MaXoE > RAMA > Dossiers > Cinéma / DVD > Papillon – Le Film

Papillon – Le Film
Focus Spécial Sanseverino !

Avant la BD et l’album de Sanseverino, Papillon est d’abord un film qui relate l’histoire d’Henri Charrière, le célèbre prisonnier du bagne de Cayenne qui tenta de s’évader à plusieurs reprises. Sorti en 1973 (ça ne va pas rajeunir certains ici) il a été réalisé par Franklin J. Schaffner, à qui l’on doit notamment La Planète des Singes avec Charlton Heston.

Papillon Une

Papillon AfficheRéalisation : Franklin J. Schaffner

Scénario : Dalton Trumbo et Lorenzo Semple Jr. d’après le roman Papillon de Henri Charrière

Casting : Steve McQueen, Dustin Hoffman, Victor Jory, Anthony Zerbe, Ratna Assan, …

Genre : Drame, Biopic

Durée : 2h 24min

Sortie en salle : 16 décembre 1973 (Etats-Unis), 6 février 1974 (France)

Henri Charrière, dit « Papillon » à cause de son tatouage, est un petit malfrat. Jugé et condamné pour un meurtre dont il n’est pas coupable, il est envoyé au bagne de Cayenne, en Guyane. L’erreur judiciaire dont il est victime et les conditions inhumaines du bagne le poussent à s’évader. Sans succès. Mais cette idée persiste. Et devient une obsession.

Papillon Deux

Un film à grand spectacle. Voilà ce qu’est Papillon. Dans sa réalisation, Franklin J. Schaffner enchaîne péripéties sur péripéties, scènes spectaculaires sur scènes spectaculaires. Et il en faut, puisque le film tourne autour de la vie de ce bagnard qui a tenté de s’échapper de Cayenne à maintes reprises. Mais au delà de la simple aventure, la mise en scène montre également la volonté de résistance de cet homme incarné ici par Steve McQueen. Une volonté, qui devient peu à peu une nécessité.

Un film à grand spectacle. Oui. Mais pas uniquement. Puisque l’on retrouve Dalton Trumbo au scénario. Victime des persécutions maccarthystes à l’époque de la « chasse aux sorcières », le scénariste est inscrit sur la liste noire d’Hollywood jusqu’en 1960, ce qui l’empêche d’exercer son métier (un film qui relate cet événement de sa vie sort d’ailleurs bientôt en salles). Cet épisode inspire en partie le scénario de Papillon qui – en plus de sa dimension aventurière – dénonce le risque d’erreur judiciaire et les conséquences de l’arbitraire, ainsi qu’une incarcération qui n’a plus rien d’humaine : insalubrité, corruption, cruauté, …

Un film à grand spectacle, donc. Mais aussi et surtout un plaidoyer contre l’univers carcéral et une affirmation du droit à la liberté.


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Les films, vous les regardez de préférence...





Loading ... Loading ...