MaXoE > RAMA > News > Cinéma / DVD > Festival Cinéma Espagnol et Latino-Américain : Présentation de ‘Le gran…

Festival Cinéma Espagnol et Latino-Américain : Présentation de ‘Le grand mouvement’ et ‘L’oubli que nous serons’
Aujourd'hui l'Amérique du sud

Le grand mouvement de Kiro Russo (Bolivie)

Le scénario: Après une marche de sept jours avec ses compagnons, le jeune Elder, malade et souffrant, arrive à La Paz. Grâce à sa rencontre avec la vieille Mama Pancha, qui dit être sa marraine, lui et ses amis trouvent un emploi sur le marché. Mais l’état d’Elder empire, il étouffe et a du mal à respirer. Pour le médecin, il n’y a pas de remède. Mama Pancha, très inquiète pour la santé du jeune homme, le met en contact avec Max, un chamane qui va tenter de le ramener à la vie tout en prévenant la population d’un mal à venir.

Autour du film: Pour son 2e film tourné en super 16 à l’effet granuleux, Kiro Russo plante à nouveau sa caméra dans une grande métropole, La Paz, personnage principal de sa fiction, être assourdissant, halluciné, chaotique. Cette ville où déambulent ses personnages se transforme en cité de la furie. En alliant l’urbain et l’économique à un point de vue plus mystique et spirituel, Russo s’inscrit dans une forme de réalisme magique qu’il transcende par les visions apocalyptiques et hallucinatoires de son parcours urbain. Ce choc continu entre modernité et tradition animiste fait du Grand mouvement un film fascinant, majestueux et intimiste à la fois.

Le grand mouvement de Kiro Russo avec Julio Cézar Ticona, Israel Hurtado, Francisca Arce
de Aro…

Sortie dans nos salles le 30 Mars 2022

 

L’oubli que nous serons de Fernando Trueba (Colombie/Espagne)

Le scénario: Colombie, années 80. Héctor Abad Gómez, professeur de médecine et défenseur des droits de l’homme, lutte au quotidien pour sortir les habitants de MedellÍn de la misère. Malgré les menaces qui pèsent sur lui, il refuse d’être réduit au silence. Le destin de ce médecin engagé et père de famille dévoué se dessine à travers le regard doux et admiratif de son fi ls, celui d’une enfance heureuse qui n’occulte pas la triste réalité d’un pays marqué par la violence.

Autour du film: Film colombien réalisé par le grand Fernando Trueba, cinéaste espagnol aux 40 ans de carrière et près de 20 longs-métrages dont Belle époque (Oscar 1994 du Meilleur film étranger), L’oubli que nous serons est adapté du roman éponyme écrit en 2006 par Héctor Abad Faciolince, fils d’Abad Gómez. Le titre paraphrase le sonnet de Borges Ya somos el olvido que seremos, que le médecin avait dans sa poche le jour où il fut assassiné et qui devint l’épitaphe de sa tombe. Portrait d’un homme exceptionnel et chronique familiale nostalgique et lumineuse, le film montre le père dans son quotidien ordinaire pour mieux honorer le médecin dans son engagement extraordinaire : un rôle que Javier Cámara porte avec une éclatante modestie. Sélectionné en compétition officielle à Cannes en 2021, Goya 2021 du Meilleur film ibéro-américain.

L’oubli que nous serons de Fernando Trueba avec avier Cámara, Nicolás Reyes, Juan Pablo Orrego,
Patricia Tamayo, Daniela Abad, Aida Morales…

Sortie en France le 9 juin 2021et disponible actuellement en DVD


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Les films, vous les regardez de préférence...





Loading ... Loading ...