MaXoE > RAMA > Dossiers > Musique > Interview de Donamaria, sélectionnée dans la Catégorie Pop/Electro/Funk/Hip H…

Interview de Donamaria, sélectionnée dans la Catégorie Pop/Electro/Funk/Hip Hop (GPL 2021)

Et hop dans le cadre du MaXoE Festival, voici l’interview de Donamaria qui était dans les sélectionnés de cette année.

L’interview

 

Tout d’abord, pourriez-vous donner quelques informations sur votre parcours à nos lecteurs ?

Merci beaucoup de me solliciter pour cette interview. Enfant j’étais littéralement obsédée par les films musicaux de Jacques Demy et les musiques de Michel Legrand, je l’étais aussi par Barbra Streisand, ça a nourri une certaine détermination à vouloir faire partie de quelque chose de grand.

Pour la faire courte, il y quelques années de ça, j’ai quitté Bordeaux pour aller sur Paris suivre une formation de comédie musicale pendant 3 ans, suite à ça j’ai continué à me former sur le chant avec d’autres professeurs, afin d’être en mesure de créer seule ma propre technique, directement connectée à mon timbre de voix et à ma sensibilité. Pendant toute cette période là, j’ai rencontré Robin Morgenthaler, mon compositeur et binôme, on a commencé à mettre en musique mes textes et à voir de plus en plus grand. Aujourd’hui, on a une petite équipe à nos côtés dans notre label de musique indépendante PLANARIUM.

 

Quelles sont vos influences ?

Mes influences sont nombreuses, pas forcément musicales d’ailleurs… Elles sont connectées à mes émotions et à mes sens. J’ai dans mon téléphone cette liste d’Humains Inspirants, pour en citer quelques-uns : Charles Baudelaire évidemment, très présent dans mon EP, Salvador Dali pour le génie de sa folie, Frida Kahlo pour sa force, Rodin pour sa vision des corps si sensuelle et si puissante, il y a aussi le chorégraphe Damien Jalet qui a une façon bien particulière de mettre en scène les corps en mouvement qui me fascine, ou encore Max Richter qui est selon moi le plus grand compositeur de notre génération. On y trouve aussi Mr Alfred Hitchcock et Woodkid, Aurora, Queen, Mylène Farmer, Michel Berger…

 

Dans l’album, vous mélangez les genres, est-ce un but de surprendre, d’aller chercher l’originalité ?

Notre objectif c’était vraiment que cet EP soit cohérent, musicalement, dans l’écriture, dans ses visuels, donc on a fait un gros travail de recherches de sonorités et d’idées pour que ça sonne comme on le souhaitait et qu’on puisse découvrir des nouveaux éléments à chaque écoute, et les connecter avec les visuels. En règle générale, j’aime les mélanges de styles, les sons hybrides qui sortent des sentiers battus, il y a tellement de possibilités pourquoi se contenter d’un petit morceau de ciel ? Quand on me demande, je qualifie ma musique d’électro dark pop française, ou de pop mélancolique.

 

Votre voix m’a impressionné. Pouvez-vous parler de votre formation ?

Merci beaucoup pour ce beau compliment, j’ai suivi une petite formation lyrique quand j’avais 16 ans, puis j’ai exploré la technique du chant de comédie musicale, avant de découvrir la technique du chant de musique actuelle qui consiste en gros à « déchanter », c’est à dire mettre son timbre en avant et pas forcément faire une démonstration vocale. Je crois qu’il faut explorer beaucoup de techniques différentes pour trouver la sienne.

 

Pourquoi la reprise de ‘Voyage Voyage’ (interdiction de répondre « Pourquoi pas ») 🙂 ?

« Voyage Voyage » est une chanson que j’aime beaucoup, et avec le premier confinement, qui a quand même été hyper brutal, j’ai ressenti le besoin d’évoquer le fait que bien qu’enfermés, l’esprit et l’imagination restent libres, et qu’avec eux tous les voyages sont possibles.

 

Le confinement a malheureusement du avoir un impact sur vos projets, mais avez-vous exploité cette période pour créer ?

Les confinements ont globalement tout impacté, là où je le ressens le plus aujourd’hui d’ailleurs c’est au niveau des places pour les artistes indépendants sur scène. Mais le gros point positif du confinement, c’est qu’on a pu peaufiner l’EP, travailler plus en profondeur et on a trouvé des choses merveilleuses grâce à ce précieux temps.

 

Quels sont vos projets pour l’avenir. Un nouvel album ? Une tournée ?

J’ai l’honneur d’avoir été sélectionnée pour jouer le 12 juillet aux Francofolies de La Rochelle, à « L’Endroit » à 19h30 ! Outre un live session fait en janvier à La Bouclette TV, cela a été mon premier live avec cet EP. Courant 2021, un troisième clip sortira, et au printemps 2022, un second EP verra le jour.

 

Pour finir, MaXoE est un média indépendant et pluri-culturel, pas de frontières entre les BD, les livres, la musique, le cinéma ou les jeux-vidéo. Parlez-nous un peu de vous : vous jouez à quoi ? Vous lisez quoi ? Vous regardez quoi ? Et bien-sûr, vous écoutez quoi ? Et si vous aviez une ou plusieurs oeuvres à conseiller à nos lecteurs ?

Je suis une grande fan de Tomb Raider, donc je me refais assez souvent les jeux, j’aime bien Uncharted et là je veux absolument avoir Assassin’s Creed Valhalla, y’a une petite obsession pour les vikings par ici. En ce moment, je lis « Le Traité des gestes » de Charles Dantzig qui est complexe mais passionnant, il me nourrit beaucoup, le prochain sera « Les thanatonautes » de Bernard Werber.

Ces jours-ci, dès que j’ai du temps, je regarde la série « The handmaid’s tale » inspirée du livre de Margaret Atwood, cette série est tout simplement incroyable bien que très dure ; je regarde aussi la dernière saison de RuPaul’s Drag Race qui m’inspire beaucoup et me charge en positivité.

En musique, depuis plusieurs semaines maintenant, j’écoute en boucle l’album de Kali Uchis, c’est juste un régal, j’écoute aussi beaucoup l’album de Terrenoire qui est d’une grande profondeur, l’album de Ian Gray qui me réchauffe le coeur et le titre « Kiss me more » de Doja Cat qui me donne systématiquement le smile.

Avis aux curieux qui veulent jeter un oeil à tout ça, vous ne le regretterez pas 🙂

 

Merci à Donamaria de nous avoir fait le plaisir de répondre à nos questions !

 

Notre Chronique 

AMNESYA – DONAMARIA

5

Et encore un coup de coeur électro pop. Quelle surprise, vraiment ! L’artiste est auteure, compositrice et interprète. Elle nous jette son univers au visage et franchement on n’en ressort pas indemne. Ces créations ne sont pas du genre à arpenter les sentiers battus. Les influences sont plurielles, les inspirations sont parfois étranges, nous bousculant dans nos habitudes pépères. J’ai ainsi beaucoup aimé Crataegus. Et puis la voix est magnifique, juste et précise, empreinte d’une émotion permanente. Elle porte des mots habiles et des phrases simplement belles pour le message qu’elles portent à bout de bras. Mais ces phrases sont aussi un plaisir du son, par les rimes joliment trouvées, par les mots opportuns. Merci ! 

Electro, Pop  – Planarium – novembre 2020 – site officiel


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Les films, vous les regardez de préférence...





Loading ... Loading ...