MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Comics en Vrac : Walking Dead T26, Charlie Adlard Art Book

Comics en Vrac : Walking Dead T26, Charlie Adlard Art Book
Petit focus sur un artiste

Des Zombies au menu cette semaine avec le numéro 26 de Walking Dead. Du coup on en profite pour revenir sur un livre nous contant l’histoire de Charlie Adlard. 

_WALKING DEAD 26 - C1C4.indd

 

 

 

_WALKING DEAD 26 - C1C4.inddWalking Dead T26, l’Appel aux Armes

4

 

La communauté de Rick est en pleine ébullition. Les chuchoteurs ont réussi à saper le moral des troupes et à faire que l’autorité de notre chef adoré soit remise en cause. On en a parlé dans notre précédente chronique et franchement cet aspect là nous a un peu lassé. C’est un peu toujours la même rengaine et on doute fortement, sur l’instant, de la capacité de Robert Kirkman à se renouveler. Mais seulement voilà, l’auteur a plus d’un tour dans son sac. Dans ce volume, Rick réussit à remotiver les troupes en dirigeant la colère de ses administrés vers les chuchoteurs. Mais la démonstration de force de ces derniers ont laissé des traces chez certains qui en veulent vraiment à Rick. L’un d’entre eux décide même de libérer Negan, le fou furieux. Et là tout peut basculer. 

001_072WALKINGDEAD26.indd

Le bougre arrive encore à nous surprendre. Alors que la première moitié du tome campe le décor, la deuxième fait dans le n’importe quoi et on adore ça. Et même cette première partie montre, subtilement, des changements dans les comportements, dans les mentalités. Et puis Negan entre en scène et on retourne dans l’horreur. L’écriture est donc habile, comme d’habitude. Côté dessin, Charlie Adlard et Stefano Gaudiano sont toujours aussi impressionnants. Les expressions sont parfaites, l’action est parfaitement retranscrite. Du grand art. 

On est encore tombés dans le panneau mais c’est pas désagréable. 

Scénario : Robert Kirkman – Dessins : Charlie Adlard, Stefano Gaudiano – Walking Dead T26, l’Appel aux Armes – Delcourt – Contrebande – 152 pages – octobre 2016 – prix 14,95 €

 

 

_ART BOOK CHARLIE ADLARD - JAQUETTE_C1C4.inddCharlie Adlard, Art Book

4

 

On profite donc de cette chronique sur Walking Dead pour vous présenter un ouvrage paru en 2015. Celui-ci est dédié au dessinateur vedette de tous ces zombies : Charlie Adlard. Classiquement le livre commence par les débuts de l’artiste. Né en 1966, il nous raconte son premier souvenir de comics, un magazine ramené par son père en 1972. Mais c’est finalement vers le cinéma qu’il pense orienter sa carrière pensant que la BD est plus un loisir qu’autre chose. Mais cette passion reprend vite le dessus et Charlie Adlard arrive à s’imposer dans les conventions qu’il fréquente. Il y a va au culot pour approcher les plus grands. La deuxième partie du livre se concentre sur ses premiers succès, entre Judge Dredd et La Mort Blanche. Ouvrage dont nous vous avions parlé dans notre dossier sur la Grande Guerre

001_101CHARLIEADLARDARTBOOK.indd

Troisième partie. Elle s’intéresse aux premiers véritables succès de l’auteur. Il bosse ainsi sur Codeflesh (voici notre chronique d’ailleurs) et puis, surtout, Walking Dead. Le dessinateur initial était Tony Moore mais il ne semble pas pouvoir tenir la cadence face au succès immédiat du comics. On fait alors appel à Charlie. Vous connaissez la suite. 

Voilà un magnifique livre sur un dessinateur de BD. Pour rendre hommage à ce métier, l’éditeur n’est pas tombé dans le piège du trop verbeux. Non, ici les textes sont minoritaires mais essentiels à la compréhension du travail de l’artiste. On prend plaisir à voir son style changer, s’étoffer, mûrir. 

Et puis on finit en beauté avec l’intégralité du fascicule de crayonnés sorti spécialement aux US pour le centième épisode de la série. Un plaisir pour les yeux ! 

Charlie Adlard, Art Book – Delcourt – Contrebande – 210 pages – septembre 2015 – prix 22,95 €


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...