MaXoE > RAMA > Dossiers > Musique > Interview de Cathy Heiting : le jazz éclectique (Sélection GPL 2022 / Musique)

Interview de Cathy Heiting : le jazz éclectique (Sélection GPL 2022 / Musique)

Et voici une nouvelle interview. Cathy Heiting qui était sélectionnée dans la Catégorie Jazz/World/Soul/Classique du Grand Prix des Lecteurs 2022 nous a fait l’honneur de répondre à nos questions dans le cadre du Festival MaXoE La Suite. 

L’interview

Tout d’abord, pourriez-vous donner quelques informations sur votre parcours à nos lecteurs ?

À propos de mon parcours je suis une chanteuse hybride c’est-à-dire que je viens de l’opéra puis j’ai basculé vers le Jazz puis vers le funk Groove J’ai commencé le chant à 26 ans après un parcours universitaire qui n’avait rien à voir  :  langues étrangères et sciences économiques. Je compose et j’écris mes spectacles

 

Moving est très jazz mais les genres se mélangent dans les pistes, pour notre plus grand plaisir, vous aimez la diversité musicale ?

Je défends un éclectisme assumé de par ma formation et par mes goûts, j’aime vraiment les harmonies du jazz et la culture groove du troisième millénaire, plutôt down tempo…

 

Quelles sont vos influences musicales ?

Mes influences musicales sont très variées, Debussy, Ravel, Lully, Prince, Gavin Bryars, Sarah Vaughan et plus proche de ce projet : j’aime Hiatus Kaiyote, Jill Scott, Badhu, Lianne La Havas, November Ultra et en espagnol La Chica, Gabriel Garzon-Montano.

 

Votre capacité à explorer les hauteurs de notes est impressionnante, quelle est votre formation pour le chant ?

Merci pour le compliment ! J’aime bien explorer le chemin vocal que ce soit dans le domaine de la puissance (forte-piano) et dans le domaine de la longueur de tessiture (du grave à l’aigu). J’ai travaillé ma voix pendant une dizaine d’années en technique classique et cette exploration m’a passionnée. Je suis devenue professionnelle vers 33 ans puis j’ai basculé sur les techniques de musique actuelle car j’ai rencontré des gens intelligents qui m’ont tout de suite dit que c’était possible de combiner les deux et c’est vrai !

 

Dans vos compositions, dans vos écritures, quels sont vos thèmes préférés ?

Mes thèmes préférés varient en fonction de la force de mes émotions et de là où j’en suis, de ce que j’ai envie de partager… La complexité des émotions est riche. Parfois j’ai envie de parler de ce qui me révolte comme, par exemple, dans la société actuelle la disparition progressive des libertés surtout d’expression et la régression concernant celles qui étaient acquises. On vient de le voir aux USA. J’évoque ces questions dans le morceau Se Van. Parfois j’ai envie de partager une joie immense, celle d’être là. L’humain m’intéresse au plus haut point et ce qui le fait bouger, intérieurement encore plus. Ainsi To move en anglais a un double sens : bouger et émouvoir d’où le titre de l’EP.

 

 

Quels sont vos projets pour l’avenir. Un nouvel album ? Une tournée ?

Les projets d’avenir sont assez simples, c’est surtout continuer à tourner avec ce projet que j’adore avec mon équipe de ouf, le faire découvrir, faire un clip et voyager avec…

 

Pour finir, MaXoE est un média indépendant et pluri-culturel, pas de frontières entre les BD, les livres, la musique, le cinéma ou les jeux-vidéo. Parlez-nous un peu de vous : vous jouez à quoi ? Vous lisez quoi ? Vous regardez quoi ? Et bien sûr vous écoutez quoi ? Et si vous aviez une ou plusieurs oeuvres à conseiller à nos lecteurs ?

Cette question me plaît beaucoup puisque pour moi tout est connecté. En ce moment je lis beaucoup de Fabcaro, un auteur de BD qui a pris du grade et dont j’adore l’univers complètement débile et à la fois très subtil. Cela rejoint un esprit auquel j’essaye de coller dans certains de mes spectacles qui sont plutôt écrits (humour musical : Le Conte du Petit Bois Pourri, conte funky pour adultes sur le mythe de la femme sauvage). Sinon je viens de lire Novecento du très bon Alessandro Baricco (il m’a fait pleurer à la fin). J’ai découvert cet été le cinéma plutôt social du réalisateur Stéphane Brizé (notre Ken Loach français) avec un film magnifique qui s’appelle Un autre monde avec une très belle musique baroque interprétée par Maximin Marchand, une voix d’ici. 

Tout est connecté 🙂

 

Merci à Cathy Heiting d’avoir répondu à nos questions ! 

 

Notre Chronique 

MOVING – CATHY HEITING

5

Voilà la musique que j’aime. Cette musique qui ne s’impose pas de limite, qui ne se contente pas d’entrer dans un tiroir bien défini. Ici, Cathy Heiting nous propose du jazz, de la soul mais aussi du rock par moments. Cette pluridisciplinarité est forcément inspirée par la voix de notre chanteuse, elle est dans tous les registres et presque toutes les octaves ! Commençons avec Rain. Mais qu’est-ce que cela balance et qu’est-ce que les instruments sont en place ! Du bonheur. Ecoutez aussi un peu Se Van Final 2. C’est juste magique. Le saxophone se laisse aller à une improvisation folle et la voix de Cathy se superpose avec une très grande classe. L’ensemble de cet EP est enthousiasmant, c’est varié, c’est inspiré, on sent la passion à chaque mesure, cette façon de chercher dans les tripes. Bref, j’adore ! 

Jazz, soul – Emmène-moi Dans La Forêt – mai 2022 – site officiel


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Les films, vous les regardez de préférence...





Loading ... Loading ...