MaXoE > GAMES > Dossiers > PS5 > PlayStation 5 : Unboxing, manette, graphismes… Suivez le guide !

PlayStation 5 : Unboxing, manette, graphismes… Suivez le guide !

Nous avons la chance d’avoir la PS5 à la rédaction de MaXoE. C’est la PS5 classique avec lecteur CD, pour mémoire la PS5 Digital Edition n’en possède pas. Voici un petit dossier de premier contact avec la console, histoire de vous aider dans votre choix d’achat ou non de la bête. 

Allez on déballe ! 

Voici une petite galerie du déballage de la console. Je vous laisse découvrir les photos ci-dessous. 

Comme vous pouvez le voir, au niveau accessoires on retrouve un support permettant de poser la console à la verticale ou à l’horizontale. Il y a également un câble HDMI, un câble d’alimentation et la manette Dual Sense. 

La prise en main

Déjà, première impression : la console est vraiment grosse, jolie mais imposante. Le design peut diviser, moi je suis pas un grand fan mais beaucoup de gens la trouvent belle. Parlons connectique maintenant. En façade, on retrouve un port USB classique mais aussi un USB-C. A l’arrière, il y a un port Ethernet, deux autres ports USB classiques, le port HDMI (la console utilise la norme 2.1) et la prise pour le câble électrique. Le transformateur est intégré à la console. Revenons sur la façade, elle propose la fente pour les CD et deux boutons discrets pour allumer la console et pour éjecter le CD. 

Parlons un peu de la manette, on retrouve grosso modo le look de la Dual Shock 4 mais la nouvelle manette Dual Sense se veut plus massive et un peu plus lourde. Mais la prise en main est très agréable, on se retrouve un peu dans l’entre-deux avec les manette Xbox. Les sticks sont toujours positionnés en bas (cela divise les joueurs d’ailleurs) et on retrouve la croix directionnelle en haut à gauche. Les classiques boutons Playstation sont au rendez-vous aussi, évidemment. Et seule nouveauté du côté des boutons : celui qui permet de désactiver le micro, très bonne nouvelle ça. A noter ainsi que la manette possède un micro embarqué, on peut s’en servir pour souffler dessus dans certains jeux ou parler pendant les parties. On retrouve, enfin, les deux boutons qui s’appelaient ‘option’ et ‘share’, qui ne portent plus ces noms mais qui ont les mêmes fonctions. Côté connectique pour la liaison avec la console et le chargement, on est passé à de l’USB C. C’est la mode. En substance, pas de grands changements. 

La finition est parfaite, chapeau bas. C’est vraiment soigné, vraiment très bien fini et on a une sensation de qualité, plus qu’avec la Dual Shock. Il y a désormais des gâchettes adaptatives qui proposent de nous résister au moment où l’on fait appel à elles. Il faudrait plus d’heures de jeu mais c’est tout de même assez convaincant sur les premières sessions manette en main, on a cette belle sensation de retour de force. 

Penchons-nous un peu sur les retours haptiques. Qu’est-ce que c’est ? On est sur un système de vibration très fin qui donne des sensations assez rigolotes manette en main. On n’est pas sur une révolution fantastique mais c’est assez impressionnant, on a franchi un cap de plus par rapport aux vibrations HD de la Switch. Ainsi, les vibrations peuvent aller jusqu’à vous donner une sensation de toucher sur les matières. 

Et pour tester cette fonctionnalité, quoi de mieux que le jeu livré avec la PS5 : Astro’s Playroom. On retrouve donc le petit gugusse qui avait accompagné la sortie du Playstation VR. C’est un petit jeu que vous allez boucler en peu de temps. Nous ne vous proposerons pas de test car, puisqu’il est livré avec la console, vous pouvez l’essayer vous-même ! En tout cas, c’est un voyage totalement dédié à la plate-forme et à la manette Dual Sense. Sony nous propose plusieurs niveaux avec ce qu’il faut de clins d’oeil à l’histoire de la firme. Le titre est bien plus qu’un échantillon gratuit, j’ai pris beaucoup plaisir à le parcourir, à découvrir toutes les fonctionnalités de la manette et à apprécier ses graphismes fins. Les niveaux demandent une belle adresse et les retours haptiques sont bluffants. Ressentez la pluie, la boue, la glace comme si vous y étiez. Je vous conseille de ne pas passer votre chemin !

L’interface

C’est plutôt réussi. Au dessus, on retrouve le système de vignette/carte pour symboliser les jeux. Simple et efficace. Parcourir cette interface est plutôt très agréable. Le vrai changement c’est l’accès aux options dédiées à la console. Je pense ainsi aux amis, aux notifications, à la gestion du son, … Cette fois un appui sur le bouton PS de la manette les fait apparaître tout en bas de l’écran. Après quelques jours d’utilisation, je suis plutôt satisfait de l’ensemble. Je regrette juste quelques petits manques mais nul doute que cette interface va évoluer. On peut noter d’autres petites choses nouvelles comme la possibilité d’indiquer Spoiler sur certaines séquences de vos captures vidéo. C’est un détail mais les streamers apprécieront. Autre petit détail, il y a un indicateur qui dit où vous en êtes de la progression dans le jeu et c’est déconnecté des trophées. Cela semble être fonctionnel sur les jeux PS5, c’est une bonne idée d’avoir ce genre de chose.

Justement, parlons captures. Vous pouvez, toujours très facilement, capturer vos meilleurs moments (ou les pires d’ailleurs) et cette fois en 1080p voire 4K. L’interface est bien foutue et c’est agréable d’avoir le chrono qui donne le temps depuis lequel l’enregistrement a commencé. Le partage peut se faire en ligne mais vous pouvez aussi copier les fichiers sur une clé USB.

Les jeux

Comme l’a annoncé Sony, la plupart des jeux PS4 seront utilisables sur PS5. Encore mieux, ceux-ci vont bénéficier d’une amélioration graphique automatique par la PS5. D’autres recevront une sorte de patch leur permettant d’exploiter encore mieux la nouvelle console. Et puis certains jeux seront nativement PS5. D’ailleurs, certains comme Assassin’s Creed Valhalla sont développés sur les deux supports. Pour ce jeu, si vous achetez la version PS4 vous bénéficierez automatiquement de la version PS5. 

Regardez notre vidéo. 

Vous pouvez le voir, il y a de petites améliorations notables. Concernant Assassin’s Creed Valhalla, il est beau très beau. Mais il est difficile de savoir si le jeu a réellement été totalement développé sur la nouvelle plate-forme, s’il exploite pleinement la console. De toutes façons, elle en a encore dans le ventre, ce n’est que le début de sa carrière. Une vraie qualité concerne les temps de chargement, ils deviennent quasi inexistants ! Et puis pendant l’expérience de jeu, je n’ai noté aucun bruit provenant du ventilateur, ça change de la PS4 qui avait ce défaut. 

Au démarrage de la console, pendant la configuration, il y a moyen de copier votre profil et votre bibliothèque. Attention, cela ne copie que la liste des jeux que vous possédez, il faudra les installer à nouveau. Concernant les sauvegardes, si vous avez le PS Plus, pas de soucis une synchronisation vous permettra de reprendre vos parties sur la PS5.

Essayez-les

Si vous êtes abonné PS Plus, vous aurez ce lot de jeux disponibles gratuitement sur votre PS5.

Jeux des studios de Sony :

  • Bloodborne
  • Days Gone
  • Detroit: Become Human
  • God of War
  • Infamous Second Son
  • Ratchet and Clank
  • The Last Guardian
  • The Last of Us Remastered
  • Until Dawn
  • Uncharted 4: A Thief’s End

 

Jeux d’éditeurs et développeurs Third Party :

  • Batman: Arkham Knight
  • Battlefield 1
  • Call of Duty: Black Ops III – Zombies Chronicles Edition
  • Crash Bandicoot N. Sane Trilogy
  • Fallout 4
  • Final Fantasy XV Royal Edition
  • Monster Hunter: World
  • Mortal Kombat X
  • Persona 5
  • Resident Evil 7 biohazard

 

Un premier contact très satisfaisant. La PS4 amenait un gap graphique plus conséquent avec la PS3 mais j’avais été moins impressionné, à l’époque, sur la finition de l’objet. Dès la sortie, la bête présentait quelques défauts. Ici, je n’en vois pas trop. La console est belle, elle est silencieuse (pour l’instant), l’interface est bien foutue et les jeux sont beaux. Ses deux seuls défauts majeurs ? Son prix, évidemment. Car même s’il justifie sûrement les capacités de la machine, tout le monde ne pourra pas se la payer. Et puis sa rupture de stock, comme pour la Xbox Series X d’ailleurs. Bonne chance pour en trouver une.


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...