MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > La BD du jour : Le miracle de Vierves d’Inne Haine chez Vraoum

La BD du jour : Le miracle de Vierves d’Inne Haine chez Vraoum

Premier album d’une jeune illustratrice belge, Le miracles de Vierves séduit par le soin apporté à sa construction narrative exigeante qui superpose les temps et par son dessin relativement frais. Plongée dans les campagnes à la recherche des ramures de Gérard, cerf icone de la région…

Chaque année à Vierves, petite bourgade nichée en plein cœur des Flandres à proximité d’une vaste forêt, est organisée la fête des ramures. Tous les 15 février une masse de badauds vient ainsi partager un instant solennel, dans une fête de village avec musique, danse, cornets de frites et saucisses chaudes. Cette tradition ancienne est liée à l’histoire de Gérard un cerf commun qui n’a rien de commun. Oui mais voilà cette année ne sera pas la même puisque François, un des membres actifs de l’association pour la défense du cerf commun a percuté avec son pick-up le cervidé mythique quelques jours avant la manifestation mettant à mal un village qui ne vit économiquement que par cette fête et la vente de souvenirs qui lui sont attachés. L’homme va alors tenter de masquer l’incident par tous les moyens…

Si l’on considère que Le miracle de Vierves est le premier album de la jeune illustratrice belge Inne Haine, on peut sans conteste déceler en elle un réel potentiel pour l’art séquentiel. En juxtaposant plusieurs niveaux temporels, le présent et plusieurs passés qui expliquent la construction de la légende attachée à Vierves, Haine livre les clefs de son récit par subtiles touches, en conservant un maximum de suspense quant au déroulé et à une fin qui peut déstabiliser. Construit sous la forme d’une comédie dramatique, avec un humour qui transparait de manière acerbe au fil des pages, ce premier récit pêche seulement par manque de diversité chromatique mais développe une expressivité et une finesse rares par un trait aux rondeurs enveloppantes. Un récit qui met en surbrillance la désertification des villages ruraux et leur attachement à un folklore qui seul peut les maintenir « à flots » dans un monde devenu oppressant et qui peine à redonner à chacun une activité et un sens à la vie. Une découverte prometteuse.

Haine – Le miracle de Vierves – Vraoum – 2017 – 20 euros


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...