droit à un vrai Wifi intégré à la console même si malheureusement on garde encore les fameux codes amis.

Enfin, il y a désormais un appareil photo-numérique à trois objectifs de 0.3 mégapixels : un objectif intérieur et deux objectifs extérieurs afin de prendre des photos en 3D. Ne vous attendez pas à des miracles, la qualité de l’appareil est exécrable. Les objectifs permettent cependant de jouer à des jeux de type « réalité augmentée » et d’utiliser le décor qui vous entoure comme base de jeu. Nous aurons l’occasion d’en reparler dans la partie sur les logiciels.

 

 

Les caractéristiques techniques

• Processeur : 2 ARM11 cadencés à 266MHz
• GPU : PICA200 DMP cadencé à 133MHz
• RAM : 64Mo
• RAM vidéo : 4Mo
• Mémoire interne : Mémoire flash 1.5Go

Voilà qui permet enfin à une console portable de Nintendo d’offrir des jeux aussi beaux que sur PSP et, on l’espère, encore plus beaux. Nous serons vite fixés avec le test des premiers jeux à venir.

Du côté de l’autonomie, à notre grand étonnement, celle-ci est bien faible. Comptez moins de trois heures de jeu lorsque vous activez la luminosité, la 3D et le Wifi au maximum. En baissant un peu vous devriez pouvoir jouer plus de 4 heures…

Autre point noir non négligeable : le zonage. Vous ne pourrez malheureusement pas importer des jeux américains ou japonais. Il ne reste plus qu’à espérer que nous ne passerons pas à côté de nombreuses perles.

Enfin, il vous sera bien sûr possible de jouer à vos jeux Nintendo DS sur votre Nintendo 3DS. Par contre il faudra jouer en 2D, aucune option ne permettant un passage à la 3D.

 

Un menu central et des logiciels pré-installés

Le menu de base de la console est le menu HOME. Il vous est possible d’y retourner à tout moment par une simple pression sur le bouton HOME situé en position centrale juste en dessous de l’écran tactile. Chaque logiciel de la console se présente sous la forme d’une icône. Voici la présentation des principaux logiciels disponibles intégrés à la console :

Appareil photo Nintendo 3DS : ce dernier vous permet, comme son nom l’indique, de prendre des photos en 2D ou en 3D à l’aide de votre console. Vous pourrez alors les visionner à votre guise et procéder à quelques petites modifications amusantes.

Studio son Nintendo 3DS : ce logiciel vous permettra à titre principal d’écouter la musique que vous auriez préalablement enregistrée sur votre carte SD. Vous pourrez donc vous en servir comme d’un lecteur MP3. Par ailleurs il vous est possible d’enregistrer des sons et de les modifier afin de faire votre propre petit morceau.

Editeur Mii : c’est ici que vous pourrez créer votre petite mascotte. En vous prenant en photo, le logiciel vous proposera si vous le souhaitez, un Mii à votre image. Ce n’est pas forcément très ressemblant, mais pourquoi pas.

Jeux en réalité augmentée : 6 cartes de réalité augmentée sont fournies avec la console. Il vous suffit de poser l’une des cartes sur une surface plane puis de la viser avec vos deux objectifs extérieurs. La carte va alors s’animer, vous permettant de lancer des mini-jeux. L’idée est intéressante mais cela ne reste que des petits jeux. Par ailleurs, le fait de devoir garder la carte dans le champ de la caméra n’est pas des plus pratique.

La guerre des têtes : ce logiciel est probablement le petit jeu fournit avec la console le plus amusant. Le principe est assez simple, les objectifs extérieurs filment votre environnement, environnement duquel vont surgir des « têtes ballons ». Ces têtes représentant les amis que vous aurez préalablement pris en photo. Fou rire assuré lorsque vous verrez ces têtes faire des grimaces tout en vous attaquant. A vous de tirer dessus pour gagner le plus de points possible.

Mode téléchargement : il vous permettra tout d’abord de jouer en multijoueur à partir d’une seule version du jeu lorsque cela sera possible. Vous pourrez par ailleurs télécharger certaines démos. Ce mode permet également d’accéder au Nintendo eShop, lequel vous permettra par exemple d’acheter des jeux Gameboy ou bien des DSIWare.

 


Un line-up de sortie moyen

  • PilotWings Resort (Nintendo)
  • Nintendogs + Cats: Golden Retriever : New Friends (Nintendo)
  • Nintendogs + Cats: French Bulldog : New Friends (Nintendo)
  • Nintendogs + Cats: Toy Poodle : New Friends (Nintendo)
  • Super Street Fighter IV 3D Edition (Capcom)
  • Les Sims 3 (Electronic Arts)
  • Pro Evolution Soccer 2011 3D (Konami)
  • LEGO Star Wars III: The Clone Wars (LucasArts)
  • Ridge Racer 3D (Namco Bandai Games)
  • Super Monkey Ball 3D (SEGA)
  • Samurai Warriors Chronicles (Koei Tecmo Games)
  • Asphalt 3D: Nitro Racing (Gameloft)
  • Tom Clancy’s Ghost Recon: Shadow Wars (Ubisoft)
  • Tom Clancy’s Splinter Cell: Chaos Theory 3D (Ubisoft)
  • Rayman 3D (Ubisoft)

Nous vous proposerons très prochainement des tests des jeux pré-cités.

 

Une vidéo de bienvenue en 3D

Nintendo propose aux utilisateurs de recevoir une vidéo en relief 3D lorsqu’ils connecteront leur Nintendo 3DS à une liaison Internet sans fil. Cette vidéo fait partie d’une mise à jour recommandée permettant d’améliorer la stabilité générale ainsi que les fonctions de communication.

Pour télécharger la vidéo :

1. Ouvrir les paramètres de la console depuis le menu HOME.
2. Sélectionner AUTRES PARAMÈTRES.
3. Faire défiler le menu vers la droite et sélectionner MISE À JOUR.

Cette vidéo laisse entrevoir les fonctionnalités autres que les jeux vidéo qui font partie intégrante de la 3DS.

 

En conclusion !

La Nintendo 3DS est une belle console grâce à laquelle nous pourrons, comme sur Nintendo DS, nous amuser avec de très nombreux jeux à venir. Elle reste cependant, dans l’absolu, une Nintendo DS améliorée. Si la 3D apporte un plus dans certains jeux, il est souvent préférable de réduire son intensité voir de la couper. Dommage car on attendait beaucoup de la 3D. Ce n’est donc pas celle-ci qui doit motiver votre achat.

Malgré tout, la Nintendo 3DS présente de nombreuses améliorations, les jeux à venir sont très nombreux et puis c’est une console portable Nintendo, pardi ! Maintenant est-il vraiment nécessaire de l’acheter en day-one au prix de 250 euros? La question reste ouverte.

NOTE MaXoE
4 / 5
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Une belle console qui présente de nombreuses améliorations par rapport à la Nintendo DS. La 3D, sa puissance, le stick analogique, le Wifi et les jeux à venir sont autant d'arguments en sa faveur ! Dommage que son prix soit aussi élevé...
ON A AIMÉ !
- Belle petite console
- Un vrai menu central
- Le Wifi
- Enfin un stick analogique !
- La 3D sans lunettes, mais...
ON A MOINS AIMÉ...
... qui donne mal aux yeux et qu'on désactive souvent
- Autonomie faible...
- Le prix !
Nintendo 3DS
Support(s) : 3DS
Sortie France : 25/03/2011
Sortie USA : 27/03/2011
Sortie Japon : 26/02/2011
Informations complémentaires / A noter : Prix de lancement : 250 euros environ

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...