MaXoE > GAMES > Dossiers > 3DS > Retour sur les jeux Batman : Lego Batman 1 & 2, Batman Arkham Origins Black…

Retour sur les jeux Batman : Lego Batman 1 & 2, Batman Arkham Origins Blackgate Deluxe Edition, Injustice Les Dieux Sont Parmi Nous

On continue notre focus. Nous vous proposons de revenir sur 4 jeux qui mettent en avant notre chauve-souris !  Parmi ceux-ci, Lego Batman premier du nom, qui n’avait pas eu la chance de se voir chroniqué dans nos colonnes. 

 

 

 

LegoBatman1-jaqLego Batman

Editeur : Warner 

Date de sortie : 2008

Genre : action

Support : Xbox 360, PS3, PC, Mac, PS2, Wii, DS, PSP

 

Pour ceux qui auraient vécu dans une grotte ces cinq dernières années, rappelons brièvement le principe de la série. Vous dirigez des personnages Lego dans une suite de niveaux reprenant les moments forts de la saga. Le challenge consiste essentiellement à rosser les ennemis et à ramasser des pièces (la monnaie du jeu), tout en résolvant de petites énigmes assez simplistes. L’ensemble est agrémenté de phases en véhicules divers et variés, de bonus cachés et de personnages à débloquer. N’oublions pas une bonne dose d’humour parodique qui constitue la marque de fabrique d’une licence relativement irrévérencieuse avec les icônes du 7ème art. Bon, d’accord…

Mais quoi de neuf dans cet opus consacré au fameux Dark Knight ? Et bien, on continue de proposer le même gameplay en le calquant sur un nouvel univers dont l’ambiance sombre est plutôt bien retranscrite. Résultat, le jeu se révèle plus mature que les autres titres Lego. De plus, toutes les crapules emblématiques de la série sont évidemment au rendez-vous, du Joker à Pile ou Face en passant par le Docteur Freeze.

LegoBatman1-1

Malgré une apparente stagnation du gameplay, deux ou trois petites innovations viennent un peu bousculer l’habitué de la licence. Non seulement vous pouvez incarner différents personnages pour accomplir les missions mais nos deux amis Batman et Robin ont également à leur disposition une belle panoplie de déguisements leur conférant des pouvoirs particuliers. La tenue d’infiltration permet à Batman de poser des bombes, le costume magnétique permet à Robin de marcher sur les parois métalliques, le déguisement d’ingénieur vous octroie la possibilité d’opérer sur les éléments électroniques… Constituant indéniablement un plus, ces costumes insufflent un petit vent frais sur le soft. Autre nouveauté, une fois les missions terminées grâce aux efforts conjugués de nos deux héros, vous pouvez les recommencer en contrôlant cette fois-ci leurs ennemis les plus célèbres. Voilà une très bonne idée qui relance agréablement l’intérêt du soft.

La conduite des véhicules a aussi bénéficié d’un sérieux lifting et ces phases sont de vrais petits défouloirs primaires, des bijoux d’arcade pure et dure. À cet égard, le pilotage de la fameuse Batmobile est un gros moment de jouissance.

En bref, malgré un gameplay archi-connu, on se surprend encore à adhérer pleinement au concept. Il faut dire que l’ambiance et les quelques améliorations apportées y sont pour beaucoup. Même s’il est destiné au plus grand nombre, ce dernier titre apporte aussi un semblant de maturité. 

Testé sur une version Xbox 360.

Note : 7/10

 

 

 

lego-batman-dc-super-heroes-jaqLego Batman 2, DC Super Heroes

Editeur : Warner

Date de sortie : 2012

Genre : action

Support : 3DS, DS, PC, Vita, PS3, Wii, Xbox 360

 

Dans le mode histoire, nous jouons principalement avec deux héros : batman et robin. Leur atout de base, c’est un grappin qui leur permet d’atteindre les points élevés. Mais rapidement des points de changement de costume vont apparaître ici et là. Ainsi Batman héritera d’une tenue de camouflage pratique pour passer sous les caméras de surveillance. Il endossera aussi la tenue de démolisseur avec un lance missile fiché dans le dos. Robin deviendra le maître de la glace ou des acrobaties avec deux autres costumes.

Et puis Superman va faire son entrée assez rapidement dans l’histoire. Capable de voler, il peut aussi souffler les flammes ou découper des parois métalliques. Quel plaisir de guider l’homme au slip rouge. On s’éclate vraiment et on ressent une vraie sensation d’invincibilité. Ainsi l’histoire se déroulera essentiellement avec ces 3 personnages.

LegoBatman-1

Les autres membres de la ligue de justice débarquent un peu plus tard dans l’aventure même un peu trop d’après nous. Mais quel plaisir d’utiliser Cyborg qui a une vision laser comme celle de superman et une force sans pareil. Green Lantern peut construire des objets avec des Lego verts (sans blague !). Ces missions prennent d’autant plus de saveur que vous disposez de 4 personnages ce qui, au final, complique un peu la donne sur les énigmes. Il faut bien avouer que le fin du jeu nous a beaucoup plu. Le final faisant apparaître toute la ligue est jouissive pour tout fan de comics. Ainsi Wonder Woman s’invite aussi à la fête. Même si elle sait voler, elle ne nous a pas laissé un souvenir impérissable. Par contre, Flash est tout bonnement fantastique. Il se bat comme un fou furieux et sa manière de courir est assez tordante. Notre coup de coeur dans le jeu !

Mis à part ces nouveaux héros, le titre nous offre une nouveauté : la ville vous est ouverte en grand. Vous pouvez ainsi arpenter les rues sombres de Gotham City. Bon il est vrai que l’intérêt est souvent limité, on n’est pas dans un GTA avec sa foultitude de missions à assurer. Mais bon, on peut occire du méchant, détruire des objets et chasser les pièces de collection. Sympa, d’autant plus que la ville est très grande et elle est plutôt bien modélisée.

lego-batman-2-1

Quelques scènes de shoot sur rails viennent aussi s’inviter à la fête. Elles donnent du peps à l’aventure en boostant un peu le rythme des missions. Pas indispensable mais sympathiques.

Dans la grande famille des jeux Lego, ce titre met définitivement l’accent sur l’action. Non seulement les scènes de shoot sont là pour le prouver mais les tableaux dits classiques misent plus sur les acrobaties que sur les énigmes. Les nouveaux héros sauront ravir les fans de DC comics et la jouabilité aux petits oignons le rend accessible à tous.

Testé sur une version Xbox 360, voir notre test complet

Note : 8/10 

 

 

batman-arkham-origins-blackgate-jaqBatman Arkham Origins Blackgate Deluxe Edition

Editeur : Warner

Date de sortie : 2014

Genre : action/aventure

Support : Xbox 360, PS3, PC, Wii U

Campons le décor. La prison de Blackgate ne répond plus. Le Joker, Black Mask et le Pingouin ont décidé d’en prendre le contrôle. Ni une ni deux, Batman se rend sur place pour essayer d’y mettre un peu d’ordre. Il y trouvera d’ailleurs une alliée inattendue en la personne de Catwoman.  

Le jeu est plutôt classique dans ses fondements. C’est une transposition « light » des Batman 3D. Vous avancez dans les couloirs obscurs et vous essayez de résoudre des mini-puzzles pour débloquer une porte, une passerelle ou un ascenseur. Vous bénéficiez, comme dans les jeux de salon, d’une vision améliorée vous indiquant les objets intéressants dans le décor.

Les prisonniers sont de la partie et là on retrouve le principe de combat cher à la licence. Vous bastonnez avec un bouton, vous parez avec un autre, le tout dans un mouvement très fluide géré par le jeu. L’important c’est d’anticiper les coups ennemis qui sont annoncés par des indicateurs au dessus de la tête des bandits. Bref, rien n’est inventé mais après tout c’est une recette qui marche très bien ! En bref, escalade, interrupteurs et salades de phalanges … La vision de Batman permet aussi de voir les ennemis au travers des murs ainsi que la direction dans laquelle ils regardent.

Bien qu’un peu nu au départ (poings et batrang uniquement), notre Batou va hériter d’un certain nombre d’outils supplémentaire comme la bat-griffe par exemple qui permet d’agripper des objets distants pour les attirer à soi. Le batrang, quant à lui, vous servira à couper diverses choses fragiles. Mais vous aurez aussi le droit à la tyrolienne et au lanceur de gel. 

batman-arkham-origins-blackgate-2

Globalement, on sent le jeu portable adapté sur console de salon. Les menus et les mécaniques sont simplifiés. Ainsi, pour les améliorations d’armures, il suffit de récolter 4 items et cela se fait automatiquement. On aurait aimé un peu de plus de liberté dans la manière de faire. Cette liberté nous manque aussi dans le maniement de nos armes et autres gadgets. En gros, si on est au bon endroit et qu’on a le bon outil cela se fait automatiquement.

En bref, c’est une jouabilité assez simple qui nous est servie ici mais finalement la mayonnaise arrive à prendre. L’exploration des lieux est sympathique comme tout, les combats sont intéressants, surtout ceux contre les boss et l’histoire est bien relayée par les petits cinématiques. En substance, le passage à ce système de 2.5D s’est plutôt bien opéré, c’est même assez surprenant.

Voilà un titre honnête. Les fans de l’homme chauve-souris y trouveront leur compte avec des combats sympathiques et une exploration demandant un peu d’opiniâtreté. L’aspect 2.5D profite totalement du passage à la HD, le jeu est réellement plus beau que sur portables. Maintenant, pour ceux qui ne tombent pas sous le charme du personnage, ils risquent de trouver que les mécaniques sont un peu convenues. Il n’en reste pas moins que le titre est agréable à jouer. 

 

Testé sur une version Xbox 360, le lien vers notre test complet.  

Note : 7/10

 

 

 

Editeur : Warner

Date de sortie : 2013

Genre : combat

Support : Xbox 360, PS3, PC, Wii U

 

Alors entrons tout de suite dans le vif du sujet. On nous met 24 combattants à disposition. 12 du côté du bien, 12 du côté du mal. Chez les gentils : Batman, Wonder Woman, Superman, Flash, Green Arrow, Cyborg, Green Lantern, Hawk Girl, NightWing, Raven, Shazam et Aquaman. Chez les méchants : le Joker, Arès, Bane, Black Adam, Lex Luthor, Harley Quinn, Killer Frost, CatWoman, DeathStroke, DoomsDay, Sinestro et Solomon Grundy.

Vous pouvez le voir, l’essentiel des persos DC est bien présent. Cela aurait été rigolo de mettre un ou deux Minutemen mais je chipote un peu là.

Du côté des arènes, on a aussi le droit à une pléthore de lieux : la Batcave, le domaine des dieux, Arkham, j’en passe et des meilleurs. Bon tout cela c’est de l’habillage, passons à la baston !

Très simplement on retrouve les 3 niveaux de coups : faible, moyen et fort. Quand ceux-ci sont combinés avec une direction de pad, cela déclenche des mouvements un peu différents. La recette est connue, cela permet d’avoir l’impression d’une grande variété de mouvements. Votre perso peut sauter et se protéger, tout va bien. Il y a un paquet de combos, évidemment. Une fois encore, cela se fait plutôt simplement, même les newbies peuvent créer des mouvements intéressants au bout de quelques minutes de jeu.

Les coups spéciaux sont de la partie aussi. Quel que soit le personnage on retrouve à peu près les mêmes grandes classes de manipulations. Les fans de Street Fighter ne seront pas dépaysés puisqu’il s’agit souvent d’opérer un quart de cercle avec le pad et d’enchaîner avec une pression sur un bouton. Evidemment, il y en a d’autres un peu plus compliquées mais on s’en sort déjà pas mal avec ça.

Et puis, il y a les chopes, les dash, les contre, les brise-garde, … Tout l’attirail d’un jeu de combat digne de ce nom. Manette en main, les sensations sont excellentes. Les coups s’enchaînent sans coup férir et ça va vite, plutôt vite. Et puis quelques petites fonctionnalités viennent un peu agrémenter votre plaisir.

Vous possédez une barre de super qui se remplit au fur et à mesure où vous exécutez des coups spéciaux mais aussi quand vous subissez ceux de votre adversaire. Vous avez alors 3 manières de dépenser cette énergie. Par petites doses, vous pouvez donner un peu plus d’impact à chaque coup spécial, il suffit pour cela d’appuyer sur la gâchette à la fin de votre manipulation. Efficace, cette manip plaira aux plus fins des joueurs. Il y a d’autres techniques assez fines que vous pouvez découvrir dans notre test

Oui, comme on pouvait s’en rendre compte sur la démo, le déséquilibre est de mise mais on s’en fiche. Ce déséquilibre est un bon outil pour augmenter le challenge et pour rééquilibrer les forces en ligne entre des joueurs de niveaux différents. Le déséquilibre était de mise sur SF II et cela ne nous a jamais empêché de nous amuser. Voilà la mise au point est faite.

Pour le reste, les persos ont leurs propres attaques et leurs propres caractéristiques. Batman est redoutable de puissance au corps à corps et il peut compter aussi sur son grappin pour les attaques distantes. Plutôt équilibré. Superman est une bête de force, il représente bien ce qu’on peut lire de lui dans les comics. Le Joker est rapide, très rapide, mais cela se paie par une puissance en berne. Bon on ne va pas tout vous énumérer surtout que le plaisir est dans la découverte mais chacun trouvera chaussure à son pied.

Ajoutez à cela une pléthore de modes de jeu et vous aurez compris que le titre est vraiment complet. En bref, voilà un jeu de combat tout ce qu’il y a de plus jouissif. Les heures de jeu s’annoncent très nombreuses. Il n’apporte pas vraiment grand chose au genre mais il permet au moins de s’éclater avec les personnages DC. En tout cas, c’est maniable, c’est spectaculaire (surtout avec les décors destructibles) et donc c’est jouissif. C’est moins technique qu’un BlazBlue, vous voilà prévenus ! 

Testé sur une version Xbox 360, le lien vers notre test complet. 

Note : 8/10

 

 


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...