MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > La BD du jour : L’expédition T1 : Le lion de Nubie de Marazano/Frusin

La BD du jour : L’expédition T1 : Le lion de Nubie de Marazano/Frusin

Rome en Egypte au cours du VIIIème siècle de notre ère. L’empire a perdu de sa superbe et Byzance qui garde encore les marques et la rigueur du passé doit faire face à des tensions palpables. Lorsque surgit sur les rives du Nil une étrange embarcation, le destin de certains hommes promet d’être changé à jamais…

 

L’empire romain a connu des apogées mais aussi des périodes sombres. Au VIIIème siècle de notre ère, l’empire d’occident n’est déjà plus depuis près de trois siècles. L’empire d’Orient quant à lui arrive encore à faire illusion mais la pression rude qui pointe sur toutes les frontières ne laisse guère d’illusions sur son devenir.

Nous sommes en l’an 729 à Thèbes, cité qui retrouve de sa superbe après un passé lui aussi chargé fait de destructions sauvages et de reconstructions brillantes. Alors qu’un attroupement s’organise près du Nil, qui traverse la cité, le légionnaire Marcus Livius est envoyé pour disperser la foule et en connaître les raisons. Il découvre alors une étrange embarcation dans laquelle repose un homme à la peau brune tatouée entouré de bijoux, d’or et d’une statuette représentant semble-t-il une déesse nubienne. Mais le corps retrouvé est-il réellement celui d’un dignitaire nubien ou bien appartient-il à une civilisation encore préservée localisée bien plus au sud du monde connu ? Une civilisation qui aurait atteint un haut degré de civilisation et dans laquelle les richesses fleurissent un peu partout, un royaume qui se protégerait du monde extérieur pour vivre dans une quasi-autarcie. Pour le centurion Caïus Bracca, il faut en avoir le cœur net. Il serait bête de passer à côté de la découverte d’une civilisation comme celle-ci et il charge donc Marcus Livius de monter une expédition pour se rendre dans les terres du sud. Mais le centurion ne peut garantir le statut officiel à cette campagne et Marcus Livius sera donc considéré comme déserteur au regard de l’armée romaine… Le tribut qu’il doit au centurion lui fera accepter la mission. La première étape de ce périple passera par la recherche de soldats efficaces, rôdés aux campagnes romaines et capables de s’immerger en zone inconnue sans subir la pression qui pourrait mettre à mal l’ensemble de l’équipée.

Cette série initiée par Richard Marazano arrive dès son premier tome à faire croître un suspense sans trop révéler ce qui se cache derrière le corps retrouvé à Thèbes. L’action se conjugue à merveille avec l’aventure type chasse au trésor à travers les forêts de l’Afrique de l’est. Les dangers permanents dans lesquels se trouvent plongés les soldats (tempête de sable, attaque de hyènes…) donnent du rythme à cette série dans laquelle le lecteur se trouve happé par la richesse des décors aussi bien en Egypte que dans le désert et les forêts tropicales d’Afrique où déambulent les légionnaires. Le dessin de Fresin regorge de détails qui donnent du réalisme à ce récit. Le jeu de couleurs nous permet de traverser du nord au sud cette Afrique multiple dans laquelle semblent se perdre les dix hommes qui composent cette épopée hors du temps. La suite promet déjà beaucoup car les éléments structurant le scénario possèdent suffisamment de fond et de portée dramatique pour faire de L’expédition une série à suivre…

Marazano/Frusin – L’expédition T1 : Le lion de Nubie – Dargaud – 2012 – 13,95 euros

voir la fiche de l’album sur le site de l’éditeur : http://www.dargaud.com/expedition


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...