MaXoE > RAMA > News > Cinéma / DVD > Si j’étais un espion : le film de fiction de Bertrand Blier à Cannes et …

Si j’étais un espion : le film de fiction de Bertrand Blier à Cannes et en combo DVD/Blu-ray

Si j’étais un espion est le premier film de fiction de Bertrand Blier désormais restauré, qui sera présenté à Cannes Classics le mardi 24 mai à 16h dans la Salle Buñuel du Palais des Festivals des Cannes. Le film sortira aussi en combo DVD/Blu-ray le 20 juillet prochain.

En 1967, le jeune Bertrand Blier alors âgé de 28 ans réalise son premier long-métrage de fiction dans lequel il dirige un certain Bernard Blier. Plusieurs années plus tard, père et fils remettront le couvert avec Calmos (1976) et Buffet froid (1979).

Si le premier film de Bertrand Blier reste injustement méconnu du grand public, il mérite d’être réestimé au cœur de la filmographie de son auteur pour comprendre le parcours de l’un des cinéastes français les plus brillants et iconoclastes de sa génération. Restauré en 4K par Pathé, Si j’étais un espion sortira dans une très belle édition DVD/Blu-ray le 20 juillet 2022. Le film fait partie de la sélection Cannes Classics du 75ème Festival de Cannes. Il sera présenté le mardi 24 mai à 16h aux festivaliers.

A propos du film

Si j’étais un espion
Un film de Bertrand Blier
Scénario : Bertrand Blier
Dialogues : Philippe Adrien
Musique : Serge Gainsbourg et Michel Colombier
Avec Bernard Blier, Bruno Cremer, Patricia Scott, Claude Piéplu, Pierre Le Rumeur, Suzanne Flon…

Synopsis : Médecin parisien menant une existence paisible et anonyme, le docteur Lefebvre voit sa vie totalement bouleversée lorsqu’un de ses patients, connu pour son comportement dépressif, est porté disparu. Rencontré il y a quelques années lors d’un voyage en Pologne, ce dernier est recherché par des hommes de main déterminés qui n’hésitent pas à surveiller et harceler le médecin. Petit à petit, Lefebvre tombe dans la paranoïa et se trouve contraint d’obéir aux ordres de cette mystérieuse organisation qui menace la vie de sa fille s’il refuse de coopérer…

A propos de la restauration

Si j’étais un espion est l’un des projets de restauration menés par Pathé en 2021. Il s’agit d’une restauration 4K réalisée d’après les négatifs originaux au laboratoire L’Image Retrouvée (Paris-Bologne) avec l’aide du Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC).

Pathé a entrepris en 2008 un inventaire exhaustif des films sonores de son catalogue afin de localiser et réunir tous les éléments 35mm de ses films. Après la vérification et le traitement de l’intégralité de ses éléments, Pathé lance en 2012 un plan de numérisation et de restauration afin de valoriser et pérenniser les œuvres de son catalogue qui ont fait l’histoire du cinéma.

À ce jour, près de 150 films ont été restaurés (en qualité 2K et 4K), réhabilités et ont bénéficié d’une exposition internationale à travers leurs sélections dans les festivals et leurs différentes exploitations (TV, salle et vidéo).



Illustration / Photo : Si j'étais un espion © 1967 - PATHÉ FILMS – UGC

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Les films, vous les regardez de préférence...





Loading ... Loading ...