MaXoE > GAMES > Dossiers > Autres > Les jeux de société : les Championnats de France Edge

Les jeux de société : les Championnats de France Edge

osselets

Voyons grand cette semaine, puisque nous allons vous parler des Championnats de France organisés par Edge. Du 8 au 12 mai, vous pourrez venir vous affronter sur tous les JCE de la marque, et sur quelques têtes d’affiche. L’occasion ou jamais de vous lancer, suivez le guide !

Précisons que les jeux de cartes évolutifs sont des jeux spécifiques : on peut faire l’acquisition de la boîte de base et s’en contenter comme jeu de société. Ou bien on peut décider de faire l’acquisition de pack supplémentaires qui présentent l’intérêt considérable d’avoir un contenu fixe, ce qui permet par exemple de concevoir son deck au préalable et de n’acheter que les packs dont on a besoin. Dans tous les cas, un joueur qui voudrait se constituer une collection complète n’aurait pas trop de mal à en trouver chez des particuliers, ou à la constituer moyennant un pécule abordable (exception faite du plus ancien, le Trône de Fer, qui devient un peu plus cher par la quantité mais toujours rien de dramatique). On peut aussi se répartir les achats en sachant que personne ne sera spolié, confort considérable s’il en est. Ensuite, les sommes à engager pour les joueurs désirant de s’impliquer sont plus modiques, de l’ordre de quinze euros tous les deux ou trois mois.

A tout seigneur, tout honneur : le Trône de Fer compte en France de nombreux adeptes, et on pense que cette année ils seront plus de cent à s’affronter pour les deux tournois nationaux, la joute (en un contre un) et la mêlée (à 4). Pour résumer en quelques mots, chaque joueur joue l’une des grandes familles de Westeros, et devra affronter ses adversaires pour conquérir le Trône de Fer, à travers différents défis dont le but est de voler des points de victoire, de tuer des personnages ou d’attaquer la main. Cela, évidemment, s’enrichit de nombreux effets, et le jeu s’est en partie taillé une solide réputation par la finesse qu’il exige pour monter de bons decks et la précision de ses règles.

Championnats_2013_all_Low

Seconde licence non moins connue avec Le Seigneur des Anneaux : un jeu tout à fait différent, puisque les joueurs joueront en coopération contre un deck qui joue de manière autonome. Le but est évidemment d’obtenir le meilleur score possible pour réussir un scénario inspiré de la geste de JRR Tolkien, chaque joueur jouant en général un jeu basé sur un archétype, certains jouant la finesse, d’autres la force, d’autres encore la matière grise, etc. Les jeux coopératifs en la matière ne sont pas légion, et celui-ci bénéficie d’un suivi soigné et régulier.

Plus discret en France, Warhammer Invasion prend place dans l’univers du jeu de rôles éponyme. Exclusivement concentré sur des duels, il fera s’opposer des champions de l’ordre ou du chaos, chacun ayant une forteresse spécifique et évidemment des forces qui lui sont propres. Basé sur une mécanique originale de conquête progressive de la forteresse alliée, c’est l’un des représentants les plus tactiques de ce style de jeu, et il oblige vraiment à changer ses habitudes. Un très bon choix.

Encore plus discret, à cause d’une licence moins universelle, l’appel de Chtulhu permet à deux joueurs de lutter l’un contre l’autre pour des objectifs communs. Il s’agira donc de se déployer stratégiquement tout en contrant les menaces adverses, les fronts étant multiples.

Netrunner : Androïd est l’héritier d’un jeu légendaire et exceptionnel des années 90. Réputé pour sa difficulté et un deckbuilding plus exigeant mais plus gratifiant que ses congénères les plus méritants, il a attisé la curiosité des plus acharnés qui ont découvert un jeu tout aussi riche qu’avant, pas le plus accessible, mais certainement l’un des plus excitants. La communauté semblant bien suivre, le jeu devrait avoir plusieurs extensions en France.

Enfin, il n’est pas encore sorti en France mais il sera quand même aux Championnats de France, un petit nouveau qui parlera à tous : Star Wars ! Pour la petite histoire, sachez qu’une première version avait été rejetée comme ressemblant trop au Trône de Fer. Le jeu a donc été entièrement repensé, et chaque partie se joue en deux manches, chaque joueur jouant alternativement le côté obscur et le côté clair. Les rebelles devront détruire des objectifs impériaux tandis que l’Empire devra achever son étoile noire. Nerveux et rythmé, le jeu a des règles un peu confuses au début mais vite assimilées, et en revanche adopte un système de deckbuilding passionnant, avec des packs de cartes imposés qu’il faut additionner pour faire un deck. Un système abordable sans être aussi simple qu’il y parait, et un succès annoncé pour une licence qui se vend toute seule.

Enfin, sortons un instant du champ des JCE pour vous parler de deux autres jeux qui seront présent aussi:

– le premier, c’est X-Wing, le jeu de combat aérien avec figurines issu de l’univers de Star Wars. Gagnant d’un As d’Or peut-être un peu excessif, il reste néanmoins un excellent jeu, aux règles claires, qui permet des escarmouches passionnantes dans l’espace. Les figurines sont un peu chères, mais elles sont bien réalisées et plairont aux collectionneurs, et chacune offre un ensemble de pilotes et de stratégies aptes à renouveler le plaisir de jeu!

– Enfin, Dust Tactics est un jeu de figurines simple et accessible, mettant aux prises les USA et le Reich dans un monde pourvu de nouveaux armements comme des mechas. Évidemment moins complet qu’un Warhammer ou que d’autres, il offre un excellent substitut un peu moins exigeant ou tout simplement disposant de moins de temps, d’autant que le matériel est plutôt soigné et les scénarios accrocheurs.

Vous avez de quoi faire ! Vous pouvez bien sûr vous renseigner auprès des organisateurs (http://www.edgeent.com/v2_fr/edge_minisite_sec.asp?eidm=299&esem=2 ), en nous contactant par mail ou en contactant la communauté internet du jeu qui vous intéresse.  Ce genre de rassemblement est de toutes façons toujours séduisant pour les joueurs et les curieux, c’est le moment de s’y mettre ! Et n’oubliez pas : on n’arrête pas de jouer parce qu’on vieillit, on vieillit parce qu’on arrête de jouer !

LOGO_2013_TRANSP

 

 


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...