MaXoE > RAMA > Critiques > Cinéma / DVD > Scream 4 : pour les nostalgiques !

Scream 4 : pour les nostalgiques !

NOTE DE MaXoE
6 / 5
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Critique de Scream 4 à l'occasion de sa sortie en DVD et Blu-ray.

 

Dix ans se sont écoulés depuis les terribles meurtres commis par Ghostface. Sidney Prescott est parvenue à tourner la page mais c’est tout de même avec appréhension qu’elle retourne à Woodsboro pour le lancement de son premier roman.

Ses retrouvailles avec sa cousine Jill ainsi qu’avec le duo de choc Dewey et Gale seront de courtes durées : Ghostface est de retour mais cette fois-ci les règles vont changer.

 

Fidèle à la saga mais peu original

Qui ne connaît pas Scream? Film culte des années 90 pour de bonnes ou mauvaises raisons, le quatrième opus est désormais disponible en dvd et bluray.

Soucieux de coller à l’esprit de la saga tout en prenant en compte les nombreuses évolutions du genre au cours de ces dix dernières années, Wes Craven nous surprend avec cette suite dix ans après le dernier épisode.

Le film commence bien avec une série de petits clins d’oeil au genre et à une autre saga bien connue des amateurs et ce, surprise, en compagnie d’Anna Paquin, l’héroïne de True Blood. Une fois les rires et cette petite blague passés, Scream commence enfin. 

Retour en terrain familier avec Sydney Prescott, Gale et Dewey, le tout dans la terrible Woodsboro. Les années ont passé et chacun a essayé de continuer à vivre tant bien que mal. Alors que Sydney est venue présenter son livre relatant les incidents intervenus il y’a plus de dix ans, la tuerie recommence. Mais de qui peut il donc s’agir? Probablement d’un copycat killer en mal de sensations! 

Rien de bien original dans le scénario, on retrouve donc très vite les ingrédients qui ont fais le succès de la saga. Du suspense, des assassinats violent, une jeunesse à la recherche de sensations fortes et une Sydney toujours menacée et aussi peu chanceuse ! Si de ce point de vue là l’intrigue est plutôt correcte, on regrette que la promesse de Wes Craven soit restée lettre morte. Rien ne semble vraiment indiquer qu’il aurait pris en compte les évolutions de cette dernière décennie en matière d’horreur. Effectivement les personnages ont recours à des blogs, smartphones etc. mais rien de bien étonnant en 2011. Il s’agit plutôt d’un hommage rendu à la saga, qui plaira donc aux amateurs, mais qui déçoit par son manque de piment. Tout y est donc assez prévisible, si ce n’est l’identité des tueurs. 

Par ailleurs Wes Craven semblerait avoir oublié quelque chose : l’âge de son public. Dix ans après, les adolescents d’hier sont devenus des adultes accomplis. Il aurait donc été sage de s’écarter un peu plus du « teen movie » sur un campus américain et surtout de faire un film qui fait vraiment peur. Scream a beau être définie comme étant un film d’horreur, difficile de dire qu’on a peur, tout repose sur la surprise, le sursaut, et c’est bien dommage. 

 

Un DVD complet

Le nouveau visuel du dvd ne fait pas dans l’originalité et s’intègre ainsi parfaitement dans une bibliothèque déjà composée de trois derniers opus de la saga. S’il n’est certes pas très original, il n’en demeure pas moins efficace pour autant avec son gros plan sur Ghost-Face tapi dans l’obscurité. Le verso de la jaquette reflète quant à lui très bien l’esprit du film partagé entre la comédie, l’horreur, le gore léger et enfin le teen-movie typiquement américain.

Les menus du dvd sont quant à eux très réussis en retranscrivant à merveille une ambiance pesante et sanglante grâce aux teintes de rouge et à des extraits vidéos et images volontairement altérés. La navigation dans les menus, enfin, est agréable et claire.

L’image du film est bonne avec un petit grain du plus bon effet. Du côté du son, on retrouve un son Dolby Digital 5.1 efficace avec le matériel cinéma adapté. Préférez bien évidemment la version originale à la version française au doublage maladroit.

Pour terminer, le dvd est plutôt bien fourni en bonus. D’intérêt variable, les bonus prolongent un peu plus l’expérience et conviendront parfaitement aux fans. Dommage cependant que le making-of ne dure que 10 petites minutes, on aurait aimé en apprendre plus sur le maquillage, les cascades etc. 

Liste des bonus : 

– Making-of
– Scènes coupées
– Scène d’ouverture alternative
– Scène de fin inédite
– Bêtisier
– Bande-annonce 

 

En conclusion

Scream 4 marque le retour d’une saga qu’on croyait enterrée. Saga sympathique, ses deux derniers opus, assez quelconques, ne lui rendait pas honneur. Ce quatrième et ultime épisode ne brille malheureusement pas par son originalité et semble plus relever de l’hommage à la saga qu’autre chose. Les amateurs de Scream seront donc en terrain conquis et apprécieront le spectacle, les autres auront l’impression d’être face à un film d’un autre temps qui n’a pas su évoluer avec son public.  

NOTE MaXoE
6 / 5
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Scream 4 marque le retour très classique d'une saga. Préférant jouer sur la corde de la nostalgie, ce dernier épisode plaira aux amateurs mais déçoit par son manque absolu d'originalité et d'angoisse. Dommage !
ON A AIMÉ !
- le retour de Scream
- les petits clin d'oeil
- le suspense sur l'identité de Ghostface
ON A MOINS AIMÉ...
- peu original...
- scénario prévisible
- pas de peur
Scream 4
Support(s) : Cinéma / DVD
Réalisation : Wes Craven
Scénario : Kevin Williamson
Casting : David Arquette, Neve Campbell, Courteney Fox, Emma Roberts, Hayden panettiere
Durée : 108 minutes
Genre : Épouvante / Horreur
Sortie en France : 05/10/2011
Musique : Marco Beltrami
Production : Wes Craven, Carly Feingold, Cathy Konrad, Ehren Krugeka, Iya Labunka, Maddalena, Ron Schmidt, Matthe

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Les films, vous les regardez de préférence...





Loading ... Loading ...