MaXoE > RAMA > Critiques > Cinéma / DVD > ‘NCIS : Los Angeles’, un concentré d’action efficace !

‘NCIS : Los Angeles’, un concentré d’action efficace !

NOTE DE MaXoE
8 / 5
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Critique de la Saison 1 de la série NCIS: Los Angeles à l'occasion de sa sortie DVD.

Ce coffret de 6 disques regroupe les 24 épisodes de la Saison 1 de cette série qui a propulsé NCIS dans une nouvelle expertise : infiltration et contre-espionnage. L’Office des Projets Spéciaux (OPS) est une unité d’élite qui combine haute technologie de surveillance et action musclée sur le terrain pour stopper les menaces contre la sécurité intérieure.

Capable de revêtir n’importe quelle identité pour infiltrer les cellules criminelles, l’Agent Spécial « G » Callen (Chris O’Donnell) est le meilleur enquêteur du groupe – une réputation qui a failli lui coûter la vie lors d’une mystérieuse fusillade. Avec son partenaire Sam Hanna (LL Cool J), un dur à cuire anciennement SEAL de la Navy, et une équipe de spécialistes, dont l’experte en médecine légale Kensi Blye (Daniela Ruah) et la directrice de l’OPS Hetty Lange (Linda Hunt), ils résolvent des affaires allant du meurtre à l’espionnage, en passant par le vol d’armes, et bien sûr la traque de celui qui a mis un contrat sur Callen.

 

Un spin-off survitaminé

NCIS: Los Angeles ne fait pas l’unanimité auprès des fans de la série originale. Il faut dire que  ce spin-off a opté pour une recette plus musclée : beaucoup d’action et un LL Cool J aux mensurations imposantes. S’il est vrai que l’on s’écarte de l’esprit originel de la série, cela n’est pas pour nous déplaire et constitue, au contraire, un véritable bol de fraicheur. Comme diraient nos amis américains : « Haters gonna hate » !

Chaque épisode débute de la même façon, à savoir par un « incident » autours duquel va s’inscrire l’intrigue. Nos amis de l’OPS ne tardent alors généralement pas à trouver des indices et partent donc pour une mission d’infiltration ou d’intervention musclée. En effet, comme je l’ai dit auparavant, NCIS: LA est truffée d’action. On pourrait l’inscrire dans la veine de la série Human Target avec le recours à de nombreux gadgets, si ce n’est que cette dernière à un positionnement quelque peu différent (chaque épisode s’apparentant à un mini-film de cinéma).

L’intrigue est prenante et la série dynamique. Les temps morts sont presque inexistants, le temps imparti à chaque épisode est donc globalement bien utilisé. Au niveau du scénario, rien de bien original mais on peut saluer la performance des scénaristes qui, en partant de missions déjà vues, ont réussis à nous concocter un savant mélange dont on ne se lasse pas. Chacun des protagonistes possède son propre caractère bien trempé et un passé plus ou moins obscur qu’on découvre au fur et à mesure des épisodes.

On pourrait probablement reprocher aux acteurs de ne pas être à la hauteur d’un Kevin Spacey, c’est un fait. Ils restent cependant attachants et ne manquent pas de nous faire sourire en de nombreuses occasions. Il faut dire que choisir Linda Hunt comme directrice de l’OPS était un pari osé mais gagnant.

 

Un coffret beau et complet

Il n’y a pas à dire, le coffret de NCIS: LA est très réussi. Sur le recto on trouve une grande image représentant, au premier plan, l’agent « G » et son accolyte Sam Hanna visiblement prêts à en découdre et au second plan, une grande explosion. L’impression est faite sur un papier brillant type « arc en ciel » faisant ressortir avec brio les différentes couleurs de l’image. Image que l’on retrouve, dans une déclinaison mate, sur les trois boitiers DVD du coffret.

Une fois le DVD lancé apparaît un menu sympathique mais tristement fixe. D’un point de vue technique rien à dire, et du côté de la qualité de l’image, elle est très bonne. S’agissant de l’audio, comme toujours pour les DVDs Paramount Pictures, seul l’anglais est disponible en 5.1. Pour les autres langues dont le français, il faudra se contenter d’un simple son stéréo 2.0. qui reste  tout de même correct. Visionner la série en version originale sous-titrée est probablement la meilleure option.

S’agissant des bonus, ceux-ci sont présents en nombre. On peut tout d’abord saluer la présence de deux épisodes dérivés de NCIS, lesquels introduisent en douceur l’OPS de Los Angeles. Et comme les choses sont bien faites, ces deux épisodes dérivés sont directement intégrés dans la section « Episodes » du DVD afin que personne ne passe à côté. Le reste des bonus (environ 80 minutes) est constitué d’interviews, de making-of et même d’un clip vidéo de LL Cool J. Leur qualité est variable, certains bonus ne servant qu’à vanter les prouesses des acteurs sans pour autant creuser d’un point de vue technique sur les procédés adoptés à l’occasion du tournage.

 

En conclusion !

Paramount Pictures nous sert là un coffret DVD extrêmement convaincant d’un point de vue technique, esthétique et de contenu. NCIS : Los Angeles est un bon concentré d’action qui n’a pas à rougir face à son grand frère dont il s’est bien écarté pour mieux se différencier. Si vous êtes à la recherche d’une série sympathique truffée d’action et d’humour, alors ne passez pas à côté, ce serait dommage !

 

Ci-dessous un extrait des Bonus du DVD avec une rencontre avec l’équipe. 

NOTE MaXoE
8 / 5
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Ce coffret est l'exemple de ce qu'on pourrait systématiquement attendre : beau et complet. NCIS : Los Angeles est bien plus qu'un simple spin-off et a su s'affranchir de la série originelle de manière convaincante. Amateurs d'humour et d'action musclée, n'hésitez pas !
ON A AIMÉ !
- Un tandem "G"/"Hanna" efficace
- Un scénario dynamique
- Classique, tout en se renouvelant d'épisode en épisode
- Coffret beau et très complet !
ON A MOINS AIMÉ...
- Jeu des acteurs perfectible...
NCIS : Los Angeles
Support(s) : Cinéma / DVD
Réalisation : Terrence O'Hara, Tony Wharmby, James Whitmore Jr., Steven DePaul, David Barrett, Paris Barclay
Scénario : Shane Brennan, R. Scott Gemmill, Dave Kalstein, Gil Grant, Lindsay Sturman, Matt Pyken, Speed Weed
Casting : Chris O'Donnell, LL Cool J, Linda Hunt, Daniela Ruah, Barrett Foa, Peter Cambor, Adam Jamal Craig
Durée : 994 minutes
Genre : Policier, action, comédie
Sortie en France : 05/04/2011
Musique : James S. Levine, Josh Klein, Adonis Tsilimparis, Mark Wike, Josh Hertz
Distribution : Paramount Pictures
Production : CBS Television Studios, Shane Brennan, R. Scott Gemmill, John Peter Kousakis, Rick Tunell

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Les films, vous les regardez de préférence...





Loading ... Loading ...